8 destinations 100 % énergie verte à ne pas rater en Europe

La transition énergétique, l’indépendance envers les combustibles fossiles et l’autosuffisance sont plus près de devenir réalité que ce que l’on pense souvent. Voici la liste des villes, régions et îles européennes qui s’alimentent déjà à 100% en électricité renouvelable et qui se sont donné comme objectif d’être auto-suffisantes énergétiquement.

8 destinations 100% énergie verte à ne pas rater en Europe

Développement durable, énergies renouvelables, autosuffisance énergétique, sources d’énergie vertes… Ce sont des expressions désormais courantes, mais s’engager à la production d’énergie dite ‘verte’ semble un défi hors de portée pour beaucoup de citoyens et échelons politiques.

Pourtant, plusieurs villes, régions et îles de part le monde ont réussi à mettre en place des projets innovants et ambitieux pour passer à un nouveau modèle énergétique. En plus des évidents bienfaits écologiques, cette révolution vers un avenir 100 % en énergies renouvelables pourrait créer 46 millions d’emplois pour 2030, selon les estimations de Greenpeace, dans son scénario Energy Revolution.

Pour tous ceux qui sont curieux et veulent connaitre ces projets, ou cherchent de bonnes idées de destination pour leurs prochains congés, voici huit destinations européennes à ne pas rater du 100 % énergie renouvelable.

8 villes et îles européennes qui s’engagent pour le 100 % énergie verte et l’autosuffisance énergétique

Comté de Jâmtland (Suède)

Le comté de Jämtland, dans la partie centrale de la Suède, obtient 100 % de son énergie de sources renouvelables. Avec 99 % de son surface couverte par les forêts, la biomasse est la principale source d’énergie, en combinaison avec l’eau et le vent.

Une centrale fournit autant le chauffage que l’électricité pour les 25.000 maisons de la seule ville du comté, Östersund. Les villages comptent sur des petites unités de production d’énergie à partir de la biomasse avec des technologies similaires.

L’histoire de Jämtland et son investissement dans les énergies vertes a commencé dans les années 70, avec la crise du pétrole. A l’époque, on utilisait environ 80 % de carburant fossile pour le chauffage. Aujourd’hui, le pourcentage a été réduit à zéro.

Île d’Eigg (Royaume-Uni)

paysage de l'île d'Eigg 100% énergie verte

Les habitants de l’île d’Eigg, en Écosse, on fait de véritables efforts pour soutenir la transition vers un réseau électrique durable pour l’économie et l’environnement. La capacité électrique maximale pour les foyers est de 5kW et de 10kW pour les entreprises. Si les ressources sont faibles, un système de « feux de trafic » prévient les habitants pour qu’ils maintiennent leur consommation au minimum.

Le système mis en place à Eigg combine l’énergie hydraulique et un parc éolien, avec un système de gestion qui garantit une utilisation optimale des énergies renouvelables. De cette façon, 98 % de l’énergie consommée par Eigg provient de sources renouvelables depuis 2008.

Île de Samø (Danemark)

100 % de l’énergie consommée par cette île danoise est d’origine éolienne. En plus, les émissions de carbone produites par les transports sont 100 % compensées par la production d’électricité verte. Actuellement, les habitants de Samsø travaillent pour mettre en place une unité de biogaz, qui sera utilisée pour la production électrique et le chauffage.

Pour ceux qui s’intéressent aux énergies durables, l’Académie de l’énergie de Samsø offre des cours et des ateliers à propos des perspectives du futur et des initiatives mises en oeuvre, grâce auxquelles la totalité de l’île est libre de combustibles fossiles.

Le gouvernement de l’île encourage ses habitants à chercher des solutions alternatives pour le chauffage, comme des systèmes électriques, très rentables grâce à la surproduction des turbines éoliennes de Samsø. En ce qui concerne les voitures privées, elles roulent au bioéthanol ou à l’hydrogène et à l’électricité.

Le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (Allemagne)

Le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale est très rural, à faible population, et situé à l’extrême Nord du pays, sur la Mer Baltique. En 2013, c’était la première région d’Allemagne à produire plus d’énergie renouvelable que celle utilisée par ses 1,6 million d’habitants. En fait, la Mecklembourg-Poméranie-Occidentale exporte de l’énergie vers les régions voisines, beaucoup plus industrialisées et peuplées.

Pour l’instant, le Land continue à utiliser le charbon (28 %) et le gaz (33 %) mais le projet est de parvenir à 100 % d’énergies renouvelables dans un avenir proche.

En 2014, la région devenait le siège du premier commerce allemand de systèmes de stockage d’énergie à grande échelle, avec 5MW de capacité. Ces batteries contiennent 25.600 cellules d’oxyde de lithium et manganèse, qui permettent de stocker l’énergie et de la libérer en quelques millisecondes. Ce qui facilite le transport et la vente de la surproduction d’électricité.

 (Meklembourg-Pomeranie) 100% énergie verte

Chateau de Schwerin

Page suivante : Béganne, Varese Ligure, Bozcaada, El Hierro