Radon : un gaz naturel et…radioactif présent dans l’habitat

Le radon est un gaz radioactif présent dans le sol et les roches. On le retrouve dans le sous-sol en quantités variables selon les caractéristiques géologiques. De là, il peut s’infiltrer dans tout les bâtiments. Zoom sur cette menace invisible.

Rédigé par Consoglobe, le 2 Nov 2013, à 11 h 01 min

D’origine naturelle, le radon est un gaz radioactif – formé par la désintégration de l’uranium et du radium, présent dans les roches (volcaniques et granitiques) du sous-sol. Première cause de cancer du poumon pour les non fumeurs, ce gaz est particulièrement menaçant dans les régions dont le sol ou la roche est riche en uranium

Le radon, discret mais omniprésent

Inodore, incolore et chimiquement inerte, le radon se diffuse depuis le sol par l’eau souterraine mais aussi les matériaux de construction.

radon

Radon dans la maison = danger © Francesco Scatena

Comment se diffuse-t-il dans les maisons ?

Le radon et ses produits de  filiation peuvent s’accumuler dans les édifices (habitations privées, lieux de travail, bâtiments publics) et atteindre des niveaux néfastes, par exemple dans les caves et les sous-sols, car ces lieux sont ceux qui se trouvent au plus près de la source et souvent mal ventilés.

Ce gaz néfaste peut s’infiltrer également par :

  • les fissures des murs de fondation,
  • les sols en terre battue,
  • les joints de construction,
  • les ouvertures autour des conduits d’évacuation, les écarts autour des tuyaux de branchement et les montants de support,
  • les dalles ou lattes de plancher.

Des concentrations de gaz très hétérogènes

La teneur en radon de l’air intérieur dépend de plusieurs facteurs :

  • La quantité de radium dans le sol.
  • La facilité avec laquelle le radon peut se propager dans le sol et dans les murs des bâtiments.
  • Les variations de pression atmosphérique qui influent sur le taux d’émission à partir du sol et sur le taux d’accumulation du gaz dans l’air des bâtiments.
  • Les fissures dans le plancher, les jonctions dalle/mur et la tuyauterie d’évacuation permettent au radon de s’infiltrer dans un bâtiment.

À savoir : le plancher et les murs en béton des sous-sols freinent l’infiltration du radon.

Quelles sont les conséquences d’une exposition et comment peut-on corriger la situation ?

Les produits de filiation du radon sont inhalés et se déposent dans les poumons. Ainsi, les poumons absorbent les particules alpha émises, entraînant le cancer à long terme. Pour tout dire, ce gaz et les produits de la désintégration sont considérés comme la cause la plus fréquente de cancer du poumon après le tabac.

De fait, les personnes exposées à des concentrations élevées présentent un risque accru de cancer du poumon. Mais le degré de risque dépend de la teneur en radon de l’air et de la durée de l’exposition. Rappelons ici qu’à l’air libre le radon se retrouve en quantités minimes et est inoffensif.

Radon  – Le saviez-vous ?

  • Le radon est classé comme « cancérigène prouvé chez l’homme » par le Centre International de Recherche sur le Cancer.
  • Chaque maison est un cas particulier, et les  concentrations de radon peuvent varier dans de fortes proportions d’un bâtiment à l’autre, même s’ils sont contigus.

Si une concentration trop forte est détectée (supérieure à 1000 Bq/m3) à l’intérieur, des mesures doivent être impérativement engagées afin d’assainir l’air.

Cependant, on ne sait pas si le radon peut être néfaste pour d’autres organes que les  poumons. Les effets du radon présent dans l’alimentation ou dans l’eau potable ne sont pas encore connus.

Très impliquée dans la sensibilisation à ce problème, la ville de Nantes distribue gratuitement depuis 2007 des dosimètres à 70 habitants environ chaque hiver.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Et oui, hélas le radon je connais.J’ai une amie qui est décédée d’un cancer du poumon, dans le limousin.

  2. Merci de cette info que j’ignorai jusqu’alors.

  3. Merci pour cette information que j’ignorais jusqu’alors.

Moi aussi je donne mon avis