Pour jardiner et décorer, préférez les solutions vertes !

Rédigé par Aurore, le 11 May 2012, à 17 h 27 min

Stop aux jardins traités aux produits chimiques ! Préférez un espace vert plus respectueux de l’environnement ! Une pelouse parfaitement uniforme et verte, cela nécessite une consommation de 500 litres d’eau par mètre carré et par jour, sans oublier la quantité de produits chimiques utilisée et le nombre de fois où l’on doit passer la tondeuse…

Or ces excès abîment les sols et entraînent la pollution des nappes phréatiques. Pour détruire les mauvaises herbes par exemple, on conseille l’usage de désherbant. Toutefois, lorsque vous tondez votre jardin, ces herbes arrêtent naturellement leur développement…

Les solutions naturelles pour jardiner plus vert

Aujourd’hui, à l’heure où la préservation de la biodiversité est dans toutes les bouches, il est important d’apprendre à remettre en question ses mauvaises habitudes et de privilégier les alternatives plus saines pour obtenir un joli jardin vivant.

Un jardin plus vert, sans eau potable ni engrais chimique

Votre pelouse, tout comme vous, a besoin de se reposer à certaines périodes de l’année. Nul besoin donc de lui imposer un régime draconien à base de désherbants et d’engrais chimiques.  Pour un jardin beau et naturel, exit les engrais et produits chimiques en tout genre !

Pour favoriser la croissance des plantes, un simple ajout de compost fait maison suffit pour obtenir un potager riche. Par ailleurs,  prenez en compte les vertus des plantes ! Le purin de lavande, par exemple, lutte contre les pucerons et les fourmis, alors que le purin d’ortie prévient certaines maladies comme la rouille .

Le désherbant peut également être remplacé par le désherbage thermique ou encore le paillage. Limitez la consommation d’eau potable en installant un système de récupération d’eau de pluie, le jardin bénéficiera d’une eau saine sans calcaire pour mieux prospérer. Quant à la tonte de votre jardin, privilégiez une tondeuse manuelle hélicoïdale qui a l’avantage d’être silencieuse en plus d’être performante.

Jardiner plus naturellement

Pour jardiner naturellement, plusieurs solutions s’offrent à vous. D’abord, oubliez définitivement l’utilisation d’engrais chimiques. Pour des solutions efficaces, naturelles et plus économiques, préparez vous-même votre engrais.

Ensuite, pour lutter contre les nuisibles, limiter l’apport d’engrais ou de pesticides et rendre le sol plus productif, vous pouvez opter pour l’association de cultures. Certaines plantes s’apprécient plus que d’autres, favorisant la croissance et éloignant certains nuisibles de votre jardin.

Déco écolo dans mon jardin

Une fois l’étape du jardinage écolo effectuée, vous pouvez passer à la déco… Et pas question d’opter pour une décoration classique et polluante !

Pour l’éclairage, optez pour des lampes solaires à planter dans votre pelouse, vos pots de fleur, votre allée. Les rayons du soleil de la journée permettront à vos lampes d’éclairer joliment votre jardin le soir venu, sans branchement !

Pour un éclairage plus traditionnel, optez pour des LED, économiques. Et pour profitez de votre jardin après y avoir bien travaillé, asseyez-vous dans un fauteuil goutte d’eau, éco-conçu, sans billes de polystyrène. Un véritable plaisir et un moment de détente garanti !

*

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Avis à ceux qui auraient du mal à se repérer dans la jungle des composteurs : il n’est nullement indispensable d’en avoir un pour faire du compost. Ca fait près de quatre ans que je fais le mien en tas, sans aucune difficulté. Certes, c’est moins esthétique, mais quand on a un grand terrain on a toujours un petit coin à mobiliser pour ça.

  2. Bonjour a tous.

    L’eau de pluie suffit pour le gazon. il n’est pas necessaire de gaspiller l’eau potable. De même une tondeuse électrique ne fait pratiquement pas de bruit. Par contre pour les fleurs et le potager, je pense que l’eau récupérée et le compostage sont les meilleures solutions.

  3. alors je suis très écolo pour mon jardin qui n’a JAMAIS de désherbant ou d’engrais sur le gazon, ou j’utilise simplement des pots de yaourt dans la terre avec de la bière pour lutter contre les limaces et des larves de coccinelles pour lutter contre les pucerons (on en trouve dans les jardinerais maintenant assez facilement)
    masi de la à dire que le gazon ça coute 500L d’eau par metre carre et par jour… euh,une petite faute de typo ?

  4. Bonjour,
    je dispose d’un très grand terrain et la tondeuse thermique est la seule solution. Par contre je vais investir dans une tondeuse “eco” qui consomme moins et rejettent moins de polluants avec de l’essence alkylée (je ne sais plus trop l’orthographe).
    Par contre il est également conseillé d’utiliser un kit mulshing pour apporter un engrais naturelle à la terre et de tondre à environ 7cm (lorsqu’on peut régler la hauteur de coupe) pour rendre le gazon plus résistant.

    • Bonsoir Florent,

      Le kit mulshing m’intéresse énormément, un vendeur m’a dit que le terrain devait être “bien plan” pour obtenir un résultat satisfaisant. Pouvez-vous me donner votre avis, SVP ? Merci d’avance.

    • Bonjour,
      Le kit mulshing permet de cisailler l’herbe finement afin de favoriser son absorbtion par le sol. Le kit fonctionne très bien même sur terrain accidenté. Par contre il faut :
      – soit couper l’herbe très régulièrement (du genre 2 fois par semaine)pour déposer une fine pellicule au sol
      – soit n’utiliser le mulshing que toutes les 3 tontes car sinon on ne nourrit plus le gazon mais on l’étouffe et il se dégrade.

      Perso, une tonte me sert de mulshing, une autre de paillage pour potager et parterre fleurie et un autre au compost avec les feuilles que j’ai ramassées à l’automne ainsi que les tailles de haies.

Moi aussi je donne mon avis