Laissons les enfants se salir dans la nature !

Les enfants ne sont pas assez en contact avec la nature, et on a tendance à les surprotéger pour éviter qu’ils ne se salissent. Un réflexe pas forcément bon pour leur développement et même pour leur santé.

Rédigé par Pauline Petit, le 31 Oct 2018, à 14 h 48 min

Les vertus du contact des enfants avec la nature

Se salir dans la nature n’a pas seulement des vertus « sanitaires ». Partir à la découverte de la nature est bon pour le développement de l’enfant, tant physique que mental. L’enfant découvre le rythme de la nature et des saisons, entre en contact avec la faune. « Quand j’attrape une bête dans la main et que je la confie à un enfant, je sais qu’il se passe en lui quelque chose d’unique », confie François Lasserre, insectologue, pour le magazine Kaizen. De plus, jouer librement stimule l’imagination de votre enfant.

enfants nature

Jouer dehors est bon pour les défenses immunitaires ©JGA

Pourtant, selon l’Institut de veille sanitaire, quatre enfants sur dix ne jouent pas dehors(1). La faute à nos environnements citadins, mais aussi à la tendance à vouloir sur-protéger nos enfants du risque. Or le risque est en réalité faible dans la nature, à condition de respecter des règles de base.

Comment laisser ses enfants jouer dans la nature

Il est tout à fait possible de laisser les enfants jouer librement dans la nature à condition de poser un cadre de base : respect de certaines limites d’espace, de temps… Certaines règles basiques peuvent également être apprises en se promenant ensemble : ne pas toucher aux fruits et aux champignons qu’on ne connaît pas ni aux déchets abandonnés, ou ne pas s’approcher trop près des étendues d’eau.

Équipez vos enfants avec des habits solides et qui ne craignent pas la saleté : bottes, jean et vieux pull. Vous pouvez également trouver des habits solides et résistants aux intempéries pour vos enfants sur la boutique en ligne des Petits Baroudeurs. Certaines marques outdoor comme Columbia proposent également une collection enfants. Ainsi, vous pourrez sans craindre les laisser patouiller et se salir dans la nature !

Illustration bannière : Un enfant se salit avec la boue © Christin Lola
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. « L’hypothèse hygiéniste » cela me fait sursauter à chaque fois que je vois cela mentionné comme LA raison. Je pense qu’il faudrait aussi mentionner l’hypothèse qui avance que les allergies et consort sont liés à un environnement de plus en pollué! Je vois plutôt les allergiques comme des « lanceurs d’alerte » qui indiquent un milieu détérioré.

  2. Ce n’est pas une découverte, il y a longtemps que l’on sait que nos enfants qui jouent dans la terre se vaccine sans le savoir, mais comme maintenant on veut tout aseptiser résultat il n’y a plus d’autovaccination, de plus certains vaccins avec des adjuvants à base d’aluminium sont plus dangereux que de ne pas se vacciner.

Moi aussi je donne mon avis