L’Espagne compte désormais plus de porcs que d’habitants

Si l’Espagne compte désormais plus de cochons que d’habitants, c’est que leur élevage génère plus de 6 milliards d’euros par an. Quitte à polluer massivement.

Rédigé par Paul Malo, le 20 Aug 2018, à 11 h 35 min

Une mauvaise nouvelle pour l’environnement ? Pour la première fois, en Espagne, on compte plus de cochons que d’habitants !

Un élevage des plus polluants

Les chiffres officiels du Ministère de l’Environnement espagnol sont tombés, et ils sont étonnants : l’Espagne compte désormais 46,5 millions d’habitants pour… 50 millions de cochons ! On savait que le célèbre jambon espagnol avait du succès, mais à ce point ! Depuis 2013, le nombre de porcs élevés dans le pays a en effet augmenté de 9 millions, bien plus rapidement que la population.

Les statistiques du Planetoscope : Production mondiale de viande de porc

Pourquoi ? Parce que c’est rentable : cette industrie a généré un chiffre d’affaires de 6 milliards d’euros l’an passé. Au grand dam de la protection de l’environnement, car élever ces animaux contribue à produire massivement des gaz à effet de serre, ainsi que des nitrates produites par leurs déjections. Pire encore : il s’agit d’un élevage très gourmand en eau. Chaque cochon consomme environ 15 litres d’eau par jour.

De nombreuses fraudes

Mais qui dit rentabilité extrême de l’élevage porcin dit aussi scandales sanitaires à répétition et fraudes dans la production… Victime de sa réputation, le « jamon ibérico de bellota », vendu parfois plusieurs centaines d’euros le kilo, n’est pas toujours ce qu’il prétend être. Ce jambon produit en Estremadure suppose 3 ans de garde et que les cochons passent les derniers mois de leur vie en liberté dans des forêts de chêne à se nourrir essentiellement de glands.

Mais dans la réalité, les contrôles sont rares, et nombreux sont les animaux à être en fait nourris de façon industrielle dans ces forêts appelées « dehesa ». Dans le pays, les conditions d’hygiène et de travail au moment de l’abattage posent également de plus en plus problème. Et si chaque Espagnol mange en moyenne 21 kg de jambon par an, une bonne partie de la production nationale est également exportée.

Illustration bannière : le fameux porc ibérique – © Moises Fernandez Acosta
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. Les responsables ne sont pas ceux qui produisent mais ceux qui achètent.
    Si plus personne n’achète plus personne ne produit,point.

  2. Ceci est regrettable dans la mesure ou il s’agit d’élevages intensifs, nourris au soja OGM, et dont les cochons mourront sans avoir mangé le moindre gland.

  3. Et encore, Weinstein n’est pas espagnol!

  4. Mes cochons je les nourris avec de la confiture!

Moi aussi je donne mon avis