La Corse passe au vert

La visite de Ségolène Royal vise a booster le passage aux énergies renouvelables en Corse et dans les territoires insulaires de manière plus générale.

Rédigé par Maylis Choné, le 13 Dec 2016, à 11 h 10 min

La transition énergétique en Corse accélère. Ségolène Royal, ministre de l’Écologie et de l’Environnement, a annoncé plusieurs mesures pour favoriser la croissance verte.

La Corse, haut potentiel pour l’énergie renouvelable

Le soleil est un atout précieux pour le tourisme, mais pas uniquement. L’énergie solaire a de beaux jours devant elle. La ministre a lancé des appels d’offres pour la réalisation d’installations solaires de moins de 100 kW. Elle souhaite voir se déployer largement cette ressource particulièrement adaptée aux systèmes électriques insulaires.

Pour cela, il faudra mettre en oeuvre des projets innovants qui comprennent des technologies de stockage, comme les batteries associées aux panneaux photovoltaïques. Pour motiver les Corses à entrer dans la danse, elle annonce que les lauréats pourront consommer eux-mêmes l’électricité qu’ils produisent, ou bien la valoriser auprès de tiers. Pour cela, ils recevront sous forme de prime un tarif d’achat rémunérant à la fois l’électricité auto-consommée et l’électricité injectée sur le réseau.

corse-energie-balagneDes projets pour toute l’île

La liste des projets par territoire est longue. Ségolène Royal a signé sept conventions visant à fournir un appui financier à la croissance verte. Du réseau de plate-formes de la rénovation énergétique au plan de déploiement du solaire thermique, en passant par l’ acquisition d’un bateau hybride, les projets foisonnent. Notons également la signature d’un protocole avec Gilles Simeoni, président de la Collectivité territoriale de Corse, concernant l’arrivée du gaz naturel sur l’île, attendu depuis dix ans.

De son côté et pour ne citer que lui, le pays de Balagne entreprend la création d’infrastructures d’éco-mobilité, comme les parcs-relais, les aires de co-voiturage et les voies vertes. Il souhaite développer l’utilisation de navettes et véhicules légers électriques, ainsi que de vélos tous chemins à assistance électrique et les stations de recharge photovoltaïque. Les enfants pourront par ailleurs suivre des animations autour de l’éco-citoyenneté et la rénovation énergétique de bâtiments publics sera entamée. Enfin, la lutte contre les espèces invasives sera mise en place.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis