Je me mets au jobbing sur internet

Le jobbing n’est autre que l’échange ou la vente de compétences via des sites spécialisés entre particuliers, ou particuliers et pro.

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 16 Jul 2021, à 14 h 24 min
Je me mets au jobbing sur internet
Précédent
Suivant

Jobbing – Que dit le fisc ? Comment déclarer vos revenus

La pratique du jobbing est, comme d’autres formes de travail, encadrée par le fisc. Ces revenus sont bels et bien taxés et il s’agit donc de déterminer quel statut vous devez prendre. Vous pouvez vous concentrer sur de l’échange de services non rémunérés. Dans le cas contraire il vous faut déclarer vos heures d’activités. Si votre activité reste très occasionnelle, il est possible de déclarer ces revenus comme activités complémentaires en remplissant le formulaire 2042-C.

jobbing

Une activité parallèle à déclarer – © MeskPhotography

Si ces pratiques complémentaires prennent de l’ampleur, il faudra alors vous tourner vers un autre statut comme celui de micro-entrepreneur, sans dépasser un certain revenu de référence par an. S’il s’agit de cours ou d’autres activités intellectuelles, ils rentrent dans la catégorie Bénéfices Non Commerciaux et vous pourriez alors dépendre du régime micro-BNC. Au-delà d’un certain montant c’est le régime réel qui s’applique.

Enfin, si vous êtes étudiant et avez moins de 26 ans, sachez que vous avez le droit de déclarer jusqu’à 4.618 euros par an, sans être imposé. 

Article mis à jour et republié

Illustration bannière : Jobbing – © valeriiaarnaud
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour, je suis un Jobbeur inscrit sur plusieurs sites.
    Je suis au chômage et le problème que je rencontre est qu’aucun de mes clients ne font de déclarations CESU, cela est peut-être trop compliqué pour eux ou il faut qu’ils avancent les cotisations pour avoir leur crédit d’impôts beaucoup plus plus tard.
    Le site Youpijob propose pourtant de faire la déclaration à leur place mais seulement pour les jobs allant jusqu’à 2 heures, pas au-delà.
    Comme le précise Youpijob, lorsque nous sommes chômeur, nous devons évidemment déclarer à pôle emploi nos revenus, cela repousse nos allocations chômage dans le temps et permet même d’avoir un petit revenu complémentaire puisque pour ma part sur 100 euros déclaré, on m’enlève à peu près la moitié en allocation.
    Le problème est que si l’on déclare, on doit fournir une fiche de paie à la fin du mois et lorsque personne ne nous a déclaré en CESU, je ne pense pas que la simple attestation que peut nous fournir Youpijob suffise.
    Alors comment faire ?
    Pour ma part, j’ai posé honnêtement la question à Pôle Emploi parce-que si je déclare ces revenus sans fournir de fiche de paie à la fin du mois, il ne pourront pas faire leur calcul pour me payer mon allocation et cela risque de durer un certain temps avant de me sortir du pétrin dans lequel je me serais fourré, Pôle emploi m’a rétorqué que tout cela n’était pas bien légal, que je ne pouvais pas déclarer sans CESU ou statut d’auto-entrepreneur et que je faisais bien du travail au noir.
    Je m’étonne d’ailleurs de ne rien trouvé à ce sujet sur la toile…

  2. Bonjour,
    Un excellent jobbing spécialement conçu pour les seniors : http://www.emploisenior.net, qui permet de mettre en contact les employeurs particuliers et professionnels avec les seniors et retraités en recherche d’une mission ou d’un complément de revenu. 

  3. Bonjour.
    Frizbiz est un site de mise en relation qui triches sur les termes et les commissions. Je vous déconseille vivement ce site, contrairement au sites comme « je me propose » ou « allo voisins » qui sont gratuit et fiable ! A bon entendeur.

  4. Le jobbing est devenu en 3 ans un incontournable de la société : suite à l’explosion médiatique 2014-2015. Le CESU est accepté, les jobbeurs sont assurés, et les tarifs sont restés 2 fois moins cher qu’un professionnel environ. Ce n’est pas forcement sans dommage mais c’est factuellement un vrai mode de consommation qui entre dans les moeurs.
    Eloi – Les Débrouilleurs

  5. Hello, ouais, y en pas mal des sites comme ça. Moi j’utilise youpijob.fr et dr-job.com qui est tout gratuit.

  6. A rajouter à la liste des sites de jobbing intéressants : gpaltemps.com qui permet de rencontrer le prestataire de services par chat ou vidéochat, de quoi briser les craintes concernant les sites de mises en relation… Un beau projet !

  7. Moi je viens de découvrir et je trouve que le concept du jobbing est vraiment génial ! Je me suis inscrite surjobbons

  8. Bonjour,
    pour moi il s’agit de travail au noir tout simplement …. je suis plus en faveur de l’échange de savoirs ou du bénévolat.

    • Bonjour Françoise,

      Ce n’est pas du tout du travail au noir quand le travail en interne est bien fait. Sur notre site par exemple, nous mettons en avant le chèque CESU ou notre partenaire Payname (spécialiste du paiement de service entre particuliers).
      Au plaisir d’échanger avec vous,

      Sam 🙂

Moi aussi je donne mon avis