Les Américains gaspillent 150.000 tonnes de nourriture par jour

Les chiffres du gaspillage alimentaire aux Etats-Unis sont hors normes : 150.000 tonnes de nourriture vont ainsi à la poubelle sans avoir été consommée, chaque jour, soit 400 grammes d’aliments par personne. Ce gâchis représente aussi 350.000 tonnes de pesticides et 820.000 tonnes d’engrais azoté.

Rédigé par MEWJ79, le 20 Apr 2018, à 9 h 50 min

Les Américains gaspillent près de 150.000 tonnes de nourriture par jour, soit l’équivalent de plus de 400 grammes par personne, selon une étude publiée mercredi 18 avril, en précisant que fruits et légumes sont les produits les plus fréquemment jetés.

Chaque jour, les Américains jettent 150.000 tonnes de nourritures

Les États-Unis détiendraient un nouveau record du monde. Selon une étude publiée mercredi 18 avril 2018 dans le journal PLOS ONE(1), chaque jour les Américains jettent ainsi 150.000 tonnes de nourriture à la poubelle. Ceci équivaut à 400 grammes d’aliments par personne. Et les fruits et légumes sont les produits les plus fréquemment jetés. Ils représentent 39 % des aliments gaspillés, suivent les laitages (17 %), la viande (14 %) et les céréales (12 %). Cette nourriture, qui va à la poubelle sans avoir été consommée, a été cultivée sur près de 7 % des terrains agricoles américains et a utilisé, pour sa production, des milliers de milliards de litres d’eau.

gaspillage alimentaire

Les fruits et les légumes sont les plus touchés par le gaspillage © Luca Lorenzelli

Basé sur les données du gouvernement et d’enquêtes entre 2007 et 2014, ce rapport estime que ce gâchis correspond « à des récoltes produites avec l’utilisation de 350.000 tonnes de pesticides et 820.000 tonnes d’engrais azotés, chaque année ». Face à ces chiffres hors normes, l’étude propose d’agir et d’apprendre aux consommateurs à mieux préparer et stocker les fruits et légumes frais, et suggère d’intégrer les efforts en vue d’empêcher le gaspillage alimentaire aux programmes du gouvernement. Reste à savoir si Donald Trump sera intéressé.

En France, ce gâchis coûte entre 12 et 20 milliards d’euros par an à l’État

En France, le gaspillage alimentaire représente une moyenne de 10 millions de tonnes de nourriture consommable jetées chaque année. Selon le site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation(2), est l’un des pays pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Pour rappel, le 11 février 2016 a été mise en place la loi Garot relative au gaspillage alimentaire qui interdit notamment « la javellisation des invendus encore propres à la consommation » et impose aux supermarchés de plus de 400 mètres carrés de conclure une convention avec des associations pour leur faire don des aliments non vendus.

Et le bilan est très positif. Ainsi, selon le baromètre 2018 de la valorisation des invendus en grande distribution réalisée par Comerso, 34 % des points de vente ont été incités à mener des actions sur les produits invendus avec l’instauration de la loi Garot. En revanche, les particuliers ont encore des efforts à faire. Dans l’Hexagone, ce gâchis coûte 12 à 20 milliards d’euros chaque année à l’État. Si l’opinion publique a été alertée à de nombreuses reprises, chaque Français jette encore 20 kilos de déchets alimentaires par an, dont 7 kilos de produits encore emballés. Un chiffre énorme puisqu’il représente tout de même l’équivalent d’un repas par semaine.

Illustration bannière : Homme jetant un gâteau – © Andrey_Popov
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je suis surpris de l’importance des chiffres suivants:
    -selon cet article, 350 000 tonnes de pesticides et 820 000 tonnes d’engrais seraient utilisés pour la production jetée de 150 000 tonnes d’aliments!
    – il doit y avoir erreur de chiffres ou d’unités.
    – et qu’en est-il de l’eau gaspillée?
    Agrobio fondamental je suis, mais je n’utiliserais pas de tels arguments erronés ou scabreux, qui nous (écologistes) ridiculisent et nous décrédibilisent par leur manque de sérieux.

Moi aussi je donne mon avis