Fundación Paraguaya : un lycée agricole autosuffisant pour étudiants à faibles revenus

Au Paraguay, un lycée agricole qui s’autofinance permet aux élèves même les plus pauvres d’être scolarisés, et forme les entrepreneurs ruraux de demain. Un exemple à suivre.

Rédigé par Audrey Lallement, le 29 Apr 2018, à 10 h 50 min

L’agriculture apporte 20 % des revenus du Paraguay, un pays où le taux d’analphabétisme était de 6,7 % il y a encore 10 ans. Face à la nécessité d’offrir une éducation à la population rurale, une école agricole a été transférée à l’ONG Fundación Paraguaya. Un succès qui sert aujourd’hui de modèle.

Un lycée agricole qui parvient à s’autofinancer grâce à l’ONG Fundación Paraguaya

Au Paraguay, le lycée agricole de Cerrito à San Francisco est devenu un exemple pour les autres écoles du pays (et même au-delà) . Pourtant, cet établissement revient de loin. Il a été confronté jusqu’au début des années 2000 à d’importants problèmes financiers : réduction du financement public, fonds utilisés essentiellement pour payer les enseignants, le plus souvent avec du retard, pas assez d’argent pour acheter l’équipement nécessaire au fonctionnement de l’école.

Conséquences de cette crise : le nombre d’inscriptions baissait et, par ricochet, l’école recevait moins de subventions de la part du gouvernement.

Fundación Paraguaya

Fundación Paraguaya © capture d’écran YouTube

Un cercle vicieux qui laissait penser que l’établissement scolaire était prêt à fermer. Pourtant, il n’en fût rien : en 2002, l’école a été transférée à l’ONG « Fundación Paraguaya », une entreprise sociale à but non lucratif chapeautée par l’ONG anglaise « TeachAManToFish », dont les actions menées en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique consistent à soutenir des projets permettant à des écoles de s’autofinancer.

Des frais de scolarité très bas pour les élèves

En moins d’un an, le lycée agricole de San Francisco s’est transformée en une école entreprise, fondée sur un nouveau modèle d’autosuffisance financière. En 2007, et chaque année par la suite, l’établissement a été en mesure de couvrir le coût total de ses opérations, gagnant plus de 300.000 dollars par an.

En plus d’une éducation de qualité supérieure en classe et sur le terrain, les élèves prennent part au maintien et à la gestion d’une entreprise de production au sein de l’école agricole. Un programme basé sur la méthodologie « Apprendre en faisant, en vendant et en gagnant » qui  aide à couvrir les coûts d’exploitation de l’école.

Cet argent permet à l’école de proposer à ses élèves des frais de scolarité, de logement et de pension très bas, puisque ces derniers ne doivent débourser que 10 dollars par mois. Pour les plus pauvres, il est possible de réduire le coût à 5 dollars, en travaillant à la ferme scolaire un week-end par mois.

De nombreux prix et récompenses pour cette école modèle

« L’efficacité de ce modèle éducatif est prouvée par le fait que 100 % des élèves diplômés de cette école trouvent un travail quatre mois après avoir fini ou créent leur propre entreprise ou encore poursuivent leurs études à l’université » se félicite TeachAManToFish. Ce succès a ouvert la voie à d’autres établissements qui ont copié ce modèle d’autosuffisance financière. Aujourd’hui, la Fundación Paraguaya est responsable de quatre écoles autonomes au Paraguay.

Fundación Paraguaya

Fondation Paraguaya © capture d’écran YouTube

Cette école agricole qui offre une éducation accessible pour tous a remporté plusieurs prix et récompenses. Lors de la 11e conférence annuelle de la Global Development Network (GDN) qui s’est tenue à Prague en 2010, la Fundación Paraguaya a reçu 30.000 dollars. La Qatar Foundation for Education, Science and Community Development lui a décerné le prix du WISE (World Innovation Summit on Education), accompagné d’une récompense s’élevant à 20.000 dollars.

L’ONG a également reçu un prix lors de l’édition 2009 du Templeton Award, qui représente « la reconnaissance d’une institution à but non lucrative qui a démontré un succès extraordinaire en fournissant des compétences en affaire aux jeunes à revenu faible des zones rurales en les transformant en des entrepreneurs ruraux ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fondation (en espagnol ou en anglais)

Illustration bannière : Des enfants à la Fundación Paraguaya de Cerrito – © capture d’écran YouTube
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis