Attention au Datura qui pousse naturellement dans votre potager

L’Anses alerte les Français ayant un potager sur le risque d’intoxication au Datura, après l’intoxication grave d’une famille entière.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 31 Jul 2020, à 10 h 55 min

Si vous faites partie des Français heureux d’avoir un petit bout de terrain et engagés pour une consommation plus naturelle en faisant vous-même votre potager bio, il vous faut faire attention. Il y a en effet une plante très toxique qui peut venir s’immiscer dans vos légumes. L’Anses tire la sonnette d’alarme.

Le Datura : une plante présente naturellement en France… mais très dangereuse

On le connaît sous différentes appellations : son nom scientifique, Datura stramonium, ses noms communs, Datura ou Stramoine, et quelques petits noms plus mignons les uns que les autres : « herbe aux fous », « herbe du diable », « herbe aux sorciers endormeuse », « pomme poison »… ça donne le ton.

Le Datura est en effet connu depuis des centaines d’années pour sa toxicité ainsi qu’en tant que drogue psychoactive à cause des hallucinations qu’elle provoque en cas d’ingestion. Une drogue très connue dans les rituels chamaniques des indiens américains, mais extrêmement dangereuse.

Or, en France, c’est une espèce qui pousse naturellement un peu partout… ce qui induit qu’il soit possible d’en trouver dans son jardin ou son potager. Son usage est même courant dans le cadre d’une lutte écologique contre la doryphore, la mouche des pommes de terre.

Quatre intoxications graves et une alerte de l’Anses

Ne confondez pas Datura stramomium avec une plante comestible – © bholu singh

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a lancé le 30 juillet 2020, une alerte. Par le biais d’un communiqué de presse, elle signale l’intoxication grave par le Datura d’une famille du Grand-Est. Cette dernière aurait consommé la plante, présente dans son potager, pensant avoir cueilli de la Tétragone cornue, plante asiatique comestible également appelée « épinard d’été » ou « épinard de Nouvelle-Zélande ». L’Anses appelle à la plus grande vigilance concernant le Datura mais, d’une manière générale, concernant toute plante cueillie dans un potager dans l’objectif d’être consommée.

L’Agence rappelle quelques règles de sécurité pour les personnes qui ont un potager et qui sont tentées de planter des légumes « oubliés » ou peu communs :

  • vérifier avec certitude que la plante cueillie est bien celle recherchée ;
  • ne pas consommer la plante en cas de doute ;
  • prendre des photos de la cueillette afin de permettre une identification rapide de la plante en cas d’intoxication ;
  • appeler le centre antipoison en cas de doute sur la plante consommée ou dès les premiers symptômes de troubles (digestifs et autres) dans les heures suivant la consommation de plantes ramassées dans le potager ou ailleurs.
Illustration bannière : Datura stramomium, un poison commun – © Artush
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Egalement très toxique pour les herbivores, elle peut pousser dans les terrains où l’herbe n’est plus présente, comme en ce moment avec les sècheresses, des chevaux en sont morts !

Moi aussi je donne mon avis