Le Gouvernement souhaite faciliter la vie des cyclistes

Rédigé par Planète Verte, le 15 Apr 2014, à 17 h 07 min

Le code de la route pourrait être modifié assez rapidement pour améliorer les conditions de circulation des cyclistes.

Cyclistes, voici quelques mesures à venir…

L’ancien Ministre des Transports Frédéric Cuvillier, actuellement secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, a présenté un plan d’action contenant 25 mesures pour favoriser l’usage du vélo :

Indemnités kilométriques

Une expérimentation en France d’une indemnité kilométrique adaptée aux usagers du vélo a été mise en  place début mars. 25 centimes d’euros seront reversés au cycliste pour chaque kilomètre parcouru.

© DR, Velib

© DR, Velib

Adaptation du code de la route

Des routes à vitesse limitée à 30km/h pour cohabiter avec les autres usagers de la route, une autorisation de rouler en contre-sens sur ces mêmes voies ou encore la possibilité pour les cyclistes de « griller » un feu rouge sont autant de mesures de plus en plus répandues dans les villes françaises.

Les voitures pourraient également avoir l’autorisation de franchir une ligne continue afin de dépasser les vélos. Cependant, l’amende pour un véhicule stationnant sur une piste cyclable passera de 35 à 135 euros.

velo-cycliste-03Stationnement

Pour leurs trajets longue distance, les cyclistes pourront réserver une place spéciale afin d’embarquer avec leur bicyclette à bord des trains à réservation obligatoire. Chaque gare sera également en charge de créer un certain nombre de parkings 2-roues sécurisés d’ici 2020.

velo-cycliste-01

Incitation à la conduite

Si de la communication négative autour des risques pour la santé ou des accidents de la route existe pour les véhicules à moteur, peu ou pas de communication est faite pour inciter à la conduite du vélo. Plusieurs mesures seront mises en oeuvre dans ce sens : amélioration de la sécurité, développement des itinéraires de piste cyclable et popularisation du  tourisme à vélo.

Afin de solliciter les plus jeunes, une mesure prévoit le « développement et l’apprentissage » du vélo auprès des élèves. La semaine du vélo à l’école et au collège aura lieu du 2 au 6 juin 2014 pour une deuxième édition.

*

Je veux témoigner

Sur le thème des vélos en ville :

Sources : http://www.gouvernement.fr/gouvernement/25-mesures-pour-ameliorer-la-vie-des-cyclistes
> Article réalisé pour la lettre “Transport et Mobilité durables” éditée par consoGlobe et Planète-Verte :
Voir la dernière édition

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




16 commentaires Donnez votre avis
  1. je n’ai pas lu tous vos courriers car je suis en colère j’ai été fauchée le 31 mai 2014 par un vélo roulant vite et rasant les vitrines, je n’avais pas mis les deux pieds sur le trottoir que j’ai été percutée et projetée tête la première contre la vitrine, bilan multiples contusions, traumatisme cranien y en a marre des vélos qui roulent sur les trottoirs surtout quand il y aune piste cyclable
    osez me dire “moi je fais attention, je roule doucement non les trottoirs c’est pour les piétons j’ai RV avec notre maire qui accepte de me recevoir car c’est dommage j’ai la vidéo, ça suffit je suis passée à quelques centimètres de la marche en marbre du magasin, je ne vous fais pas de dessin, n’hésitez pas à me contacter par mail il faut que ça change

  2. j’aimerai que les conducteurs de vélo n’oublie pas que les pietons son prioritaires sur les passage pietons ils roule un peu trot vite

  3. Pour répondre à Adrien,

    Vous faites preuve de civisme, de prudence et de bon sens (comme il se doit …)

    Les automobilistes dont vous évoquez les faits, eux, n’en font pas preuve. Il en existe, MALHEUREUSEMENT.

    Tout comme il en existe sur 2 roues. (motorisés ou pas)

    Nous ne sommes pas tous “pareils” et chacun a son comportement qui lui est propre à un instant donné. Certes, certains sont constants dans l’incivisme !

    Pour cette raison, entr’autres, des règles sont établies et doivent être appliquées. Ce sont les lois, le code de la route, …

    Je suis attentif au respect de la prudence, bienveillant aux victimes de “presqu’accident” si pas pire …, mais des sanctions doivent être exécutées pour ces fous qui s’imaginent ou que la route leur appartient, ou qu’ils sont sur une zone de jeux

    Je circule en vélo dans les villes et en voiture quand j’en sors, tout au moins dans la majorité des cas.

  4. J’ai lu les commentaires et c’est assez triste. J’aimerais préciser quelques points :
    * “griller les feux” pour moi (tout du moins c’est comme ça à Nantes et au Mans) ne veut pas dire passer n’importe comment dans n’importe quelle direction en fermant les yeux mais simplement que la municipalité tolère qu’un cycliste puisse franchir un feu au rouge QUAND IL TOURNE A DROITE et avec prudence. Ainsi, le risque d’accident est plus que minime et croyez moi, en vélo, on évite de forcer le passage contre une voiture (par contre l’inverse arrive…)
    * “rouler de front”, je ne sais pas si oui ou non c’est autorisé, quoi qu’il en soit, je prends mon vélo tous les matins du lundi au vendredi, je suis seul et donc ne roule pas de front et croise des personnes qui se rendent seule également à leur travail en vélo. Aussi, je pense que “rouler de front” est un comportement plutôt anecdotique qui ne représente en rien la majorité des cyclistes et encore moins en ville où le danger est grand
    * Pour ce qui est des BANDES cyclables, quand elle ne longent pas une file de voitures où n’importe laquelle pourra ouvrir sa porte sans regarder (ce qui m’est encore arrivé ce matin) ou qu’elle ne se jette pas dans un carrefour dangereux, ou qu’elle ne sont pas recouvertes de bouts de verres ou des gravats/feuilles/saletés poussées ici par les balayeuses, elle seront déjà plus envisageable. Il ne faut pas confondre cela avec les PISTES cyclables (séparées de la route) qui elle sont un très non équipement du fait qu’elle sépare le cycliste (qui roule à 15km/h) des voitures (qui roulent à 50km/h). Malheureusement, elle sont rare, arrivé à chaque carrefour (ou le danger est le plus grand) elle renvoient souvent sur la route sans aucun aménagement (un simple cédez le passage) et sont très souvent squattées par des automobilistes peu scrupuleux qui s’y garent en tout impunités (j’ai souvent vu des amendes pour non paiement du parcmètre, jamais pour se garer sur un équipement cyclable…!).

    Pour conclure, je dirais qu’il est ridicule d’envisager une guerre automobiliste VS cycliste. Je suis la semaine à vélo, parfois en voiture le week-end comme beaucoup et j’ai donc les deux casquettes. Je respecte les autres usagers, ne fait jamais de refus de priorité et ça ne m’empêche pas de rouler en vélo mais quand une voiture est garée sur la piste cyclable, arrêté sur les sas vélo (qui évitent de respirer les échappements au démarrage et les effet de vélo-maqué dans les carrefours), me fais un refus de priorité en passant au rouge parce qu’il y a des bouchon (vécu en début de semaine), déboite dans contrôlé rétro et sans clignotant sur moi ou qu’un scooter me fonce dessus sur une piste cyclable où il n’a rien à faire, c’est sûr que c’est un peu énervant. Pour tous les autres automobilistes qui respectent les vélo, cela ne pose par contre aucun problème. Je mets deux fois moins de temps qu’eux à arriver mais à part ça, personne n’énerve personne… et ça marche dans les deux sens, si un automobiliste à eu peine à me doubler, arriver au feu, je reste derrière lui pour pas qu’il est à nouveau à me doubler. Mais s’il m’a doublé n’importe comment en manquant de me renverser, il est certain que je n’ai pas le même comportement…

    • je suis entièrement d’accord avec vous, pour avoir pratiquer le vélo de nombreuse années dans Grenoble. D’ailleurs cette dernière avait autorisé le fait de “griller” un feu rouge lorsque le cycliste tourne à droite et je ne crois pas que la sécurité des cycliste en avait été compromise, par contre, c’est vrai que ça peu être ennuyeux pour les piétons SI les cyclistes ne sont pas prudents mais bon, comme partout, la majorités font attention mais il y en a toujours qui se prennent pour les rois du guidons!

      par contre, j’ai juste un petit conseil en forme de clin d’oeil pour vous : équipez vous d’un “Air zoom” i.e. un avertisseur sur air comprimé… peu encombrant mais vous pouvez être sur que l”automobiliste mal réveillé qui vous grille au démarrage ou vous rase les fesses de trop près vous aura remarqué après l’avoir “klaxonné!” effet garanti (PS : ne pas utiliser à l’encontre du petit vieux étourdi qui se jette sous vos roues, vous risquer de lui faire avoir une attaque en plus, continuez d’utiliser la sonnette dans ce cas-là 😉 )

  5. Je suis pour le développement du vélo et des pistes cyclables pour la sécurité des pratiquants (d’ailleurs 25 centimes / km me paraît pas plus incitatif que ça…) Mais le code de la route doit être commun à tous les usagers sinon ce serra une incompréhension mutuelle qui finira par des accidents >-le droit de griller des feux rouges… certains automobiliste le prenne déjà, quel anticipation…-> suis dehors…

  6. Bonjour,
    Originaire d’une province française, je suis toujours en activité.
    Il y a plus de 40ans, quand j’ai commencé dans la “vie active”:
    – les “sociétés privées” avaient des bus pour le transport de leurs employés
    – En amont, quand j’étais scolarisé, il existait des bus dédiés aux transports scolaires.
    Aujourd’hui :
    – Les “sociétés privées” n’ont plus de bus pour le transport de leurs employés
    – Les bus dédiés aux transports scolaires ont pratiquement disparus
    En remettant en service ces transport en communs, bons nombre de véhicules resteraient à leurs domiciles
    Les couples n’auraient, par conséquence directe, plus “besoin” d’avoir 2 véhicules.
    Ce retour “aux années 1970” pourrait être une solution alternative ou complémentaire pour remédier aux problèmes actuels
    La solution du vélo est dans l’immédiat, et à mon humble avis, dangereuse pour le cycliste et pour l’automobiliste même sans que les dernières dispositions soient mises en application.
    La bicyclette sera plus adaptée quand moins de véhicules circuleront.
    Il est certain que la mise en œuvre de LA SOLUTION n’est certes pas très “simple”.
    Les Dirigeants doivent prendre en compte les impacts économiques et aussi et surtout l’aspect SANTE des usagers. Il est bien évident que si la majorité des “salariés” est accidentée, sur le plan économique se sera alors une catastrophe.
    Merci d’avoir pris le temps de lire l’avis d’un “ancien”

  7. bonjour
    des mesures absurdes : ligne blanche, feux rouge, sens inverse sur route 30 kms/h.
    un cycliste depuis 60 ans, 5000 kms / an.
    faire comme le scooter n° heures de formations pour rouler en vélo et pas sur les trottoirs!!!

  8. Ce que j’adore :
    “…Ces mesures devront être réalisées d’ici 2020”,
    déclaration pouvant signifier que si d’ici cette date fatidique, le gouvernement devait changer, les “déclarants” de ces si belles promesses ne seraient être tenus pour responsables.

    Bref, on est pas prêt de redevenir les premiers fabricants et exportateurs de VPH. 😉

  9. Oui c’est bien vrai ça !
    Bientôt les méchants cyclistes vont pouvoir se jeter en toute légalité sous les roues de gentils automobilistes et autres routiers juste pour les embêter. 🙂

    Plus sérieusement,
    toutes ces demies mesures sont bien timides, pour ne pas dire risibles, là où il faudrait purement et simplement interdire tout véhicule à moteur thermique pour réserver ceux ci aux trajets longs et hors des villes.

    Quand aux véritables obstacles,
    parlons en.

    * A commencer,
    le mépris des pouvoirs publiques sponsorisés pour ne pas dire corrompus, par les subsides versés généreusement par Total et ses valets constructeurs de bagnoles.

    * Vient ensuite,
    le sabotage délibéré des installations réservées aux usager(e)s de la petite reine (pour citer un exemple parmi tant d’autres, le minage par des débris de canettes de bières, des pistes cyclables si souvent rebaptisées à juste titre “couloir de la mort”, par celles et ceux prenant le risque de les utiliser; ainsi que le saccage quand ils ne sont pas volés, des vélibs ainsi que de tout vélo laissé sans surveillance).

    * Le design archaïque,
    pour ne pas dire casse-cul, cou… et autres, des vélos disponibles, au Cx (Coefficient de traînée, “aérodynamique” dans le cas présent) le plus freinant qui puisse être imaginé, et surtout, le montant inexplicablement prohibitif (plus de 5.000 euros contre moins d’une centaine pour les VTT d’entré de gamme) des seuls modèles réellement performant, à savoir, celui des VPH (Véhicules à Propulsion Humaine) ou vélos couchés, invention française de Charles Mochet dans les années 30, portant alors le nom de Vélocar, appelés aussi Bents ou Recumbents chez nos amis anglophones et Liegefahrrad chez nos cousins germains.

    Bref,
    tant que l’industrie française ne sera pas foutue d’exploiter ce créneau à l’échelle mondiale, préférant l’abandonner à ses concurrents beaucoup moins timorés, ayant plus de suite dans les idées, nous ne devrons pas nous étonner du montant catastrophique de chaque hécatombe due à la pollution atmosphérique dès lors que la température dépasse les 20°C et que sont absents, les vents susceptibles de l’éloigner du cœur des cités.

    Pour conclure,
    laissez moi vous rappeler ce proverbe oriental :
    “Qui veut ne rien faire, trouve une excuse.
    Qui, malgré l’adversité, veut atteindre son but, trouve des solutions”.

    • bravo monsieur! belle analyse!

  10. Ok. Donc un cycliste peut griller un feu rouge. Et s il se fait renverser ce sera bien sur de la faute du méchant automobiliste qui lui aura respecté le code de la route! Quand le bon sens judiciaire pourra t il encore s exprimer dans ce pays où la démagogie reigne en maître? Dans ma ville les cyclistes méprisent souverainement les pistes qui leur ont été attribuées, d ailleurs ces pistes sont VIDES, constamment VIDES,, roulant au mépris du respect élémentaire d autrui, à contre sens , entre les voitures, bref, s octroient le droit de faire n importe quoi n importe ou car bien sur un cycliste c est gentil et tellement sympa ….
    On n est plus responsable de ses actes dans ce pays. En fonction de ce que vous êtes, vous avez ou non tous les droits. Cyclistes: tous. Automobilistes: aucun car méchant par essence!
    Mais il est vrai que si les socialistes récupéraient l électorat du vélo, c’est toujours ça de pris ma bonne dame….

    • Ces voies dites cyclables sont faites par des gens qui ne connaissent rien au déplacement à vélo ; elles sont souvent plus dangereuses que la route elle même. Vous pensez réellement que les cyclistes vont risquer leur vie dans le trafic juste pour ennuyer les automobilistes ? pour se faire renverser et pouvoir accuser les chauffeurs de bus ? C’est un raisonnement typiquement français dont ce pays mourra. Et si nos gouvernants de tous étages ne semblent pas capables de concevoir des voies cyclables utilisables, c’est peut être parce qu’il ne souhaitent pas voir une masse de gens délaisser leur voiture et saborder l’économie qui gravite autour (taxes pétrolières, tva sur véhicules neufs, les pièces, les accessoires, revenus des radars…)

  11. Je trouve qu’il manque surtout une loi pour obliger les entreprises a avoir des douches accessible aux gens qui viennent en velo. Sur les 3 entreprises sur les 4 dernieres annee, il y en avais 1 ou il n’y avait pas de douche du coup impossible de venir en velo. Alors que je prennais le velo tout les jours pour les 2 autres en faisant dans les 20km par jours.

  12. Il faudrait pour commencer qu’ils apprennent à ne pas rouler de front pour discuter,cela éviterait qu’ils empiètent 1.50m à 2.00m parfois, ce qui leur permettraient de regarder devant eux et d’éviter des écarts pour l’automobiliste qui les doublent au même moment.

    • Rouler à deux de front est autorisé par le code de la route.
      Autrement comment font les cyclistes pour se dépasser.

Moi aussi je donne mon avis