Journée mondiale du recyclage : n’oubliez pas les piles !

À l’occasion de la Journée mondiale du recyclage, qui se tient chaque année le 18 mars, l’éco-organisme Screlec (à qui appartiennent les célèbres boîtes de collecte Batribox) rappelle l’importance de faire recycler les piles électriques.

Rédigé par Anton Kunin, le 18 Mar 2019, à 10 h 30 min

Pour l’occasion, Screlec a lancé sur son site, un outil permettant soi-disant de calculer le nombre de piles que vous avez dans votre logement. Les résultats n’ont cependant rien à voir avec la réalité.

Combien de piles avez-vous à la maison ? Screlec a son idée à lui

Utilisons-nous trop de piles ? L’éco-organisme Screlec se propose de répondre à cette question. Sur une page dédiée de son site, il vous propose de renseigner le type de votre logement (maison, appartement, maison avec jardin), le nombre de pièces et, le nombre et le sexe des résidents. Le site affiche ensuite le nombre de piles que vous avez, à son avis, dans votre logement.

Lorsque nous avons fait le test, Screlec nous a, par exemple, répondu que nous avions 38 piles dans le salon, 17 dans l’entrée et autant dans chacune des chambres.

Pour faire le test, rendez-vous sur la page calculapiles

Comment arrive-t-on à ce résultat ?

À en croire les visuels accompagnant notre score, Screlec suppose que nous avons tout un tas d’appareils fonctionnant avec une pile : un poste de radio, une calculette, une brosse à dents électrique, un rasoir, un canard de bain, un réveil-matin, une télécommande, un batteur, une perceuse, une tronçonneuse et même une souris informatique… avec pile !

On comprend ainsi comment on en arrive à ce résultat, et pourquoi cet organisme affirme qu’un Français moyen a 106 piles dans son logement.

Un Français moyen aurait 106 piles dans son logement © Artem Olshko

Piles électriques : 30.000 points de collecte sont ouverts à travers la France

Si ce calcul n’a rien à voir avec la réalité, on peut, néanmoins, espérer que Screlec arrive à faire passer ainsi son message : les piles ne se jettent pas à la poubelle mais doivent être rapportées dans un point dédié pour être recyclées.

Certains supermarchés, établissements scolaires ou encore mairies, mettent à disposition du public des « Batribox » : 30.000 de ces points de collecte sont éparpillés à travers la France.

Si une pile jetée à la poubelle porte préjudice à l’environnement (pollution des sols et des nappes phréatiques, mais aussi de l’air, lorsqu’elles sont incinérées), l’intérêt de recycler des piles est aussi d’en récupérer des matières précieuses : de l’acier, du lithium, du nickel et du cobalt notamment.

Un site Internet existe pour vous permettre de trouver le point de collecte le plus proche. Pensez-y !

Illustration bannière : Amas de piles usagées – © ANGHI / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Un premier pas serait d’apprendre vraiment aux gens de trier correctement leurs déchets pour les mettre dans les poubelles correspondantes. Et c’est loin d’être le cas !
    J’ai parfois fait un rapide tour dans les poubelles de mes voisins pour me faire une idée, le résultat est sans appel: seules une ou deux poubelles sur dix sont correctes ! Il y a encore du boulot pour intéresser les familles sur ce sujet pourtant si simple !

    • Moi aussi je suis écoeuré de voir tout ce que les gens mettent dans les
      poubelles qui sont à disposition sur les routes……. sans compter tout ce que les gens déposent À CÔTÉ où c’est interdit de déposer !!!!! il y a vraiment des personnes qui s’en foutent complètement, c’est honteux….

Moi aussi je donne mon avis