Deux fois plus de cyclones en un siècle

Rédigé par Consoglobe, le 25 Sep 2013, à 10 h 15 min

Le réassureur Munich a fait le bilan mondial des catastrophes naturelles. Une occasion de se pencher sur des phénomènes spectaculaires, dangereux et médiatiques : les cyclones.

Un cyclone est une dépression atmosphérique en rotation, qui se forme au-dessus des eaux chaudes des mers tropicales. Le record de cyclones sur l’Atlantique Nord a été établi en 2005 avec28 cyclones dont 14 ouragans.

Définitions

cyclone-katrina Cyclone, tyhon ou ouragan : c’est la même chose, une dépression atmosphérique en rotation, qui se forme au-dessus d’eaux réchauffées, accompagnée de vents de plus de 117 km/h.

> On parle de cyclone dans l’Océan indien et le Pacifique sud-ouest.
> On parle d’ouragan dans l’Atlantique et le nord-est du Pacifique.
> On parte de typhon dans le nord-ouest du Pacifique.

Réchauffement = Plus de cyclones ?

cyclones

De plus en plus d’experts pensent qu’il y a une corrélation entre le réchauffement climatique et le nombre – croissant – de cyclones.

La variation du nombre de ces catastrophes naturelles semble suivre des « cycles naturels » Cependant, les experts internationaux considèrent de plus en plus que l’évolution du climat a un impact « vraisemblable » (+50 % de probabilité) sur ces cycles.

cyclones-1966-2010Des chercheurs ont mis en évidence 3 régimes climatiques lors du siècle passé : la fréquence des cyclones a augmenté de 50 % d’un régime à l’autre au fur et à mesure que la température de surface de l’océan augmentait de 0,8°C. :

  • De 1905 à 1930 : 6 cyclones dont 4 ouragans
  • De 1931 à 1994 : 10 cyclones dont 5 ouragans
  • De 1995 à 2005 : 15 cyclones dont 8 ouragans.

cyclones Visualisez les ouragans depuis 1851

point-exclamatiionLes experts notent que, dans les années à venir, le potentiel de fortes pluies dans les cyclones tropicaux devrait augmenter aussi de manière notable, on avance le chiffre de 15 à 20 % de pluies supplémentaires près du coeur des cyclones (dans un rayon de 100 km).

L’année 2006 avait  été atypique du fait de la combinaison de 2 phénomènes qui ont évacué une partie de la chaleur des océans : La Nina et El Nino. Mais cette pause relative ne devrait pas se poursuivre si l’on en croit les prévisions suivantes :

  • Hausse de la température de l’eau de 1 à 2°C. > 20 à 25 cyclones dont 10 à 15 ouragans.
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. gfgujhb$gg$g$*bds$bgtfbgtt-è-èèè

  2. Les meilleurs experts mondiaux, notamment Chris Landsea, dont les publications et les recommandations n’ont pas été prises en compte par le GIEC, affirment qu’il n’y a statistiquement aucune augmentation du nombre de cyclones. Par ailleurs, dans ses premiers rapports, le GIEC considérait, à juste titre, que si Tglobale augmentait, le différentiel de température entre les hautes latitudes et les tropiques diminuerait et donc les cyclones diminueraient en fréquence et en intensité. Pourquoi maintenant mentir en disant le contraire? Et pourquoi tenter de relier des événements extrêmes à un RC, alors qu’il n’y en a plus depuis 16 ans? Vraiment, ce delirium carbonum fait faire n’importe quoi au GIEC pour tenter de sauver le dogme du RCA….

    • C’est vous qui dites n’importe quoi, pas le GIEC !!

Moi aussi je donne mon avis