Plante invasive : évitez la toxique Berce du Caucase

Venue d’Europe de l’Est, la Berce du Caucase se trouve généralement le long des talus de chemins de fer, des autoroutes, près des terrains vagues et sur les berges des cours d’eau. Si son aspect paraît inoffensif, méfiez-vous, en cas de contact, sa sève peut vous envoyer directement à l’hôpital.

Rédigé par Hugo Quinton, le 1 Jul 2016, à 14 h 10 min

Cette plante invasive produit une toxine phototoxique, c’est-à-dire qu’elle réagit si on l’expose à la lumière. Cette toxine, présente dans la sève, provoque des inflammations et des brûlures de la peau. Sa sève est incolore mais possède une odeur très caractéristique due à la furanocoumarine.

La Berce du Caucase : ne vous laissez pas charmer

Très présente en France, notamment en Haute-Normandie, Haut-de-France et ponctuellement dans le Nord-Ouest, cette plante peut mesurer jusqu’à 3,5 mètres de hauteur et cela fait d’elle la plus grande plante d’Europe. Avec une tige creuse, poilue et cannelée, on aperçoit certaines tâches rouges et son son diamètre peut aller de cinq à dix centimètres.

Elle a la fâcheuse habitude d’éliminer la plupart des espèces d’autres plantes là où elle s’implante. Il ne faut pas la confondre avec la Berce commune, qui est une espèce indigène, mesurant dans les 1,5 à 2 mètres de haut avec une ombelle comportant 35 rayons maximum, alors que la Berce de Caucase porte des ombelles à plus de 50 rayons.

Pour bien distinguer la différence entre la Berce du Caucase et la Berce commune, les feuilles de la Berce du Caucase sont dentées pouvant atteindre un mètre de long et 50 centimètres de large, elles se terminent en pointes fines alors que pour la Berce commune, ses feuilles sont non dentées et découpées en lobes variables, munies de pétioles avec des bords plutôt arrondis.

berce-du-caucase-plante

Les séquelles de la phototoxicité de la sève de la Berce du Caucase apparaissent après plusieurs heures et peuvent persister pendant des années. Si jamais vous venez à vous frotter à elle, il faut immédiatement éliminer la sève en prenant bien soin ne pas étendre la zone de la surface de votre partie du corps. Aidez-vous d’un papier absorbant sans frotter, lavez au savon puis rincez abondamment à l’eau sur la partie touchée.

Pendant 48h, évitez de vous exposer à la lumière, le temps de la disparition de l’effet photosensibilisateur. Dans certains cas, la Berce du Caucase peut causer des brûlures au troisième degré. Mais, ayant pris toutes ces précautions, consultez sans délai un médecin ou un centre anti-poison pour tout conseil.

Et si l’envie vous venait d’éradiquer vous-même cette plante, sachez qu’il est fortement recommandé de porter un équipement approprié qui permettra d’éviter tout contact avec la peau, les mains, et les yeux.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis