La première école 100 % durable d’Amérique Latine ouvre ses portes

La ‘Escuela Sustentable’ de Jaureguiberry, en Uruguay, est une école durable, faite de matériaux recyclés et disposant de systèmes de collecte des eaux et de production d’énergie à partir des ressources naturelles. Au-delà de garantir l’accès à l’éducation aux enfants du village, le projet offre aussi un enseignement aux habitants sur les manières alternatives de construire et de vivre.

Rédigé par Lucia García Botana, le 7 Jun 2016, à 7 h 30 min

En Uruguay, le village de Jaureguiberry, avec seulement 400 habitants, a le privilège d’abriter la première école publique d’Amérique Latine 100 % durable, où plus de 100 enfants pourront bientôt profiter d’une éducation en lien avec la nature et le développement durable.

Débutée en janvier dernier, la construction de ce bâtiment de 270 m2 est l’oeuvre de plus de 200 bénévoles venus du monde entier. Le projet, qui allie innovation, éducation et développement durable, appelé Escuela Sustentable, est porté par l’ONG TAGME et l’architecte Michael Reynolds, dans le but de répondre à plusieurs problématiques majeures : l’éducation des enfants, l’accumulation des déchets et les énergies alternatives respectant l’environnement.

escuela-sustentable-projet-développement-durable-uruguay

Les bénévoles ont été formés sur place par Earthship Biotecture, l’entreprise de Michael Reynolds. Canettes, bouteilles en plastiques, cartons ou encore vieux pneumatiques, au total 60 % de déchets recyclés, ont servi de matériaux de base. La construction du bâtiment a donc eu un effet positif sur l’accumulation des déchets et la réduction de la pollution dans le village.

Réutilisation des matériaux et autosuffisance énergétique : les clés d’un bâtiment durable

La Escuela Sustentable de Jaureguiberry est un bel exemple de recyclage et de réutilisation de ce que l’on considère généralement comme des déchets. Les habitants ont pu voir comment les tonnes de matériaux jetés ont été transformés en un bâtiment sain et confortable pour leurs enfants, au lieu de polluer leur environnement.

L’objectif de l’école est d’être autosuffisante et en harmonie avec l’environnement, tout en offrant les conditions idéales pour les enfants du village. Ainsi, l’édifice est conçu pour pouvoir générer son électricité, son chauffage et son eau courante.

Le toit est couvert de panneaux photovoltaïques et des systèmes de récupération de l’eau de pluie et de filtration permettent d’approvisionner les salles de bains et la cuisine, ainsi que de subvenir aux besoins d’irrigation. Car, l’école compte en plus, un potager biologique, qui sert à alimenter la cantine en fruits et légumes frais, et à enseigner le jardinage aux enfants.

escuela-sustentable

Dans cette école innovante, les enfants pourront aussi apprendre les principes du développement durable, du recyclage et de la réutilisation des matériaux. Un apprentissage qui pourra les amener à innover dans leur quotidien, et ainsi aider la communauté tout entière à sortir de la pauvreté grâce à la réutilisation des déchets, tout en tirant profit des ressources naturelles.

Une initiative à reproduire dans des pays en voie de développement

Le but des instigateurs du projet, TAGMA et Michael Reynolds, est de renouveler l’initiative ailleurs, particulièrement dans les villages qui ne disposent pas d’école publique.

escuela-sustentable-jaureguiberry

Et comme le hasard fait bien les choses, la journée portes ouvertes de cette école durable a eu lieu le 5 juin, à l’occasion journée mondiale de l’Environnement.

 En savoir plus sur : www.unaescuelasustentable.uy

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai grandi dans la région rurale de Galicia, en Espagne, où les montagnes et les forêts rencontrent l'océan Atlantique. Ma conscience envers la protection...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis