Le Japon veut poursuivre la chasse à la baleine

Rédigé par Alan, le 27 Feb 2013, à 16 h 43 min

Le Japon a clairement exprimé sa position vis à vis de la chasse à la baleine. Malgré la pression internationale, pas question de cesser cette “tradition historique”.

Chasse à la baleine : une tradition nippone très ancrée

(© CC, Chris LeCroy)

(© CC, Chris LeCroy)

La question de la chasse à la baleine a été posée au ministre de l’Agriculture et des pêches du Japon. Sans grande surprise, Yoshimasa Hayashi a répondu par la négative, mettant en avant tout d’abord l’alimentation des Japonais. “Le Japon est une île“, a-t-il argumenté, “alors prendre de bonnes protéines de l’océan est important pour l’alimentation. C’est très important pour la sécurité alimentaire

> Combien de baleines capturées ou tuées dans le monde

Concernant la Commission baleinière internationale (CBI), la position du Japon « [n’a] jamais varié, c’est pourquoi je ne pense pas que le Japon mette fin à la pêche à la baleine ».

Différences de culture

Selon le ministre, la chasse a la baleine est une “culture, et une longue tradition historique“. Il justifie sa position par ses origines : “Je suis de Shimonoseki“, ville portuaire de l’ouest du Japon d’où les navires partent pour la chasse à la baleine annuelle.

Yoshimasa Hayashi rejette donc les critiques internationales, arguant que “Nous n’avons jamais dit que tout le monde devait manger de la baleine. En tout cas pourquoi ne pas au moins être d’accord sur nos désaccords ? Nous avons cette culture et vous ne l’avez pas“.

> Suite : Des préjugés sur la culture japonaise ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

22 commentaires Donnez votre avis
  1. Le commentaire du ministre japonais est un peu facile: nous aussi, français, avons une tradition de peche à la baleine.
    En effet, au XIXème sciècle, se reproduisait devant nos cotes un cétacé appelé “baleine des basques”, vu ce lieu de reproduction…et de peche!
    Résultat, nous avons tellement peche cette espèce qu’elle a aujourd’hui disparu…c’est exactement ce que font les japonais, puisqu’ils concentrent leur peche sur une espèce: le petit rorqual!
    J’en conclue donc que la culture japonaise est l’extermination de la biodiversité…
    De surcroit, la peche à la baleine étant illégale, le ministre japonais ne se cache meme plus derrière la justification jusques là invoquée par les autorités japonaises:” nous pechons pour des raisons scientifiques”.
    Sachez enfin que les japonais pechent dans les eaux antarctiques, c’est-à-dire dans un sanctuaire, puisque ce continent a été soumis à l’interdiction de toute exploitation par les hommes, suite à un traité international.
    C’est la raison pour laquelle le créateur de Sea Sheperd, Paul Watson, qui a sacrifié sa fortune à la protection des océans, a été arrété par la “justice” allemande; il s’opposait à cette peche japonaise, ainsi qu’aux pecheurs costa-ricains lesquels pechaient les ailerons de requin, en toute illégalité eux-aussi, puisque dans une réserve marine guatémaltèque!
    Les japonais et le Costa-Rica par ce qu’il faut bien appeler une magouille, ont donc fait arreter Paul watson, le but étant de l’extrader vers le Costa-Rica, ou il serait vite été assassiné dans une jolie geole à la mode latino-américaine…heureusement, ce Monsieur a été libéré sous caution et sachant les menaces qui pesaient sur lui, s’est échappé.
    On ne sait pas ou il se trouve depuis, mais il a demandé l’asile politique à François Hollande (et de ce coté là, je ne sais pas ou l’affaire en est).
    Si comme au bas mot, des milliers de militants écologistes de par le monde, Paul Watson devait etre assassiné, ce serait un message clair à tout ceux qui sont engagés dans la sauvegarde de la planète (et donc, la survie de l’humanité): “lui étant connu et riche, les autres ne feront pas long feu”.
    Ainsi, le titre d’une publication de Greenpeace prend tout son sens: “l’Homme fait la guerre à la nature”.

  2. Moi je suis français et je suis totalement opposé au gavage des oies pour le foie gras. Et pourtant, cela fait partie de notre “culture”. L’argument du ministre japonais est irrecevable. Je suis pour les traditions : elles sont fédératrices et forge l’âme d’un pays mais quand elles nuisent à la liberté d’une espèce vivante, il faut les supprimer.
    En outre, la tradition shintoiste du Japon devrait leur permettre d’être plus respectueux de la nature, surtout envers un tel exploit génétique de la nature. On doit s’incliner!

  3. Le juge americain, qui poursuit Sea Shepherd confond pirates et CORSAIRES.
    SEA SHEPHERD est un CORSAIRE qui travail pour le respect de la loi. les Japonnais sont des braconniers qui chassent dans un sanctuaire (1000 baleines pour de la recherche ?… qui peut gober ça?).
    Il est vrai que le juge americain se targue de chasser le raton laveur au fusil.
    Quel homme et quel acte de bravoure!…
    Le ridicule ne tue, pas lui….
    Je n’achète plus de produits identifiés comme “japonais” si tous ceux qui se sentent concernée en faisaient autant, les choses évolueraient (culturellement parlant).
    Kenavo
    CAMARJE

  4. un scandale c est affreux tout est bon pour piller la mer la terre que vont devenir nos enfants nos petits enfants
    personne s inquiete de tout cela tout est une question d ARGENT
    en AUSTRALIE on detruit le terrain des aborigenes
    le passage des baleines enfin il faut reagir ….

  5. Le race humaine est la plus destructive au monde pour le profit, le bisness, le plaisir et j’en passe…
    Alors dites moi ! comment vont-ils faire pour arrêter tout cela !!

  6. je suis contre le massacre des baleines,il y a d’autre poissons dans la mer pour se nourrir ils est vrai que les japonnais massacre et détruisent tout,il faut prendre des mesures et interdire.

  7. ASSEZ DE MASSACRES LAISSONS VIVVRE LANATURE ET LES ANIMAUX QUAND LA PLANETE SERA VIDE MAIS TOUT CA ON S4EN FOUT TUONS PILLONS LA NATURE APRES NOUS LE DELUGE QUANRD LA TERRE AURA COMPRIS A QUEL POINT IL FAUT C

    ESSER TOUT CE MASSACRE IL SERA TROP TARD

    • Greenpeace a titré une de ces brochures: “le compte à rebours”.
      Cela se passe de commentaires!
      Par contre, en tant que biologiste et économiste, je me dois de vous mettre encore plus en face des réalités que vous dénoncez: depuis les années 1950, la biosphère a été divisée par trois, c’est-à-dire qu’il ne reste plus qu’un tiers du couvert végétal, des récifs de coraux, bref de la quantité de matière vivante.
      C’est ce que les biologistes non corrompus, appellent la sixième extinction de masse; la précédente, il y a 66 millions d’années a vu l’extinction des dinosaures…et de 95% des espèces animales, végétales et bactériennes vivant à l’époque!
      Et je suis désolé de l’annoncer, mais au rythme ou nous consommons, la fin des ressources vitales à l’humanité est au plus tard pour 2035!
      Meme de “grands hommes” comme Stéphane Hessel, paix à son ame, ou le Dalai-Lama l’affirment…donc oublions nos petits enfants et ne parlons plus d’échéances comme 2050 ou 2100!
      Et c’est justement là qu’interviennent les déchets nucléaires; qui sera alors présent sur cette planète pour en assurer la gestion?
      Si l’on considère que la demi-vie du plutonium est de 125.000 ans, la planète restera toxique pour des millions d’années (alors que dans les 5 extinctions de masse précédentes connues, les espèces tuées laissaient la place à de nouvelles espèces et entrainaient de ce fait, avec le temps, une démultiplication de la biodiversité).
      Or la terre depuis son refroidissement, est restée un milliard d’années sans vie, puis il a fallu 2,5 milliards d’années pour passer à des etres pluricellulaires…donc à cause des déchets nucléaires, la vie disparaitra complètement de notre belle planète.
      Pourquoi les français en général ne connaissent pas la réelle dangerosité de l’industrie nucléaire (40 kg de déchets radioactifs par français et par an, 1000 centres de stockage répartis sur tout le territoire,…)?
      Parce que le nucléaire ne peur éxister que dans le mensonge et que nous sommes la nation la plus nucléarisée au monde!
      Meme au niveau international, l’OMS qui a des experts dans tous les domaines de la santé, n’en a pas pour le nucléaire: elle délègue cette tache à l’AIEA (Agence Internationale à l’Energie Atomique)! En droit français, cela s’appelle un conflit d’intéret.
      Il reste un espoir; la vie, on le sait maintenant éxiste partout dans l’univers (sur les météorites, les comètes et les poussières d’étoiles, et l’on a trouvé sur ces trois types d’objets, des constituants des protéines, des constituants d’ADN et d’ARN et meme des sucres, lesquels selon les règles de la vie sur terre sont toujours issus d’un métabolisme, donc d’un etre vivant!) De surcroit, les scientifiques ont prouvé que ces constituants du vivant pouvaient voyager de très longues années à travers l’espace, sans etre altérés et il en ont donc conclu à la panspermie (théorie qui explique que la vie s’ensemence de ce fait, d’une planète viable à l’autre et ce, dans tout l’univers…
      Pour en revenir à notre bonne vieille terre, si après les millions d’années ou la radioactivité la privera de vie, des molécules constituantes du vivant, relancent le processus de la vie justement, alors combien de temps faudra-t’il pour que réapparaissent des formes de vie conscientes telles que les grands singes, l’Homme ou les cétacés à dents?
      Puisqu’il a fallu 4,5 milliards d’années pour arriver à ce niveau d’évolution et que à cette meme échéance dans le futur, la terre disparaitra, fusionnée avec le soleil, je préfère ne pas prendre le pari!
      Pourtant amoureux du vivant et justement pour cela, j’ai déjà fait mon deuil de la vie sur la terre et je me dis, sans doute pour me consoler, que si la vie est d’une telle beauté sur notre planète et puisqu’elle est présente partout dans l’univers, il n’y a aucune raisons que ses formes ne soient pas partout aussi belles!

  8. Ca ne changera jamais : l’homme est le plus grand prédateur sur terre, sur mer et polueur des océans, pour que ça change, c’est chacun de nous d’être attentif à sa consommation, à ce qu’il utilise …..

  9. Je croyais que c’était pour des raisons scientifiques qu’ils continuaient à tuer des baleines? Car vis à vis des lois internationales c’est la seule raison (prétexte plutôt) qui autorise cette chasse.

  10. Honteux!!!!

  11. Sous couvert de traditions on laisse faire des cruautés.les japonais ne devraient plus utiliser de portables car dans la tradition japonaise on en parle pas !!! C’est un peu facile de prendre toujours ce qui arrange et de ne jamais vouloir fair de concessions vous ne trouvez pas ? Continuons à massacrer notre planète et ne laissons à nos enfants qu’un monde dévasté à cause de notre égoïsme . Bravo !!!!!! Laissons faire sans réagir

    • entièrement d’accord avec vous.

  12. Je rejoint à 100% la réaction de Minouch80 message du 28 février

  13. je crois qu’il y a beaucoup plus de baleines ou de cétacés à mourir de pollution, filets etc. que par la pêche. Si nous balayons devant notre porte dans ces domaines nous serions à même de convaincre les Japonais. Il faut voir aussi que certains cétacés mangeurs de poissons concentrent les métaux lourds, par exemple les globicéphales contiennent beaucoup de mercure et leur pêche “traditionnelle” aux îles Féroé est en régression pour cette raison.

  14. Hé bien, au nom des traditions, qu’ils se fassent harakiri !!!
    Quand les “humains” auront anéanti toutes les autres formes de vies, ils se boufferont entre eux ?
    Un preuve de plus, s’il en fallait une, que la connerie est effectivement INFINIE !

  15. moi part tradition je n’achète plus de voitures japonaises….chacun ses traditions!

  16. Puisque c’est une tradition, qu’il la pèche traditionnellement et non avec des navires immenses et suréquipés en électronique de détection…

  17. encore et toujours l’homme est le grand prédateur des terres et des océans
    qu’attend ton pour cesser toute cette hypocrisie ?

    • en fait d’hypocrisie, on a atteint des sommets ; le temps n’est pas loin où la

    • je disais que le temps n’est pas loin où la France qui condamnait la chasse à la baleine importait de l’huile de baleine en provenance … du Japon !

Moi aussi je donne mon avis