De fortes inégalités mais de grands atouts : voilà l’état de la France d’après le CESE

Le Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) a fait paraître son rapport 2015 sur l’état de la France. Celui-ci balaie l’ensemble des domaines touchant à l’économie, au social et à l’environnement, et propose des recommandations pour les années à venir. ConsoGlobe.com a examiné ce rapport et en retrace pour vous les grands points.

Rédigé par Camille Peschet, le 12 Jul 2016, à 8 h 10 min

Comme l’année 2014, l’année 2015 a été une année de faible croissance économique avec des politiques d’austérité fortes. Le résultat pour la France a été un accroissement fort des inégalités : le niveau de vie des catégories supérieures ayant progressé quand celui des employés et des ouvriers s’est dégradé.

Un modèle économique à réinventer pour préserver notre modèle social

Cette pauvreté grandissante en France mais aussi en Europe (84 millions de personnes) n’est pas uniquement monétaire. Elle touche également les conditions de vie (habitat dégradé, absence de services administratifs, sociaux et culturels). Face à cette précarité, le CESE(2) réaffirme que « la politique familiale demeure un outil essentiel de lutte contre la pauvreté » et la nécessité  d’inscrire au même titre que la solidarité, « la lutte contre les inégalités scolaires, culturelles et sociales dont peuvent souffrir les enfants de familles défavorisées » dans notre pacte social.

La nécessité de maintenir une cohésion sociale

Ce chômage massif et le creusement des inégalités, alerte le CESE, menace le modèle social français. Bâti à la sortie de la guerre par le programme du conseil national de la résistance, il avait comme volonté « d’accompagner les travailleurs, les agents économiques, les familles tout au long de leurs parcours de vie ».

economie-france-ceseAinsi, il est nécessaire pour les pouvoirs publics de se poser la question : comment assurer la soutenabilité de notre pacte social en période de faible croissance et de chômage massif à un moment où le consentement à l’impôt diminue et l’état se désengage ?

Des atouts à ne pas négliger

Mais le rapport ne s’arrête pas sur cette morosité et met également en avant les atouts de la France. Tout d’abord sa vitalité démographique, la France est le pays le plus fécond d’Europe. Elle représente la première destination touristique mondiale devant les États-Unis. Elle est dotée d’un fort tissu associatif, d’une présence forte des services publics et de formes juridiques variées pour les entreprises.

Selon le rapport du CESE sur l’état de la France en 2016, le pays « serait l’un des pays les plus dynamiques en termes de créations de start-up ». Enfin elle possède un espace maritime de deux millions de kilomètres carrés soit le deuxième espace maritime le plus grand du monde. La valorisation durable des ressources maritimes représente donc un enjeu majeur qui pour le CESE, nécessite « la mise en place d’une politique maritime intégrée, aujourd’hui inexistante ».

france-economie-maritime

Un modèle de développement qui ne doit plus opposer social et environnemental

Ce rapport se conclut par différentes recommandations pour « transformer l’essai de la reprise » et ne plus opposer l’économie, le social et l’environnemental. Ainsi les politiques publiques doivent encourager l’économie réelle par l’engagement vers les petites et moyennes entreprises, utiliser le potentiel de la transition énergétique, faire de la France le leader de l’agroécologie et « faire de la justice sociale le pilier de toute vrai réforme économique ».

Tout un programme pour la France et les personnalités politiques qui la gouverneront dans les prochaines années.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Portée par un cadre familial m'ayant sensibilisée à une consommation responsable et en faveur d'une production énergétique renouvelable, je me suis...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. bien d accord avec vous sur l orthographe
    j’en vois de plus en plus et par des professionnels (soi-disant) ils ont eu leur diplôme ? dans les paquets BONUX ?)
    relisez vous ou faites relire
    « Causez la France »
    A bon entendeur salut

  2. Par pitié, faites un effort sur l’orthographe! Deux fautes dans la même phrase au dernier paragraphe ( première ligne), sans compter l’énorme erreur de conjugaison à la dernière ligne!! C’est honteux, tout de même, pour un journal… Et tout ce que j’ai pu oublier…

Moi aussi je donne mon avis