Femmes enceintes, ne léchez jamais la tétine d’un bébé !

En France, environ la moitié de la population est porteuse du cytomégalovirus (CMV). Des gestes simples permettent de diviser par deux le nombre de contaminations au cours d’une grossesse.

Rédigé par Paul Malo, le 19 Dec 2018, à 11 h 30 min

Gare à une contamination par le cytomégalovirus (CMV), si une femme enceinte est en contact trop proche et trop fréquent avec de jeunes enfants !

La moitié de la population porteuse du virus

C’est un geste à la fois anodin et banal : lécher la tétine d’un bébé ou mettre sa cuillère en bouche. Mais pour une femme enceinte, c’est aussi un fort risque d’être contaminée par un virus très répandu, et parfois dangereux pour le foetus, le cytomégalovirus (CMV).

« Goûter dans l’assiette du bébé », « embrasser un bébé ou un enfant qui pleure sur les joues », « sucer la tétine du bébé », « toucher un pyjama mouillé (d’urine) avec les mains » : ce sont autant de gestes courants chez les jeunes parents mais qui devraient être évités, détaille le HCSP (Haut conseil de la santé publique) dans un avis tout juste publié (2).

Gare au Cytomégalovirus ! ©4PM Production

En France, environ la moitié de la population est porteuse du  cytomégalovirus (CMV). Ce virus se transmet par la salive, les urines, les larmes et les sécrétions génitales. Les infections peuvent arriver à  tout âge, et surtout dans la petite enfance. Une fois la personne infectée par le virus, il peut hélas se réactiver tout au long de la vie.

Chaque année, on compte environ 3.500 infections mère-enfant. Une cinquantaine de cas laissent des séquelles graves au bébé : déficience intellectuelle, troubles moteurs, surdité, cécité…

Les réinfections en cours de grossesse sont tout aussi dangereuses que les primo-infections. Pour autant, le HCSP ne juge pas utile de procéder à un dépistage systématique du CMV chez les femmes enceintes et les nouveau-nés, du fait de l’absence de vaccin et de traitement contre ce virus.

Illustration bannière : Une tétine est parfois porteuse d’un virus dangereux pour un foetus – © Dimitry Lobanoc
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis