Plus de la moitié des Français n’ont plus que 10 euros pour leur épargne et loisirs

Rédigé par Hugo Quinton, le 10 Oct 2015, à 9 h 01 min

Selon une étude menée par l’institut SMG Insight/YouGov sur un échantillon représentatif de 1.010 personnes, pour le spécialiste de l’assurance Genworth(1), 11,4 millions de Français disposent de moins de 10 euros par mois une fois avoir payé leurs dépenses courantes, loyer, impôts, nourriture, gaz/électricité. Cela représente environ un quart des ménages français, soit 5,8 millions.

Les Français ont de plus en plus de mal à finir leur fin de mois

A la question : Quel montant vous reste-t-il personnellement à la fin du mois ? Près de la moitié des Français ont des difficultés à tenir jusqu’à la paie du mois suivant.

francais-revenus-fin-mois-epargne

Résultat des personnes interrogées © Genworth

A l’opposé, 4 % des ménages annoncent disposer de plus de 1000 euros à la fin du mois, une fois leurs dépenses courantes effectuées. L’étude révèle aussi d’autres chiffres significatifs :

45 % des personne interrogées ont limité leurs dépenses de loisirs au cours des douze derniers mois, 52 % d’entre eux ont diminué les sorties au restaurant, 50 % leurs dépenses de shopping et 25 % ont renoncé à une ou plusieurs adhésions à un club sportif ou associatif.

Outre les sorties et loisirs, l’enquête a révélé que les économies des Français ont aussi touché des postes de dépenses essentiels. Selon l’étude, 22 % des personnes sondées ont limité leur consommation d’électricité, 19 % ont diminué leur consommation d’eau et 19 % les dépenses de nourriture.

Les Français moins optimistes que les Espagnols et les Allemands

Ce n’est pas une surprise, le Français est d’une nature pessimiste et il n’a fait que s’accentuer en 2015. Les Français subissent une plus forte pression financière que les Allemands ou les Espagnols : 39 % d’entre eux estiment aujourd’hui que leur situation financière va s’aggraver au cours de l’année à venir, alors qu’ils n’étaient que 31 % en 2014. Chez nos voisins Espagnols, où les effets de la crise se sont fait sentir, ils ne sont que 13 %, contre 20 % en Allemagne.

Enfin, seulement 18 % des Français interrogés pensent que leur situation financière va s’améliorer, contre 28 % en Allemagne et 40 % en Espagne.

épargne revenu-minimum-pauvrete-calculatrice-argent-monnaie-salaire-euro-ban

Des chiffres plutôt surprenant alors que l’on apprenait il y a quelques semaines que le taux de pauvreté avait diminué en 2013 pour s’établir à 14 % de la population(2) et que les personnes les plus modestes avaient connu la première augmentation de leur niveau de vis depuis le début de la crise en 2008.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Chaque un a son choix.
    C’est vrais, on ne crois pas les fumeurs qu’ils on fini l’argent; il y a plus que 30% qui fume (36% des hommes et 28% des femmes). Mes collègues on calcule: 1 paquet par jour= 5 euro => 150 mois -> 1800 euro chaque anee.

  2. ne prends pas ton exemple et ta façon de penser pour une généralité.CORINNE

  3. Bonjour
    Oui certains Français ont peut être du mal à boucler leur fin de mois. Ils ont combien de téléphones portables par famille ? combien leur coûtent toutes leurs cigarettes ? (Minimum 200€ mensuels) Tout cet argent qui part en fumée ! Personnellement, je ne fume pas, je paie 2€ pour mon portable et il fait 16.5° chez moi en hiver, parce que je ne peux pas chauffer plus. Et je mets des pulls en laine à manches longues.

Moi aussi je donne mon avis