Les emballages en plastique à usage unique encouragent le gaspillage alimentaire

Un nouveau rapport du collectif Zéro Waste vient remettre en cause les habitudes alimentaires et plus encore le système de production globale des industries agroalimentaires. La réduction massive des emballages plastiques fait partie des éléments de réponse.

Rédigé par Maylis Choné, le 11 Apr 2018, à 11 h 40 min

Les emballages plastiques sont pointés du doigt par ce dernier rapport et pourraient être le point de départ d’une réflexion plus large autour du gaspillage alimentaire.

Les emballages plastiques à usage unique : scandale de l’industrie alimentaire

Le dernier rapport produit par les Amis de la Terre Europe et Zero Waste Europe met en lumière un élément jusqu’ici régulièrement minoré : l’utilisation du plastique dans les emballages alimentaires. Non seulement le plastique est mal recyclé mais en plus, il ne permet pas une réduction du gaspillage alimentaire comme nous le pensons encore trop souvent.

gaspillage

Ça arrive trop facilement et trop souvent ! © Artorn Thongtukit

Plusieurs raisons expliquent cette accusation et notamment le fait que nous achetons parfois plus que ce dont nous avons besoin, car le produit est emballé de la sorte par les industries agroalimentaires, ravies de vendre toujours plus. Ainsi, de grandes quantités de nourriture finissent régulièrement à la poubelle. Si les systèmes d’achat à l’unité et dans des sacs réutilisables se démocratisaient, chacun consommerait de manière plus juste par rapport à ses besoins réels.

Les emballages plastiques finissent dans la nature

Le rapport va plus loin et déplore le mauvais taux de recyclage des emballages plastiques en France, et en Europe de manière plus globale : « Les taux d’abandon de détritus ou de dépôts dans la nature sont absolument inacceptables. Moins de 30 % des déchets plastiques sont collectés pour le recyclage » explique le document. Sur les plages, dans la mer, dans les décharges : les déchets plastiques sont partout.

pollution emballages plastiques

Les emballages en plastique, une source de pollution avérée © Silent Corners

En revanche, si les grands du système agroalimentaire mondialisé acceptaient de réduire les emballages plastiques – qui représentent également un danger pour la santé des humains – et qu’ils réduisaient aussi leurs distances d’approvisionnement, la conservation de l’aliment (protégé aujourd’hui grâce au plastique) n’aurait plus lieu d’être. « Des chaînes d’approvisionnement alimentaire courtes peuvent rapprocher les consommateurs des agriculteurs locaux et favoriser la prévention des déchets et des taux élevés de réutilisation et de recyclage des emballages » ajoute le rapport.

Illustration bannière : A-t-on vraiment besoin de fruits et légumes prédécoupés vendus sous plastique ?- © AsherStock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis