Déploiement de la 5G : Les Français pour ou contre ?

Si l’Élysée ne semble plus hésiter, les Français paraissent divisés face au déploiement de la cinquième génération de standards de téléphonie mobile, la 5G, dans l’Hexagone. Et même les sondages ne savent pas les départager…

Rédigé par Paul Malo, le 19 Sep 2020, à 18 h 18 min

Deux sondages presque simultanés soulignent le clivage qu’il existe dans la population concernant le déploiement de la 5G en France, mais font aussi la lumière sur les principaux points de réticence. L’un réalisé les 26 et 27 août dernier par OpinionWay pour le compte du cabinet d’avocats MySmartCab spécialisé dans les actions collectives, montre du scepticisme voire le rejet de la technologie 5G dans l’Hexagone. L’autre, réalisée par Ifop pour lemon.fr les 15 et 16 septembre, montre que la population est majoritairement favorable à cette nouvelle technologie. Alors les Français sont-ils vraiment des « Amish » – pour rebondir sur l’expression utilisée par Emmanuel Macron pour qualifier les opposants au déploiement de la 5G en France, au lendemain de la diffusion de la tribune des maires hostiles à cette technologie ?

Déploiement 5G – Les Français traversés par de fortes réticences et contradictions

Le 15 septembre, on lisait : « 65 % des Français sont favorables à la suspension immédiate du déploiement de la cinquième génération des standards de la téléphonie mobile »(1).  Mais le 17, un autre sondage faisait la une des médias : « 63 % de la population souhaite que les pouvoirs publics facilitent le déploiement de cette nouvelle technologie »(2).

déploiement 5G

La 5G est censée offrir aux abonnés des débits cent fois plus rapides © sdecoret

Si cet écart incroyable est probablement dû à la formulation des questions, reste que ces deux sondages éclairent un peu sur les grandes réticences des Français face à la 5G ! Décryptage…

Les débits de la 4G bien suffisants

Le sondage OpinionWay révèle que pas moins de 65 % des Français seraient favorables à la suspension immédiate du déploiement de cette cinquième génération de standards de téléphonie mobile dans l’Hexagone.
C’est là un rejet étonnamment fort, qui peut en partie s’expliquer par le contexte de confinement et de pandémie, qui amène à se (re)poser quelques bonnes questions sur l’essentiel et l’accessoire.

Ainsi, 76 % des sondés estiment en fait que les débits, les vitesses de téléchargement nomade, proposés par la 4G à l’heure actuelle, sont suffisants. À quoi bon, alors, déployer la 5G sur tout le territoire ?
Globalement, 85 % des sondés OpinionWay préfèreraient par exemple un maillage en fibre sur l’ensemble du territoire.

Contraire à l’avis de Convention pour le climat

On se souvient que, lors de la dernière Convention pour le climat, 98 % des citoyens y ayant participé s’étaient prononcés pour un moratoire sur la 5G, en attendant qu’un consensus scientifique, positif ou négatif, se dégage à ce sujet. Selon le sondage OpinionWay : « 67,7 % des répondants jugent ‘nécessaire’ le moratoire sur le déploiement de la 5G – avec un fort consensus au sein de la population française, quels que soient le sexe, l’âge, la région d’habitation, et la catégorie professionnelle ».

Le Président de la République pousse pourtant pour son déploiement, tandis que l’ARCEP, autorité de régulation des télécommunications, va bientôt mettre aux enchères les bandes de fréquence disponibles.
Le fait que cela devrait rapporter 2,1 milliards d’euros à l’État ne peut que jouer en faveur de cette décision.

Des craintes pour la vie privée plus que pour la santé ou l’environnement

Selon un rapport commandé par le gouvernement au début de l’été, en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques, on ne constaterait pas « d’effets néfastes avérés à court terme en-dessous des valeurs limites recommandées ».

Il semble pourtant que ce ne soit pas le cas pour tous les êtres vivants => Nos smartphones en cause dans la mortalité des insectes

Toujours selon le sondage réalisé par OpinionWay, 82 % des sondés jugent qu’il faut effectuer des études sanitaires impartiales avant de se lancer dans cette 5G.

Selon l’enquête Ifop, 51 % des sondés estiment que la 5G « a des effets négatifs avérés sur la santé humaine ». Ce qui n’empêche pas 56 % d’entre eux de juger que les antennes de téléphonie mobile et les téléphones portables sont « sûrs » pour la santé.

déploiement 5G

La 5G est ressentie comme une menace potentielle, non seulement pour soi, mais aussi pour les relations humaines en général © metamorworks

C’est au fond plus sur la vie privée et la collecte de données que les Français s’inquiètent au sujet de la 5G, plus que sur la santé ou l’environnement en soi.

65 % des sondés Ifop pensent que « l’augmentation de la consommation électrique provoquée par l’usage [de la 5G] constitue une menace pour les ressources naturelles et l’environnement ».
Du côté d’OpinionWay, la majorité des sondés estiment aussi que le déploiement de la 5G aura un impact négatif sur l’environnement, du fait de la consommation d’électricité (75 %) ou des extractions minières (73 %) entrainées par cette technologie.
Un véritable appel à la sobriété numérique en ces temps omni-connectés.

Mais, surtout, 72 % des sondés Ifop sont convaincus que la 5G « permettra une plus importante collecte de données personnelles par des organismes publics et privés ». Le taux des sondés OpinonWay percevant la 5G comme une menace pour leur vie privée est de 70 % et 72 % d’entre eux craignent une atteinte à leur vie privée si l’usage d’objets connectés se multiplie. Ils sont tout aussi nombreux à estimer que « la 5G et la multiplication des objets connectés vont dégrader les relations humaines ».

Le cabinet MySmartCab vient de lancer quatre actions collectives afin d’obtenir la suspension du déploiement de la 5G en France. Pour en savoir plus c’est ici

Illustration bannière : Les français se divisent sur la question du développement de la 5G : ils ont de grosses réserves quant aux conséquences sur leur vie privée et l’environnement.©
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis