Gaspillage alimentaire, terres agricoles…Emmanuel Macron dégaine une batterie de mesures pour la biodiversité

En réaction aux conclusions effrayantes du rapport de l’IPBES, le président de la République a dévoilé son plan de bataille pour enrayer l’extinction massive des espèces à l’échelle de la France.

Rédigé par Étienne Vergne, le 7 May 2019, à 10 h 30 min

A l’approche des européennes, Emmanuel Macron se découvre-t-il à nouveau une fibre écologique ? Devant l’émoi médiatique suscité par les conclusions du rapport de l’IPBES, le Président de la République a effectué plusieurs annonces hier sur le perron de l’Élysée.

Une réhabilitation de 20 à 25 % des terres agricoles

Le Président la République a reconnu que la protection des espèces passait par une remise en cause des modèles de production. Notamment agricoles. « J’ai demandé un bilan pour se fixer des objectifs en matière de lutte contre l’artificialisation et une réhabilitation de 20 à 25 % de sols agricoles dégradés par l’utilisation passée de phytosanitaires », a-t-il annoncé avant de réaffirmer l’ambition de la France de sortir du glyphosate d’ici trois ans(1).

Préserver la biodiversité et les paysages © Rudmer Zwerver

Actuellement, la part des aires protégées maritimes et terrestres représentent 21 % des terres et 22 % des eaux françaises. Aux dires du Président de la République, cette part devrait s’élever à 30 % d’ici 2022.

Intensifier la lutte contre le gaspillage alimentaire

Contre le gaspillage alimentaire, Emmanuel Macron souhaite travailler auprès « des écoles, des restaurateurs et des distributeurs ».

Renforcer les aides fiscales et budgétaires en faveur de l’écologie

Le plan pour la biodiversité présenté par Nicolas Hulot en 2018 devrait être complété et faire l’objet d’une évaluation cet été. Le chef de l’État prévoit notamment une « revue des aides fiscales et budgétaires » pour les mettre en conformité avec les impératifs écologiques.

Dire non à plus d’exploitation minière en Guyane © kakteen

Le projet Montagne d’or jugé peu compatible avec l’environnement

Sur le projet controversé d’extraction d’or en Guyane, le Président de la République le juge « en l’état pas compatible » avec la protection de l’environnement. «I l y aura une évaluation complète pour le prochain conseil de défense sur ce sujet et une décision formelle et définitive sera prise, en concertation avec le territoire », a-t-il déclaré.

La France recyclera 100 % de son plastique d’ici 2025

C’est une ambition déjà évoquée par Brune Poirson et inscrite dans la future loi sur l’économie circulaire : Emmanuel Macron a réaffirme que 100 % du plastique devrait être recyclé d’ici 2025.

Reste à vérifier que ces annonces soient suivis d’effets et quelle sera leur réel portée. D’après les conclusions du rapport de l’ IPBES, les activités humaines sont en train de provoquer l’extinction d’ un million d’espèces.

Ce qu’on attendait en plus !

Le Président Macron aurait pu aller encore plus loin dans ses annonces. À quand par exemple, l’arrêt de la chasse des espèces protégées ? La gestion différenciée des zones forestières ? Les dotations augmentées pour les parcs et les réserves ? La création d’un corps d’enseignement dédié au développement durable ?

Quid de l’affichage obligatoire du coût carbone des produits ? De l’extinction des enseignes lumineuses la nuit ? D’un plan de structuration d’une production d’énergies vertes ? De la valorisation des circuits courts ?

Et côté transports : combien de temps va-t-on attendre le développement du ferroutage et la diminution des tarifs SNCF ? Et les incitations financières au covoiturage et aux mobilités douces ?

Pour parvenir au « changement transformateur » préconisé par les experts de l’IPBES et du GIEC avant eux, il va falloir aller plus loin, et pas seulement dans les annonces, mais aussi dans les actes !

Illustration bannière : Emmanuel Macron fait des proposition pour l’environnement – © Drop of Light / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. IL Y A AUTRE CHOSE !!! LES GRANDES SURFACES VENDENT TRES CHERS ET ON EST ROULE SUR LA QUALITE ET LE POIDS….!!!! ALLEZ CHEZ LES PRODUCTEURS ET VOUS LES CONNAITREZ ET VOUS SEREZ BIEN SERVI ET VOUS MANGEREZ BON !!!! LES GRANDES SURFACES TOMBERONT UN JOUR !!!!!

    • BRAVO !!!! j’habite dans un petit village en Lozère et je n’ai pas beaucoup la possibilité d’aller dans les grandes surfaces, mais, le peu de fois que j’y vais je suis éberlué de voir toutes ces nourritures déjà prêtes, contrôlées par qui ??? pleines de sucre et de sel, sans compter tous les autres composants : colorants, graisses, huile de palme, conservateurs, etc. etc. et je me demande : comment un gouvt permet la vente de toutes ces cochonneries ???? on nous présente des articles, fruits et légumes qui viennent du fin fond de la planète en sachant TRÈS BIEN qu’ils devraient être interdits de la vente en FRANCE vu touis les poisons qu’ils contiennent, qui arrivent jusque dans nos assiettes……

  2. VOUS Y CROYEZ VOUS A CE QU’IL DIT ?? MOI PAS DU TOUT DU TOUT ??? C’EST UNE ANNONCE JUSTE AVANT LES EUROPEENNES POUR FLATTER LES GENS !!!!!! C’EST DU PIPEAU ET IL N’AURA PAS MA VOIX !!!!!! MENTEURS TOUS ET ILS PENSENT A EUX EN PRIORITE ALORS POUR MOI C’EST NIET !!!!!

    • Bravooo !! Je vous soutiens à 200 % et je l’ai aussi toujours dit : la vraie démocratie, on a qu’à le lire dans le dictionnaire = GOUVERNEMENT DANS LEQUEL LE PEUPLE EXERCE LA SOUVERAINETÉ !!! ce n’est pas une bande de personnages élus par même pas la moitié de la population, qui siègent à l’UE ou à l’Assemblée Nationale et qui votent et décident TOUT au nom du PEUPLE, car ceux là ne le font QUE POUR LEUR PARTI – RIEN D’AUTRE !!!! et la majorité de la population, libre de tout attachement avec un quelconque parti politique, n’a AUCUN DROIT, elle doit se soumettre, obéir, payer et se taire…… ou plutôt OUI elle un droit : PAYER LES IMPÔTS ET TOUTE LES TAXES, rien d’autre !!!!

Moi aussi je donne mon avis