Intelligence émotionnelle : faites un test pour aider la recherche

Deux chercheurs français qui étudient l’intelligence émotionnelle cherchent des bénévoles pour répondre à une série de questions. Leur but : pousser plus loin les recherches entreprises par leurs confrères américains à l’origine de ce concept. À vous de jouer.

Rédigé par Anton Kunin, le 6 Feb 2018, à 11 h 40 min

Pour poursuivre leurs recherches, les deux scientifiques ont besoin de 5.000 bénévoles d’accord pour remplir un questionnaire en ligne estimé à une soixantaine de minutes. En ce moment, les réponses des hommes sont particulièrement convoitées.

La recherche sur l’intelligence émotionnelle avancera… grâce à vous ?

Le concept d’intelligence émotionnelle a été élaboré aux États-Unis dans les années 1990. À ses origines, deux chercheurs : Peter Salovey (actuel président de l’université de Yale) et Jack Mayer (université du New Hampshire). D’après leur définition, l’intelligence émotionnelle recouvre la capacité à percevoir des émotions, celle d’utiliser les émotions pour faciliter le raisonnement, celle de comprendre les émotions et celle de les gérer de manière à faire avancer son développement personnel et améliorer ses relations avec les autres.

intelligence emotionnelle

© pathdoc

Aujourd’hui, ce sont deux chercheurs français de l’EM Lyon Business School qui poussent plus loin l’étude de ce domaine. Lisa Bellinghausen est enseignante-chercheur dans la gestion des émotions en situation complexe et la mesure des phénomènes humains, et Christophe Haag est professeur-chercheur en comportement organisationnel.

À l’origine de l’étude, deux chercheurs français renommés

Le questionnaire en ligne ne suppose pas la délivrance d’un « diagnostic ». Les participants n’auront pas de retour sur leur capacité à gérer les émotions, en revanche ils aideront à faire avancer la science. Quel est précisément l’objet de cette étude ? Les deux chercheurs français se font discrets là-dessus car, comme dans toute recherche scientifique, pour assurer la fiabilité des résultats, les personnes interviewées ne doivent pas être au courant de l’objet de l’étude.

intelligence motionnelle

© Dmitry Guzhanin

Par le passé, Christophe Haag a acquis une certaine notoriété auprès du grand public grâce à son application Dr Mood, grâce à laquelle on peut « diagnostiquer, comprendre et réguler efficacement ses émotions » et plus généralement recevoir des conseils à chaque fois qu’une émotion nous déstabilise ou nous interroge. Les décideurs au sein des entreprises peuvent connaître le « QE Pro », un outil de formation à l’intelligence émotionnelle pour les managers, que Lisa Bellinghausen et Christophe Haag ont développé ensemble.

Illustration bannière : Quel est votre niveau d’intelligence émotionnelle ? © Tatyana Dzemileva
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis