Je limite ma consommation d’électricité par grand froid

Rédigé par Annabelle, le 9 Feb 2012, à 17 h 00 min

Cet hiver sera peut être celui de tous les records de froid ! A cause des températures sibériennes, nous franchissons chaque jour des pics de consommation d’électricité. Mercredi dernier, la consommation en France a atteint les sommets, avec 101 700 mégawatts à 19h selon la RTE (Réseau de Transport d’Electricité, filiale d’EDF) !

Consommation d’électricité : l’hiver des records !

En période hivernale, à chaque fois que la température baisse d’1 degré, les foyers français consomment en moyenne 2 300 mégawatts supplémentaires, c’est-à-dire deux fois la consommation d’électricité de la ville de Marseille.(1)

Si les pics record de consommation électrique sont enregistrés à 19h, ce n’est pas un hasard. Il s’agit de l’heure à laquelle la plupart des Français rentrent du travail. Place donc à la préparation du repas et le four que l’on met en marche, aux machines à laver à faire tourner, au lave-vaisselle, au sèche-cheveux après le bain du petit dernier et aux jeux vidéos pour que les ados se détendent après leur journée à l’école. Ajoutez à cela l’indispensable chauffage que l’on a tendance à pousser à cause de la vague de froid et c’est la surconsommation d’énergie !

La consommation de gaz naturel suit elle aussi la même tendance puisque mardi dernier, un record de 3 395 gigawattheures a été enregistré, dépassant de cette manière le précédent pic établi la semaine dernière.

Les écogestes pour moins consommer

Pour le moment et comme l’explique Hervé Mignon, directeur de l’économie, de la prospective et de la transparence chez RTE : “Nous avons franchi ce pic dans de bonnes conditions et avec des marges de sécurité en nous appuyant sur une forte disponibilité des moyens de production (d’électricité) nationaux (…) et sur des importations de l’ordre de 7 800 mégawatts” (2)
Un hiver pour le moment sans encombre certes, mais il est indispensable que nous fassions en sorte de consommer le moins d’électricité possible, dans ce contexte exceptionnel.

J’isole ma maison pour moins consommer

camera-thermique-fenetre-exterieure

Image prise par caméra thermique

La part d’énergie consacrée au chauffage et à l’eau chaude représente les 3/4 des dépenses énergétiques. La première chose à faire est donc de bien isoler votre maison.

Avant de vous lancer dans de gros travaux, pensez déjà aux petits “plus” qui font la différence. Remplacez les joints d’étanchéité des fenêtres s’ils sont usés, installez de lourds et épais rideaux devant les ouvertures pour stopper l’air froid s’il a tendance à pénétrer à l’intérieur, etc.

Attention toutefois : il ne s’agit pas là de vivre dans un cocon hermétique ! Votre logement doit être parfaitement ventilé, quelles que soient les températures extérieures, pour éviter tout problème d’humidité.

J’entretiens les installations pour qu’elles soient moins énergivores

Faites entretenir votre chaudière : les chauffagistes sont extrêmement sollicités en ce moment car de nombreuses chaudières ne tiennent pas le coup face à ces températures extrêmes ! Une chaudière mal entretenue risque non seulement de tomber plus vite en panne, mais en plus, elle consomme davantage ! En entretenant votre chaudière une fois par an :

  • vous réduirez par 5 le risque de panne ;
  • vous réaliserez jusqu’à 12 % d’économies d’énergie.

>> Pour en savoir plus : une chaudière entretenue, des économies d’énergie

L’électroménager, un point sensible !

Pensez à dégivrer le réfrigérateur : une couche de 5 mm de givre entraîne une surconsommation électrique de 30 %. Il est également important de bien s’équiper, en choisissant des appareils moins gourmands en énergie.

>> En savoir plus sur comment choisir et utiliser son réfrigérateur :

Un autre appareil qui consomme : la machine à laver. Reportez le lavage du linge aux heures creuses. Et avec un appareil économe en énergie, c’est encore mieux ! Pour vous aider à choisir votre lave-linge :

Enfin, il n’y a pas de petites économies… Il n’a l’air de rien, mais le mode veille coûte près de 7 milliards d’euros par an, soit 10 % de la consommation électrique des foyers européens et plus de 30 milliards de kWh par an !
Halte au gaspillage donc : coupez tout simplement la veille sur vos appareils électriques.

Lumière : on n’est pas à Versailles !

N’oubliez pas d’éteindre les lampes dès que vous sortez de la pièce : c’est un réflexe à avoir et même si c’est évident pour les uns, ça ne l’est pas forcément pour les autres :)

Voilà un petit tour d’horizon d’écogestes simples, pour éviter de surconsommer l’énergie.

Et vous, quelles sont vos astuces anti-gaspi ?

(1) source quoiinfo.fr (2) Source AFP

*

Je veux témoigner

 

Sur le même thème :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. ok pour demander aux français de réduire leur consommation ,mais je pense que si les villes et les enseignes de magasin coupent leurs éclairage les économies serait importantes

  2. Pour l’estimation de ses consomamtions et les gains lors de l’achat de nvx appareils (seulement certaines familles de produits mais pas des moindres) > rien de tel que le site officiel des autorités belges:

    http://www.energivores.be

    Ce site s’appuie sur une base de données (mise à jour en collaboration avec les fédérations des secteurs industrielles )de l’ensemble des produits appartenant aux catégories étudiées et qui sont mis en vente sur le marché belge (mais cela peut-être utile pour un français)
    Bàv
    AB

  3. pour limiter la consommation elect que les villes communes montrent déja l’exemple en restreignant sur l’eclairage et en isolant leurs stuctures
    a bon entendeur!

  4. ca m’interesse, le poêle à bois à granulé, j’envisage justement de méquiper en couplant avec ma chaudière à gaz. Vous pourriez en dire plus (la chaudière gaz doits elle être à proximité de la chaudière à bois ? quel modèle de chaudière a granule avez vous choisi et sur quels critère ? mille euros c’est le prix de la chaudière, moi j’ai vu des prix plutôt à 3500 … il y a moins cher et aussi bien ? j’espère que vous verrez ce message et répondrez en commentaires, je reviendrais voir (je ne veux pas mettre mon adresse person pour éviter les spam et je ne vois pas le moyen de vous contacter directement malheureusement )!

  5. Et puis aussi, ne pas équiper sa maison avec une pompe à chaleur ! Non seulement ça fonctionne très mal par grand froid (le COP s’effondre à proximité de zéro degré et au bout d’un moment on chauffe avec une résistance électrique !), mais en plus c’est une technologie fragile qui peut se déglinguer au bout de 10 ans (bonjour la facture), et ça consomme de l’électricité (encore et toujours) pour le plus grand bonheur d’EDF et d’AREVA… L’idéal (pas cher, souple et écolo)c’est le granulé bois, sous forme de poele ou de chaudière.

    • ah ça oui un poêle à granulés de bois relié sur le chauffage central,c’est le top!pour 1000 euros vous chauffer très confortablement une grande maison avec 13 radiateurs,il est couplé avec une chaudière au gaz qui prend le relais si l’on doit s’absenter quelques jours en hiver
      si c’était seulement le gaz en citerne comme énergie principale le budget serai triplé,du fait que pendant l’année dernière le gaz a augmenté 5 fois!!!!

    • D’accord avec la partie sur la pompe à chaleur. Par contre, en ce qui concerne la chaudière à granulé, ncore faut-il avoir la place de stocker les granulés

Moi aussi je donne mon avis