Conseils pour adopter et prendre soin d’une Gerbille

Les NAC, ou Nouveaux Animaux de Compagnie, même s’ils ne sont pas si nouveaux que cela, ont de plus en plus la cote dans nos foyers. Leur entretien, alimentation et tous leurs besoins en règle générale sont désormais mieux connus et méritent d’y porter attention avant d’adopter un de ces animaux comme ici le Gerbille !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 10 Apr 2020, à 16 h 20 min

Les gerbilles sont des petits rongeurs bien plus fascinants et attachants qu’il n’y paraît, notamment par leur comportement souvent complexe. De la famille des muridés, les gerbilles domestiques, qui sont issues de l’espèce Gerbille de Mongolie (Meriones unguiculatus), ont elles-aussi traversées des millions d’années d’évolution, dans les régions semi-désertiques du nord-est de la Chine et de la Mongolie, pour arriver jusque dans nos foyers.

Adopter une Gerbille – Comment l’accueillir ?

Les Gerbilles sont des animaux de compagnie qui nécessitent peu à condition que l’on respecte quelques règles de base pour assurer leur bien-être. Préparer leur arrivée chez vous et observer leur comportement vous donneront les clés de leur épanouissement.

L’habitat de la Gerbille

Pour les Gerbilles, vous pouvez d’ores et déjà oublier les cages, ce n’est pas ce qui conviendra le mieux à ces animaux… À la fois parce que ce sont de frénétiques fouisseuses qui vont sortir toute la litière du bac, mais aussi parce que ce sont d’infatigables rongeurs qui auront vite fait de grignoter le plastique du bac (avec le risque de mourir étouffé par un morceau ingéré).

Infatigables joueuses que ces Gerbilles © Jearu

Visez donc plutôt un aquarium ou un terrarium d’un mètre de long et de 50 centimètres de large avec une hauteur minimum de 40 centimètres. N’optez pas pour une surface plus petite mais pas non plus beaucoup plus grande surtout si vous avez plusieurs Gerbilles : avec plus de place, elles pourraient se scinder en groupes territoriaux et se mener une guerre à mort.

À l’intérieur de votre cage faite en sorte que vos Gerbilles aient plusieurs endroits différents où se réfugier et se dissimuler que ce soit seule ou à plusieurs. Vos Gerbilles auront besoin de jeux (tunnels, racines, endroits où creuser profondément) mais évitez tous les objets en plastique ou tout ce qui pourrait s’entortiller à leur petites pattes (tissus, papier indéchirable, etc.) et faites en sorte qu’elles aient également de la place pour courir à toute vitesse.

Rappel
La gerbille n’aime pas la solitude, mais la vie en colonie (parfois plus de dix) : il lui faut donc de la compagnie. Il est donc fortement déconseillé de n’en adopter qu’une : elle risque de s’ennuyer et de dépérir.
Mieux vaut également les prendre du même sexe pour éviter de se retrouver rapidement avec des colonies de rongeurs à la maison !
Évidemment, éviter d’adopter des gerbilles si vous avez un chat à la maison…

L’alimentation de la Gerbille

Le marché de l’alimentation animale est suffisamment bien développé pour que vous trouviez des mélanges de bonne composition pour vos Gerbilles. Mais il faut comprendre que cette alimentation impactera directement sur la santé et le bien-être de vos Gerbilles et qu’à ce titre elle peut être un peu plus réfléchie.

Vérifiez donc bien que le mélange que vous allez acheter soit composé en grande partie de graines et compensez éventuellement avec un mélange de graines pour perruche si ce n’est pas le cas. Les Gerbilles ayant de fait un petit appétit, n’achetez pas de trop gros paquets de nourriture pour ne pas qu’elle vieillisse trop mal.

Vous pouvez également apporter un peu de diversité dans l’alimentation en fournissant de temps à autre des aliments séchés comme des légumes ou des rameaux d’arbres tels que le saule, le boulot ou des arbres fruitiers.

Dans le cas où votre gerbille commencerait à trop grossir, n’hésitez pas à prendre sur vous et à aller voir un vétérinaire spécialisé gerbille et NAC pour vous conseiller.

Les graines sont essentielles à l’alimentation des gerbilles © Sildf

Entretien de la Gerbille

Un enclos à Gerbilles doit être propre mais pas trop ! Un excès de propreté peut affaiblir le système immunitaire de ces animaux relativement fragile. Veillez à ce que l’eau de leur biberon soit changée tous les jours, qu’il n’y ait jamais de reste d’aliments frais et que les crottes soient systématiquement retirées.

Proposez-leur aussi une écuelle pleine de sable (spécial pour chinchilla par exemple) pour qu’elles puissent s’y ébrouer et éventuellement s’y débarrasser des parasites.

Attention :
Meriones unguiculatus est le nom scientifique de la Gerbille ce qui signifie « Guerrier muni de griffes ». La chose n’est pas à prendre à la légère si vous possédez une Gerbille seule et que vous souhaitez lui apporter un peu de compagnie.
Il faudra en effet que vous trouviez un moyen d’avoir les deux animaux dans la même cage sans qu’ils puissent entrer en contact direct (séparation) pendant au moins 7 à 10 jours. Si tout se passe bien vous pourrez alors les mettre en contact en restant cependant très attentif les premiers jours.

Lire page suivante : Bien s’occuper de ses gerbilles

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis