Au Havre, la décharge sauvage de la plage de Dollemard se vide dans la mer

La décharge de Dollemard se déverse dans la mer… C’est un dossier que les élus locaux aimeraient bien enterrer une bonne fois pour toutes, mais tant qu’il ne sera pas réglé, les associations de défense de l’environnement ne lâcheront rien.

Rédigé par Maylis Choné, le 16 May 2018, à 10 h 55 min

À deux kilomètres du centre-ville du Havre, une ancienne décharge sauvage baptisée Dollemard se déverse tranquillement dans la mer, au gré des vagues et des tempêtes.

La décharge de Dollemard pollue la côte et la mer depuis des décennies

Le constat est accablant : dans l’ancienne décharge de Dollemard qui a cessé toute activité en 1999, quelque 400.000 tonnes de déchets jonchent le sol et la falaise. En effet, depuis sa création en 1950 après-guerre pour la reconstruction du Havre et jusqu’à sa fermeture, entrepreneurs et particuliers se retrouvaient au sommet de la falaise pour vider leurs gravas en toute impunité en contrebas.

Certaines ordures sont désormais agglomérées à la roche comme des sédiments, si bien qu’il est devenu quasi impossible d’assainir les lieux sans mettre en place d’importants moyens. Selon une étude de la municipalité – qui aimerait bien se débarrasser du problème sans toutefois se retrousser les manches ou sortir son carnet de chèques -, la facture s’élèverait à vingt millions d’euros  !

Les déchets partent dans la mer

Si les ordures restaient tranquillement en place, les associations de défense de l’environnement ne crieraient peut être pas autant au scandale : mais chaque année, entre 30 et 80 m3 de déchets rejoignent la mer au fil des marées, des vagues qui viennent lécher la falaise et des tempêtes qui emportent avec elles toutes sortes de détritus dans la mer, le long des plages et jusqu’à 200 km du Havre. C’est la tempête Eléanor du mois de janvier qui a réveillé les consciences.

La mer emporte peu à peu les déchets de la plage – Capture d’écran Youtube

Pour les élus et en particulier l’ancien maire du Havre aujourd’hui Premier ministre, Édouard Philippe, le temps est à la recherche de solutions pour la nature, les populations et les associations. « Jusque-là, la municipalité cachait le problème comme la poussière sous un tapis, poursuit Alexis Deck, conseiller municipal Europe Écologie-Les Verts (EELV) à la mairie du Havre. « Mais cette fois, les autorités ont été dépassées par l’événement. Il était impossible d’enterrer une nouvelle fois le dossier. »

Illustration bannière : La falaise de Dollemard – Capture d’écran Youtube
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Que fait notre ministre pot de fleurs hulot à part vouloir remettre des ours supplémentaires dans le Pyrénées.
    Réponse: RIEN
    Comme dans le cas de la décharge sauvage de Carrière Sous Poissy et bien d’autres!!!!!!!!!!!!!!!!!

Moi aussi je donne mon avis