La pollution de l’air coûte 225 milliards de dollars chaque année

Responsable de plus d’un décès sur dix dans le monde, la pollution de l’air a coûté 225 milliards de dollars à l’économie en 2013. La Banque Mondiale a tenté de faire réagir en publiant jeudi 8 septembre une évaluation du fardeau financier induite par la mauvaise qualité de l’air.

Rédigé par Valérie Dewerte, le 9 Sep 2016, à 11 h 00 min

Un coût important pour les pays ayant une population jeune

En Afrique subsaharienne, les pertes de revenus représentent chaque année en moyenne 0,61 % du PIB et en Asie du Sud-Est 0,83 %. Ces pertes sont moins importantes en Europe ou en Amérique du Nord, puisque ces régions sont confrontées à un vieillissement de leur population.

La Banque Mondiale a également cherché à mesurer le coût des effets de la pollution, notamment en termes de bien-être. Elle a donc estimé le coût des compromis que les individus sont prêts à réaliser pour réduire le risque de mort prématurée. Ce coût de la pollution atmosphérique reviendrait finalement à 5 110 milliards de dollars par an.

Des efforts qui restent insuffisants

En Asie, ces pertes en termes de bien-être ont augmenté de 80 % depuis 1990. Même si elles sont en léger recul en Europe et en Amérique du Nord, elles représentent encore entre 3 à 5 % du PIB. C’est finalement en Amérique Latine et en Afrique du Nord que ces pertes sont les moins lourdes.

À ce coût colossal s’ajoutent les coûts de la maladie, la perte de la compétitivité ou encore la baisse de la productivité agricole. Ces coûts additionnels rendent urgente la nécessité d’agir pour réduire la pollution de l’air.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis