Gazage des cochons : visionnez la vidéo et signez la pétition pour l’interdire !

L’association L214 a à nouveau frappé et publie une vidéo filmée à l’abattoir de Houdan, où l’on voit les cochons agoniser pendant qu’ils sont « gazés ».

Rédigé par Pauline Petit, le 8 Jun 2017, à 18 h 19 min

On le sait, les conditions d’élevage et d’abattage industriel des animaux sont déplorables. Des vidéos-choc sont régulièrement diffusées par les associations de protection des animaux. C’est au tour de l’industrie du porc d’être mise en cause.

Des cochons à l’agonie dans un abattoir

L’association L214 dénonce à travers sa vidéo la pratique décriée du gazage des cochons au dioxyde de carbone et lance une pétition pour interdire cette pratique. On y voit des images choquantes d’animaux à l’agonie avant leur abattage. Et quand c’est l’excellent chroniqueur Guillaume Meurice qui présente, c’est encore plus piquant :

L’association L214 rappelle que 6 abattoirs pratiquent encore ce gazage en France :  » dont celui de Leclerc dans les Côtes d’Armor, celui d’Alès où nous avons déjà enquêté, ou celui qui travaille pour Fleury Michon en Ille-et-Vilaine « . Soit environ 4 millions de cochons qui subissent ainsi cette longue asphyxie chaque année en France.

Pour avoir filmé ces images, deux militants de l’association sont jugés pour « atteinte à l’intimité de la vie privée de l’abattoir« . Les consommateurs sont pourtant en droit de savoir ce qui se passe avant que la viande n’atterrisse dans leurs assiettes.

L’association a lancé une pétition en vue d’interdire immédiatement le gazage des cochons ; une pétition qui sera transmise au gouvernement. À nous de nous mobiliser !

Le lien vers la pétition :  https://www.l214.com/enquetes/2017/abattoir-made-in-france/houdan-gaz-co2/

Illustration bannière : le gazage des cochons – extrait Youtube ©L214

 

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. salut

    Autre solutions on rend responsable pénalement les veterinaires surveillants et on les mets en prison (mince cela existe déjà )

Moi aussi je donne mon avis