Retraites : la France mal classée pour l’espérance de vie en bonne santé

Et si, en termes d’âge pivot pour les départs en retraite, on prenait aussi en compte l’espérance de vie en bonne santé ?

Rédigé par Paul Malo, le 20 Dec 2019, à 11 h 10 min

Des médecins proposent que les données « d’espérance de vie en bonne santé » soient prises en compte dans le projet de réforme des retraites.

Les Français en dessous de la moyenne européenne

L’âge pivot ou d’équilibre pour calculer le montant des retraites est une chose. Mais si l’on s’intéressait aussi à l’espérance de vie en bonne santé  ? C’est ce que viennent de souligner deux médecins, Françoise Sivignon et Alfred Spira, dans une tribune parue dans le quotidien Le Monde. Selon eux, il est regrettable que cette donnée ne soit pas du tout prise en compte dans l’actuel projet de réforme des retraites porté par le gouvernement.

Pourquoi est-ce aussi regrettable ? Parce que, rappellent ces deux médecins, cette espérance de vie en bonne santé est au-dessous de la moyenne européenne en ce qui concerne la France. Elle est stabilisée depuis quinze ans à 64,5 ans pour les femmes et 63,4 ans pour les hommes, soit globalement pile l’âge pivot dont il est question actuellement.

L’espérance de vie en bonne santé en France est en dessous de la moyenne européenne. © Nika Art

L’espérance de vie fondée sur une perception subjective

Mais qu’est-ce exactement que l’espérance de vie en bonne santé ? Cette « espérance de vie sans incapacité » mesure le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans sa vie quotidienne. Pour la calculer, la Drees consulte un panel de 14.000 foyers français. Mais il présente l’inconvénient de reposer avant tout sur la perception de leur incapacité que peuvent avoir les personnes sondées.

Pour autant, faire usage de cet indicateur, entre autres variables, permet aussi de répondre en partie à une question clé : lorsqu’une personne part à la retraite, combien d’années lui reste-t-il à vivre ? Et combien d’années en bonne santé ?

Cependant, lorsque la question est posée dans d’autres pays, les écarts constatés sont parfois surprenants. Ainsi, les femmes ayant répondu à cette question en Finlande jugent avoir une espérance de vie en bonne santé de 58,3 ans, contre 73,2 ans en Suède. Pourtant, en termes d’espérance de vie stricto sensu, les Finlandaises ont une espérance de vie de 84,5 ans, légèrement supérieure à celle des Suédoises (84,1 ans).

Illustration bannière : L’espérance de vie en bonne santé, c’est 63 ans © goodluz

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Et pourtant, les gens sont tout le temps chez le médecin. .. qu est ce que c est que cette médecine ?

Moi aussi je donne mon avis