Deux tiers des Français s’estiment en ‘bonne santé’

Selon un rapport mené par la DREES et l’IRDES à l’échelle européenne, près de 70 % des Français s’estiment en « bonne santé ».

Rédigé par Nathalie Jouet, le 6 Mar 2017, à 10 h 10 min

Si une enquête européenne démontre que la majorité des Français s’estiment en bonne santé, 40 % seraient pourtant concernés par des problèmes de santé chroniques. Par ailleurs, plus d’un quart d’entre eux se plaignent d’être limités dans leurs activités quotidiennes.

L’état de santé des Français reste globalement bon mais se dégrade avec l’âge

Les résultats de l’Enquête santé européenne viennent d’être publiés. Ils démontrent que plus de deux tiers des Français âgés de 15 ans et plus s’estiment « en bonne santé ». Cependant, 40 % évoquent un problème de santé chronique et plus de 25 % se sentent limités dans l’exercice de leurs activités quotidiennes. Menés par la DREES (Direction de la recherche, des études et de l’évaluation et des statistiques) et l’IRDES (Institut de Recherche et Documentation en Économie de la Santé), ces travaux montrent également que 9 % des femmes et 5 % des hommes vivant en France, souffrent de dépression.

Les problèmes de santé apparaissent aussi avec l’âge et varient en fonction du milieu social des individus. En effet, il apparaît que les ménages d’agriculteurs déclarent par exemple un état de santé très dégradé. Toutefois, ce sont les ouvriers non qualifiés qui déclarent le plus mauvais état de santé. Suivent ensuite les employés administratifs et de commerce. Les cadres et professions intellectuelles s’estiment en meilleure forme.

francais-bonne-sante

Obésité et tabac : des facteurs de risques auxquels sont exposés les Français

L’étude s’est aussi intéressée au tabac et à l’obésité, deux facteurs de risques auxquels sont très exposés les Français. 46 % des Français âgés de 15 ans et plus sont en excès de poids, dont 31 % en surpoids et 15 % en situation d’obésité. Ce phénomène concerne principalement les populations défavorisées. Au niveau européen, « la France se situe dans une position favorable », précisent les auteurs.

Concernant le tabac, la consommation des Français est préoccupante. 28 % des personnes âgées de 15 ans et plus fumaient en 2014, dont 22 % quotidiennement. Les principaux concernés sont les jeunes trentenaires. Désormais, à peine 10 % des personnes âgées de plus de 65 ans continuent à fumer. Les futures études concernant la fréquence du tabagisme démontreront probablement une baisse du nombre de fumeurs. En effet, plusieurs mesures ont dernièrement été mises en place pour inciter les fumeurs à arrêter.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis