Incendies : faut-il rendre les cendriers obligatoires dans les voitures ?

Pour lutter contre les départs de feu dûs aux mégots, une sénatrice propose d’imposer aux constructeurs automobiles l’installation de cendriers dans toutes les voitures.

Rédigé par Paul Malo, le 2 Aug 2019, à 11 h 35 min

En plus de la pollution qu’ils engendrent, lous les mégots jetés par les fenêtres des voitures sont autant de risques de départs de feu, alors que la canicule a littéralement asséché les paysages de France.

Un conducteur sur six jette son mégot par la fenêtre

Les déchets s’entassent toujours de plus en plus sur les bords de routes, jetés depuis les voitures par des conducteurs indélicats !

En moyenne, 25 tonnes sont ramassées tous les jours sur les autoroutes de France. En effet, plus d’un Français sur trois (37 %) jette des déchets par la fenêtre de sa voiture, selon une étude publiée par Vinci Autoroutes.

Près d’un sur six (16 %) se débarrasse de ses mégots en roulant, soit plus d’un fumeur sur deux, précise également cette étude(1). Les femmes, elles, jettent un peu moins de mégots que les hommes.

 

Mais pourquoi les jeter par les fenêtres en roulant ? Pour Nathalie Delattre, sénatrice (Rassemblement démocratique et social européen) pour la Gironde, c’est avant tout dû… à l’absence de cendrier à bord des voitures modernes. C’est pourquoi l’élue propose d’obliger les constructeurs automobiles à installer des cendriers dans toutes les voitures qu’ils commercialisent.

Modifier le Code de la route

Pour la sénatrice, si automobilistes et passagers n’ont rien à bord pour jeter leur mégot, ils vont systématiquement les jeter par la fenêtre. C’est là une conséquence inattendue de la lutte contre la consommation de tabac : alors qu’ils étaient présents à bord de toutes les voitures jadis, les cendriers sont devenus des options (payantes) depuis une bonne dizaine d’années.

Dommage, car un mégot jeté dans la nature met environ deux ans à se décomposer et pollue 500 litres d’eau. Quant aux automobilistes pris à jeter leur mégot sur la route, ils peuvent recevoir une amende de 135 euros.

Depuis quelques années, les cendriers sont devenus des options payantes © ra3rn

Nathalie Delattre a interpellé le ministre de l’Intérieur le 30 juillet dernier, afin de procéder à une simple modification du Code de la route : « J’en appelle au ministre de l’Intérieur pour qu’il modifie le code de la route, qu’il puisse faire en sorte que cet équipement puisse être obligatoire. Il suffit de modifier le livre 1er du code de la route. Je pense que cette mesure est indispensable ».

Reste qu’il y aura toujours des fumeurs qui ne veulent pas que l’odeur du tabac froid imprègne leur véhicule, et vont préférer se débarrasser du mégot aussitôt la cigarette au volant terminée !

Le maire de la  la commune de Saint-Jean-d’Illac (Gironde) a pour sa part trouvé une autre solution :  interdire de fumer dans les voitures, sauf si celles-ci disposent de cendriers jusqu’au 30 septembre !

Illustration bannière : Femme allumant une cigarette au volant de sa voiture – © photomak
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Le problème n’est pas la, c’est sanctionner ceux qui jettent leurs mégots sur la route comme ailleurs, mais c’est plus facile de racketter l’automobiliste qui dépasse la vitesse de quelques KM/H.

Moi aussi je donne mon avis