Covid-19 : l’Assurance maladie songe au ‘traçage ascendant’ des contacts

Selon les informations de L’Obs, l’Assurance maladie réfléchit à changer sa stratégie du traçage des contacts des porteurs du Covid-19.

Rédigé par Anton Kunin, le 30 Nov 2020, à 12 h 03 min
Covid-19 : l’Assurance maladie songe au ‘traçage ascendant’ des contacts
Précédent
Suivant

Après s’être concentrée pendant six mois sur l’identification des personnes que les patients atteints du Covid-19 auraient pu infecter à leur tour, l’Assurance maladie concentrera prochainement ses efforts sur la remontée de la chaîne de contamination en amont.

Recherche des cas contacts : il s’agira d’inverser le sens des enquêtes

C’est un Big bang pour la doctrine française de lutte contre le Covid-19 : les principes du traçage des contacts, en vigueur depuis le déconfinement le 11 mai 2020, sont sur le point d’être revus, croient savoir les journalistes de L’Obs. Aujourd’hui, quand un enquêteur de l’Assurance maladie appelle un patient testé positif au Covid-19 pour lui demander qui ont été ses contacts, le but de l’opération est de les prévenir car le patient en question aurait pu les contaminer. En d’autres mots, il s’agit d’identifier des « victimes potentielles ».

À l’avenir, il s’agira d’enquêter dans l’autre sens : rechercher non pas des personnes potentiellement infectées par le « patient index » mais la personne qui aurait pu infecter ce « patient index »… et bien d’autres encore. Car, comme c’est toujours le cas en épidémiologie, 20 % des personnes infectées sont responsables de 80 % des contaminations. On les appelle les « super-transmetteurs ». C’est donc sur la recherche de ces personnes à l’origine de clusters que devraient prochainement se concentrer les enquêteurs.

Le traçage rétrospectif, une stratégie qui a fait ses preuves

Cette stratégie, que l’Assurance maladie songe à mettre en place en France, est utilisée depuis le début de l’épidémie dans des pays comme la Corée du Sud, le Japon, Singapour, Taïwan, le Vietnam ou encore la Thaïlande. Les trois derniers sont ainsi parvenus à maintenir le nombre de nouvelles contaminations à un niveau proche de zéro, tandis que Singapour a pu réduire considérablement le nombre de contaminations.

La mise en place de cette stratégie implique de s’intéresser non seulement aux personnes rencontrées mais aussi aux lieux que le patient aurait pu fréquenter, puis contacter les autres personnes qui ont déclaré avoir fréquenté le même lieu. Selon une étude de l’École d’hygiène et de médecine tropicale de Londres, ce « traçage ascendant » permet d’identifier des personnes responsables de 3 à 10 fois plus de contaminations comparé à l’ensemble des patients.

Illustration bannière : Covid-19 : un nouveau suivi possible des cas contacts – © Zigres
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Whale Shark Adventure

    Join us for one of the greatest experiences of your life and come swim with the Whale Sharks this summer. There is a maximum of 10 people on each boat according to the regulations so larger groups need to reserve in advance.

    Sometimes you can also see Devil rays as they feed on plankton.

    The tour inlcudes high quality snorkel equipment, sandwiches or ceviche, fruit, and non-alcoholic drinks. One of our experienced guides swims with 2 people at a time. The departure is every day at 8 am and you will have all the time you want to swim with the Whale Sharks.

    Please ask about our private tours to swim with this amazing creature!

Moi aussi je donne mon avis