Lait infantile : 83 pays touchés par la contamination

La contamination des boîtes de lait infantile ne concerne pas uniquement la France. Lactalis exporte ses produits dans le monde entier. La crise sanitaire est donc devenue mondiale.

Rédigé par Marine Tertrais, le 15 Jan 2018, à 9 h 45 min

La contamination des laits infantiles aux salmonelles a dépassé les frontières de la France. Selon Lactalis, le retrait du lait en poudre concernerait 83 pays et plus de 12 millions de boîtes.

12 millions de boîtes sont concernées

Il n’y a pas qu’en France que les parents ont été confrontés à la contamination du lait infantile du groupe Lactalis. Le groupe laitier exporte ses produits dans le monde entier. Le retrait des boîtes de lait a donc pris une tournure internationale. « Il faut mesurer l’ampleur de cette opération : plus de 12 millions de boîtes sont concernées », a fait savoir le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, dans Journal du dimanche.

Selon lui, les distributeurs n’auront plus à trier : « Ils savent qu’il faut tout retirer des rayons ». Ce retrait produit est actuellement en cours dans 83 pays, en Europe, en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Australie ne seraient pas touchés par la contamination. Le patron de Lactalis a tenu cependant à assurer que « toutes les familles qui ont subi un préjudice » seront indemnisées.

Des enjeux très importants

Pour bien comprendre les enjeux, il faut savoir que Lactalis est l’un des plus grands producteurs de produits laitiers au monde. Son chiffre d’affaires annuel atteint les 17 milliards d’euros. Le groupe compte 246 sites de production dans 47 pays et exporte ses produits dans de très nombreux pays. Une cellule de crise pour l’étranger comme pour la France a été mise en place par la direction.

Pour ne prendre aucun risque, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé que Lactalis reprendrait tous les laits infantiles produits à Craon, le site à l’origine de l’infection en Mayenne : « Lactalis reprendra tous les produits de laits infantiles fabriqués sur le site de Craon, quelle que soit leur date de fabrication, dans tous les lieux de commercialisation, en particulier la grande distribution et les pharmacies ». Pour le moment, l’ampleur du phénomène n’a pas encore été mesurée.

A lire aussi :
Illustration bannière : lait infantile en poudre – © Africa Studio
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste web depuis 2010

1 commentaire Donnez votre avis
  1. cacahuéte

Moi aussi je donne mon avis