Batteries au lithium : les incendies se multiplient dans les centres de recyclage

Les incendies dans les usines de recyclage ont défrayé la chronique ces dernières années, et pour cause : elles réceptionnent de plus en plus de batteries lithium-ion, facilement inflammables.

Rédigé par Anton Kunin, le 2 Mar 2020, à 11 h 03 min

Les incendies qui se multiplient dans les centres de recyclage donnent l’alerte sur la mauvaise gestion de la fin de vie des batteries litihum-ion, facilement inflammables. Pour rappel, il est interdit et dangereux de jeter ces batteries avec les déchets ménagers.

Batteries lithium-ion : attention aux risques d’incendie

Les incendies se multiplient dans les usines de recyclage. Le 15 juillet 2019, c’est l’usine de l’entreprise Norval à Berville-sur-Seine, près de Rouen, qui était en proie aux flammes. Un peu plus d’un mois plus tard, le 28 août 2019, une usine de recyclage de déchets à Denain, près de Valenciennes, a pris feu. Et même si le lien entre une batterie lithium-ion et lesdits incendies n’a pas été prouvé, un tel scénario reste une possibilité.

batteries incendie

Des batteries lithium-ion ©design56

Le problème avec les batteries lithium-ion est qu’elles sont très petites et passent inaperçues dans les centres de tri. Il peut s’agir de batteries de téléphones portables ou de baladeurs comme l’iPod (dont l’heure de gloire est désormais passée et que les gens sont nombreux à jeter), mais aussi de toutes petites batteries comme celles que l’on trouve dans les montres ou encore dans les cartes postales musicales. Les batteries lithium-ion ont la particularité de prendre feu très rapidement en cas d’impact mécanique, d’exposition à une température élevée et de court-circuit. La batterie ainsi impactée produit d’abord de la chaleur à l’intérieur, avant de s’enflammer.

Batteries lithium-ion : les usines de recyclage en première ligne

Selon Bill Keegan, président de Dem-Con Companies, un géant de l’industrie américaine du recyclage, interviewé par The Verge, sa société perd une usine par mois en moyenne à cause d’incendies causés par des batteries lithium-ion. La plupart des incendies se déclarent dans l’immense espace au sol bétonné où les camions chargés de déchets ménagers viennent déverser leur chargement. Non seulement un impact mécanique est inévitable dans cette situation, mais aussi les déchets s’exposent soudain à l’air libre, cette bouffée d’oxygène agit alors comme un élément déclencheur.

Les concepteurs de dispositifs anti-incendie sont en première ligne face à cette flambée de sinistres qu’ils sont censés prévenir. Dans un entretien à The Verge, Ryan Fogelman, vice-président des partenariats stratégiques de Fire Rover, l’une de ces sociétés, confiait que le nombre d’incendies dans les usines de recyclage aux États-Unis a augmenté de 26 % entre 2016 et 2019. Pour cette raison, il est important de rapporter les batteries en fin de vie dans une déchetterie.

Illustration bannière : batteries lithium usagées – © Vietnam Stock Photos
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis