Guide des poissons : le mérou en danger

Rédigé par Annabelle, le 11 Nov 2013, à 13 h 11 min

Le mérou menacé par la surpêche

feu-rougeD’après l’IUCN, au moins 12 % des espèces de mérou dans le monde sont menacées d’extinction, 14 % sont considérées comme « Quasi menacées » selon les critères de la liste rouge, et 30 % figurent dans la catégorie des «Données insuffisantes».

Outre le fait que le mérou se reproduise tardivement, la menace qui pèse sur lui est celle de la surpêche. La pêche en zone de frai se révèle une catastrophe pour les stocks de mérou puisque les juvéniles sont capturés avant qu’ils n’aient eu le temps de se reproduire.

Il existe 163 sortes de mérous dans le monde et la plupart d’entre elles sont menacées car le mérou est encore très prisé en qualité d’espèce tropicale à forte valeur commerciale.

CC : Philippe Guillaume

CC : Philippe Guillaume

Des stocks qui s’épuisent

En 2012, un groupe d’experts se révèle extrêmement pessimiste quant à la survie de l’espèce. Ils ont conclu dans leur rapport qu’1/4 de la population de mérous dans le monde était au bord de l’effondrement, en grande partie, nous l’avons vu, à cause de la surpêche.

Il devient donc impératif aujourd’hui d’aménager des mesures de gestion pour réglementer la pêche, et de construire en parallèle des AMP (Aires Marines Protégées).

bonhomme-croissance– Ces 15 dernières années, la pêche du mérou s’est intensifiée. Les prises ont en effet augmenté de 28 % depuis 1999 soit 214 000 tonnes.

– En 2009, on a pêché 90 millions de mérous, soit 275 000 tonnes. En 1950, on en avait pêché seulement 16 000…

Des mesures qui fonctionnent

Une bonne nouvelle toutefois : les mesures déjà prises dans certaines zones semblent porter leurs fruits.

Ainsi, les chercheurs ont observé que le mérou géant, Epinephelus itajara, montre des signes timides de recouvrement au large de la Floride suite à une interdiction de la pêche dans les eaux américaines instaurée dans les années 90. En outre, depuis un arrêté signé le 26 Août 2010, 1 seul mérou géant peut être capturé par bateau et par jour.

Le mérou couronné, Epinephelus guttatus, connaît quant à lui un essor remarquable au large des îles vierges américaines, suite à une fermeture de la pêche dans la principale zone de frai.

Enfin, en Méditerranée, 2 moratoires ont formalisé l’interdiction de la pêche sous-marine du mérou dès 1993. Les effectifs de mérou se sont reconstitués de façon notable dans les espaces marins protégés mais également en dehors de ces espaces, notamment sur les côtes languedociennes.

*

Je réagis

Sur le thème des poissons :

Sources : IUCN, fish2fork. Image à la Une CC cquintin

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Si l’interdiction de la pêche sous marine a donner de bon résultat sur la protection du mérou. Pourquoi ne pas l’appliqué au pêcheurs PRO qui pêche toujours le mérou sans modération. La pêche sous marine est un sport très physique .La pêche aux palangres est plus facile 20 chances avec autant d’amorces.Toujours plus facile de mettre la pêche sous marine devant.je ne dit rien sur les autres forme de pêche des PRO qui pour la plus n’ont respecte la mer voir les filets,les futs de carburant,ils prennent la mer pour une poubelle.

Moi aussi je donne mon avis