Environnement : la vaisselle jetable va devoir devenir biodégradable

Un décret paru cet été, à la suite de la loi sur la transition énergétique votée en 2015, décide qu’en 2020, la vaisselle jetable devra être au moins à 50 % “biosourcée”, et compostable.

Rédigé par Valérie Dewerte, le 1 Sep 2016, à 13 h 30 min

Pas besoin d’être très malin pour comprendre que la vaisselle jetable, ce n’est pas très éco-responsable. Il n’est pas rare de voir traîner des assiettes ou des gobelets en plastique abandonnés aux abords des aires de repos, quand ce n’est pas en forêt ou sur la plage.

Verres et assiettes en carton sont plus chers qu’en plastique

Pourtant, en matière de vaisselle jetable, il existe bien des assiettes en carton, indubitablement biodégradables, et pas beaucoup moins pratiques que leurs homologues en plastique. De même, les gobelets en carton, quoique plus rares, supportent d’être remplis plusieurs fois d’affilée avant de devenir inutilisables. Seulement voilà : assiettes et gobelets en plastiques sont moins chers…

Tous savoir sur Bio bagasse concept, la vaisselle jetable biodégradable made in Guadeloupe

Pas d’interdiction pour les couverts en plastique

En 2020, les fabricants de vaisselle jetable n’auront plus le choix : gobelets et assiettes devront soit disparaître, soit contenir 50 % de matière biosourcée, ce qui obligera à choisir des plastiques biodégradables et compostables, notamment à base d’amidon.

En revanche, rien n’est arrêté pour les couverts en plastique jetables, pourtant tout aussi polluants. Et il n’est pas certain que les couverts en bois de bambou les supplantent : ils sont chers, et les conditions dans lesquelles ils sont fabriqués ne sont certainement pas non plus très éco-responsable…

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis