Avec les Herbonautes participez à un herbier collaboratif

Le Web participatif revêt un aspect supplémentaire. Après les encyclopédies collaboratives – Wikipedia, pour ne citer que ce projet -, ou les bibliothèques collaboratives telles que Gutenberg, voici Les Herbonautes, premier herbier numérique, imaginé en projet collaboratif.

Rédigé par Alan, le 23 Sep 2017, à 17 h 00 min

Les Herbonautes est voué à créer une base de données scientifique sous forme d’herbier. Le point de départ : les millions de photos de plantes de l’Herbier national du Muséum d’Histoire naturelle de Paris. L’idée : créer un site collaboratif et proposer au public d’aider au projet afin que la base de données soit accessible à tous.

Les Herbonautes, un « herbier collaboratif citoyen »

Plus de 6 millions de photos sont disponibles et ce nombre doublera en intégrant les autres herbiers de France. Le Muséum précise dans un communiqué qu’une seule personne mettrait 500 ans pour tout informatiser.

les herbonautes

Des Herbonautes en herbe © Chubykin Arkady

Informatiser les herbiers pour partager les connaissances

Le Muséum National d’Histoire Naturelle précise que l’informatisation va permettre à long terme permet d’exploiter les informations « de façon optimale« . Il s’agit d’un partage de données afin d’ « améliorer la connaissance de la biodiversité et de sa dynamique« .

Cela permet notamment de :

  • représenter la biodiversité,
  • « mesurer l’érosion de la diversité végétale » : certaines espèces végétales disparaissent, de la même manière que les animaux.

Participer aux Herbonautes

Pas besoin d’être un botaniste pour participer, même si les passionnés de sciences naturelles seront probablement plus à l’aise. Tout internaute un peu curieux peut amener sa patte aux Herbonautes.

Il suffit d’aimer chercher, enquêter, afin de recueillir des informations sur une photo, donc une plante. Le temps est précieux et tout volontaire est le bienvenu. En cas de doute, sachez que de toute façon les informations vont être croisées.

Lire page suivante : comment participer aux Herbonautes

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Riche idée;les 2/3 des différentes espèces végétales ont été répertoriées et ils en reste encore des dizaines de milliers à découvrir avant qu’elles ne disparaissent à tout jamais.
    Existe t’il un ou plusieurs sites sérieux où l’on peut déposer une photo pour trouver des renseignements sur une plante ?
    (^__^)

Moi aussi je donne mon avis