L’air froid de la nuit, une nouvelle source d’énergie ?

Des chercheurs américains ont eu l’idée de se servir de la différence de température de l’air la nuit pour produire de l’électricité.

Rédigé par Paul Malo, le 17 Sep 2019, à 10 h 00 min

De la lumière qui jaillit des ténèbres ! Voilà une découverte qui pourrait bien changer la vie du milliard de personnes dans le monde, qui n’ont toujours pas accès à l’électricité. Des chercheurs américains sont parvenus à générer de l’électricité en utilisant la différence de température entre le jour et la nuit. Pas de quoi « faire tourner » une maison, mais suffisamment pour alimenter les lumières et recharger les téléphones mobiles.

Utiliser les effets thermoélectriques

Difficile de trouver plus écologique comme électricité… Des chercheurs de l’Université de Stanford ont imaginé avec l’Université de Californie, à Los Angeles, une méthode surprenante pour en produire. Ils sont parvenus à alimenter une petite lampe LED tout simplement à partir de l’air froid de la nuit(1).

Un générateur d’électricité à bas coût (B) et un schéma de son fonctionnement (A) © cell.com

Paradoxalement, le coût de l’équipement pour parvenir à éclairer cette LED s’élevait à environ… 30 dollars ! Ils ont, tout simplement, utilisé ce ce que l’on appelle les effets thermoélectriques. « La quantité d’énergie émise par le soleil doit être à peu près égale à celle émise par la Terre sous forme de rayonnement thermique, pour maintenir la Terre à une température à peu près constante, explique Shanhui Fan, l’un de ces chercheurs. La quantité d’énergie potentielle disponible est donc très grande ».

Lire aussi : Énergie solaire : tapissez vos murs de ce papier peint qui génère de l’électricité

Un complément à l’énergie solaire

L’intérêt de cette méthode, même si pour l’instant la quantité d’électricité produite n’est pas importante : d’abord pouvoir recharger de petits objets, tels nos smartphones toujours en mal d’énergie. Mais les scientifiques pensent surtout avoir trouvé là un complément potentiel simple et très peu onéreux à l’énergie solaire.

«Nous pensons que cela constitue la base d’une technologie complémentaire à la technologie solaire. Même si la puissance de sortie sera toujours inférieure, elle pourra fonctionner à des heures où les cellules solaires ne le pourraient pas», détaille Aaswath Raman, un autre de ces universitaires.

Illustration bannière : Produire de l’électricité grâce à la nuit, c’est maintenant possible – © Joachim Bago
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis