L’essence alkylate, l’essence low émissions

Rédigé par Mark, le 16 Aug 2013, à 15 h 25 min

Si ce n’est pas la panacée des transports, faisons quand même part de cette invention : l’essence alkylate, low émissions par rapport au SP95.

Essence alkykate : un pas vers moins d’émissions

(© CC, sheilaz413)

(© CC, sheilaz413)

Si pour un tiers des Français, le réchauffement climatique n’existe pas, il paraît néanmoins assez évident que polluer à tout va n’est pas bon pour la planète. Parmi les mesures à prendre, la réduction d’émissions de polluants, pour la planète, mais également pour la santé.

Une des pistes consiste à travailler sans cesse sur de nouveaux carburants, chercher à innover pour faire fonctionner des transports avec l’impact le plus réduit possible, et ce pour tous les types de véhicule.

A la recherche d’une essence plus propre

La société suédoise Aspen est spécialisée dans l’essence. Elle annonce même fabriquer “une essence très propre, très stable et naturellement dépourvue de pratiquement tous les composants dangereux, tels que benzène, hydrocarbures aromatiques, soufre et oléfine.” Greenwashing ou avancée technologique ? Avec une telle annonce, nous avons eu envie de nous pencher sur la question.

L’essence alkylate réduit effectivement de 40 % la production d’émissions polluantes et divise les émissions de benzène par 100. En comparaison avec le sans plomb 95 : pas de quoi hurler au génie, mais déjà un peu moins catastrophique pour l’environnement. En image :

aspen-essence-alkylate-transports-tondeuse-05

Néanmoins, cette essence ne peut être utilisée pour tous types de moteurs…

> Suite : L’essence alkylate, quel.s usage.s ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. En usage MARINE, bizarre cette recommandation car l’huile 2T pour cet usage doit répondre à une autre norme: TC-W3R avec des subdivisions ou normes de marques équivalentes !

    Attention: la norme: TC-W3 est hélas encore vendue mais dépassée car c’était pour essence AVEC plomb !

  2. En fait, effectivement: plus écologique, moins nocive santé, se conserve 3 ans au lieu de 3 mois (pour les 2 dans un récipient opaque et propre )
    Ne convient que pour petit matériel, pas pour voiture: pas le courage de nous dire pourquoi ?
    Surtout :
    Les huiles 2T s’apprécient suivant les normes ISO et JASO
    La dernière lettre de chaque norme indique sa performance:
    B: la moins bonne, C: moyen, D: la meilleure !
    L’essence 2T Alkylate contient une huile au TOP chez Husqvarna:ISO-L-EGD et JASO FD et biodégradable à 64%
    Chez Aspen et Stihl seulement JASO FB mais biodégradable à 80-99,9%
    TOUTES les essences alkylates 4T étant sous brevet, elles sont toutes identiques !
    A la pompe jamais certain de la qualité d’huile employée avec essence normale!
    Une norme de qualité s’impose !
    pour doc plus complète: forestier@yopmail.be

  3. Bonjour,
    j’utilise ce carburant pour mon avion modèle réduit équipé d’un 55 cm3 essence.
    Un autre point fort, le membranes en caoutchouc du carburateur sont mieux conservées donc moins d’entretien et le moteur est moins encrassé.
    Le seul point noir est son prix ~ 5€ le litre…

  4. est-ce que quelqu’un du site pourrait me dire si ce produit est utilisable dans les voitures et non uniquement dans les tondeuses etc ? merci…

  5. ou peut on se procurer ce carburant et quel est son prix svp..
    Ai-je bien compris qu’il peut remplacer le SP 95 (voitures ancien modèle)..merci

  6. Merci pour cet article intéressant et les avancées de Aspen.
    Je m’étonne toujours qu’il ne soit jamais fait mention de la géniale invention de Guy Nègre, un français qui a réalisé (depuis plus de 30 ans) la voiture à air comprimé: mdi.lu/
    Pourquoi?

    • Surement parce que c’est une solution mais pas la meilleure pour le moment:
      – rendement très médiocre
      – autonomie limitée
      Par contre certains constructeurs étudient la possibilité d’une assistance pneumatique. Pour faire simple, on utilise l’air comprimé comme un turbo qui booste le moteur pour une consommation et une pollution mieux maitrisées.

    • parce que Guy Nègre est un escroc et un mythomane (ou un doux rêveur, mais je ne crois pas) et que sa voiture n’a jamais fait ses preuves. D’ailleurs en 30 ans, qui l’a essayée ?

    • Parce que le rendement de l’air comprimé n’est pas si bon !
      En effet c’est un moyen de transporter de l’énergie mais pas une source primaire d’énergie ! Pour comprimer l’air on va (le plus souvent) utiliser de l’électricité… qui n’est pas non plus une source primaire. Et chaque transformation provoquant des pertes (énergie primaire -> électricité puis électricité -> air comprimé), le résultat n’est pas si écolo, que l’électricité provienne d’une centrale nucléaire ou thermique (encore très très majoritairement le cas à l’échelle mondiale).

Moi aussi je donne mon avis