Et si on stockait l’énergie dans la carrosserie des voitures ?

Des carrosseries en fibre de carbone pourraient permettre aux voitures électriques de se passer de batterie et de gagner en autonomie comme en poids.

Rédigé par Paul Malo, le 28 Oct 2018, à 11 h 35 min

Si les voitures électriques stockaient de l’énergie dans leur carrosserie, le poids d’un véhicule pourrait être divisé par deux ! C’est une idée ingénieuse proposée par des chercheurs suédois de la Chalmers University of Technology, à Götegorg. Ils affirment en effet avoir trouvé comment faire pour stocker de l’énergie dans la carrosserie des voitures électriques, faisant d’elles de gigantesques batteries rechargeables.

Des carrosseries en fibre de carbone

Comment ? En ayant recours à la fibre de carbone. En effet, les carrosseries en fibre de carbone pourraient servir d’électrodes de batterie. Il faudrait encore optimiser la taille et l’orientation des fibres pour concilier la nécessaire rigidité d’une carrosserie de voiture et les caractéristiques électrochimiques nécessaires au stockage de l’énergie.

La fibre de carbone étant moins résistante que l’acier, s’en servir pour les carrosseries supposerait d’utiliser des couches plus épaisses afin de protéger les passagers et le conducteur.

Bientôt des carrosseries en fibre de carbone ? © Sichim Sergiu

Réduire de moitié le poids des véhicules

Débarrassées de leurs très pesantes batteries, les voitures seraient plus légères et verraient donc au passage leur autonomie améliorée. « Si la carrosserie d’un véhicule peut collecter, conduire et stocker de l’énergie, elle pourrait réduire le poids du véhicule de 50 %, estime le professeur Leif Asp, de l’Université de Chalmers à Götegorg. C’est une très bonne nouvelle pour l’avenir des véhicules électriques. Nous allons désormais pouvoir les proposer à des personnes ayant besoin d’une plus grande autonomie. »

Cette découverte, si elle se vérifiait et aboutissait à la production de voitures électriques, permettrait enfin aux constructeurs automobiles de satisfaire le désir des conducteurs qui souhaiteraient disposer de la même autonomie sur un véhicule électrique et un véhicule thermique.

Un surcoût conséquent

Seul bémol : le coût de la fibre de carbone. Bien que de plus en plus largement utilisé, le prix de revient et de vente de ce matériau demeure relativement élevé, en tout cas plus que les alliages actuellement utilisés pour réaliser des carrosseries de voitures.

La fibre de carbone, un coût élevé © TLaoPhotography

On ne retrouve en général la fibre de carbone que pour alléger le poids des voitures de sport, notamment pour leur châssis. Une façon coûteuse mais pratique d’augmenter le rapport poids/puissance des bolides.

S’en servir comme moyen de stockage de l’énergie devrait augmenter le prix des voitures électriques malgré la baisse de coût engendrée par l’absence de batteries.

Illustration bannière : Des carrosseries en fibre de carbone pour stocker l’énergie des voitures électriques – © Markus Mainka
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis