Portrait d’éco-acteur : Charlotte et Amandine font de la bière avec des miettes !

Charlotte et Amandine nous présentent Cocomiette, une marque engagée qui met pain et bière au service de l’économie circulaire… Tout simplement en remplaçant une partie des céréales par de la chapelure ! Pour le reste, les ingrédients restent les mêmes : levure, houblon et eau pour des bières artisanales, à consommer comme toujours, avec modération.

Rédigé par Séverine Bascot, le 24 Aug 2019, à 13 h 00 min

Les produits Cocomiette sont fabriqués à partir de chapelure de pain invendu. Le premier d’entre eux est une bière éco-responsable, artisanale et française, où la chapelure de pain remplace une partie des céréales maltées.

Cocomiette – La bière anti-gaspi de Charlotte et Amandine

Cocomiette est une nouvelle marque alimentaire qui lutte contre le gaspillage en produisant selon les principes de l’économie circulaire, créée par Amandine Delafon et Charlotte Desombre, deux jeunes femmes engagées.

Elles répondent à nos questions :

Qu’est ce qui fait de Cocomiette une entreprise éthique ?

Le pain est l’aliment de base en France, car il accompagne tous nos repas. Or aujourd’hui 345.000 tonnes de pain, soit 10 % de la production de pain, sont perdues au moment de la distribution(1). Chez le particulier, le pain représente 14 % du gâchis alimentaire. C’est pour cela qu’il parait essentiel de travailler à sa revalorisation.

Avec le lancement de Cocomiette, nos objectifs sont simples :

  1. Revaloriser le pain en l’utilisant dans toutes nos recettes
  2. Privilégier les circuits-courts et une fabrication locale
  3. Proposer des gammes de produits délicieuses et de qualité

Une première boucle vertueuse en Isère (38)

La Boulangerie Pani, située à Grenoble, fournit sa chapelure de pain invendu. Sensibilisée par le sujet du gaspillage, l’équipe de Pani nous a proposé de transformer ses surplus pour en faire une chapelure parfaite à la fabrication des bières Cocomiette.

Les farines utilisées par la Boulangerie Pani sont locales et aucun « améliorant technique » n’est utilisé. Tous ses partenaires, y compris l’emballage, sont locaux.

cocomiette

Cocomiette, à consommer avec modération © Cocomiette

C’est à la Brasserie du Val d’Ainan qu’est brassée Cocomiette selon un savoir-faire traditionnel. Elles ne contiennent aucun additif ni conservateur. Elles ne sont ni filtrées ni pasteurisées. Elles refermentent en bouteille, ce qui explique le léger dépôt de levure, parfaitement naturel.

Nathalie Munsch, brasseuse expérimentée et engagée, élabore les recettes de Cocomiette. Elle témoigne : « J’ai été particulièrement enthousiasmée par Cocomiette pour plusieurs raisons. Historiquement bière et pain sont très liés, et dans une société de consommation où le gaspillage alimentaire atteint des proportions aberrantes, un projet visant à valoriser les invendus de pain en les transformant en bière méritait d’être soutenu ! »

Une deuxième boucle vertueuse en Ile-de-France

Les bières Cocomiette ayant rencontré un franc succès en Isère, notre ambition est de dupliquer rapidement ce principe de production en Ile-de-France pour une distribution parisienne. Notre but ? Limiter l’impact carbone en évitant de transporter les bières et créer un écosystème fournil-brasserie-distributeurs.

C’est avec le fournil de Toufflet à Noisiel (77) et à Saint-Denis (93) que les premiers invendus de pain ont pu être transformés en fine chapelure, afin d’être utilisés dans le cadre de la production des Cocomiette à la brasserie artisanale Rabourdin, située à Courpalay (77).

Pourquoi vous êtes-vous lancées dans cette aventure ?

Amies depuis nos études à Lille il y a 20 ans, nous avions envie d’entreprendre ensemble. Avec une sensibilité partagée autour du recyclage, nous nous sommes vite concentrées sur le gaspillage alimentaire, et en particulier celui du pain.

C’est suite à de nombreux échanges sur l’envie de faire notre part, nous avons créé Cocomiette en 2018, une marque engagée qui propose de lutter contre le gaspillage alimentaire.

cocomiette

Amandine Delafon et Charlotte Desombre à l’origine des bières Cocomiette © Cocomiette

Avez-vous rencontré des difficultés ?

Produire un produit artisanal et de qualité n’est pas une mince affaire ! Il s’agit de trouver la bonne recette, le bon procédé et les partenaires qui acceptent de vous suivre dans cette aventure incroyable ! Nous avons eu des sueurs froides pendant plusieurs mois.

Entreprendre, c’est comme gravir un col de montagne à vélo : il faut rouler à son rythme, rester concentré·e·s sur son objectif et être endurant·e·s – tout en gardant un oeil sur ses concurrents !

Créer son équipe est aussi un atout indéniable : aller chercher le conseil à l’extérieur pour avoir un retour d’expérience, et surtout vous empêcher d’avoir trop « le nez dans le guidon ».

Entreprendre en étant mère de famille nombreuse, c’est également possible : il s’agit d’être bien organisée, bien entourée, et savoir préserver son équilibre pro/perso. Ce qui reste difficile tant l’aventure entrepreneuriale est prenante et omniprésente.

Nous cherchons encore LA solution pour nous aider à mieux gérer cet équilibre…

Un message positif ou inspirant pour nos lecteurs

Une idée pour une entreprise à impact ? N’attendez plus ! C’est le moment pour agir afin de préserver la Vie sur Terre. De nombreux organismes existent aujourd’hui en France pour vous aider à élaborer votre business plan (Ademe, Makesense, Ticket for change, BPI, etc.)

Infos pratiques

Site Web www.cocomiette.com

Suivez Cocomiette sur les réseaux sociaux

Facebook

Instagram

Twitter

Contact : contact@cocomiette.com

Illustration bannière : Amandine Delafon et Charlotte Desombre nous présentent Cocomiette – © Cocomiette

Références :
  • Ademe 2017
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis