Cheveux – les couleurs naturelles, alternatives à la chimie

Rédigé par Flor, le 2 Oct 2014, à 11 h 15 min

Les produits de colorations pour cheveux représente un marché énorme sur lequel les marques de cosmétique se battent à coups de publicités vantant leurs innovations techniques.  Oui mais voilà, la plupart des colorations capillaires utilisent des produits chimiques qui agressent le cheveu. On peut pourtant avoir de beaux cheveux sans s’intoxiquer le cuir chevelu … avec des couleurs naturelles.

Les colorations capillaires : attention à bien choisir

Faire une couleur, c’est idéal pour cacher les cheveux blancs, renforcer ou modifier un reflet naturel, voire même changer de tête. Mais voici ce qui se passe quand on va dans un salon de coiffure classique et qu’on demande une couleur.

On y utilise des produits de coloration issus de la chimie de synthèse qui ont l’inconvénient d’ouvrir les écailles du cheveu. Ces substances chimiques pénètrent la fibre capillaire et la décolore par peroxydation.

peroxydation couleurs chimiques

 Les inconvénients de la repigmentation chimique

Conséquence, votre couleur naturelle disparaît et vos cheveux sont dépigmentés et peuvent s’éclairci au point de devenir blancs !

Ensuite par le jeu de réactions chimiques au sein de la fibre capillaire, se produit un phénomène, la repigmentation, qui donne sa nouvelle couleur au cheveu.Mais le hic c’est que la méthode est très agressive : le cheveu doit altérer sa structure pour que la réaction chimique de repigmentation s’effectue.

En un mot, votre cheveu est alors dénaturé ; votre chevelure devient terne et fragile. Elle s’assombrit, devient difficile à coiffer, cassante…

Beau résultat, vous voilà avec de la « paille » sur la tête !

Les ingrédients nocifs les plus courants

La plupart des produits colorants contiennent :

> De l’ammoniaque. Son rôle est d’écarter les écailles du cheveu pour permettre aux pigments d’y pénétrer. Il peut être dangereux à forte dose.
> Des parabènes ou parabens, des conservateurs réputés pour leur pouvoir allergisant

couleurs-chimiques> De la paraphénylène diamine qui est un colorant utilisé presque systématiquement, même si c’est un allergène avéré pour la peau. Il peut provoquer de l’eczéma.

>Du PEG ou polyéthylène glycol, un polymère qui peut être un risque pour le système immunitaire et qui est nocif pour l’environnement du fait de son procédé de fabrication (c’est de la chimie lourde)

Le saviez-vous ? La consommation de colorations capillaires en France représentent 23 % des ventes de produits pour cheveux en France

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rêvant de voyages aux quatre coins du monde, je me consacre actuellement à l'alimentation et aux sciences sociales. Je m'intéresse en particulier aux...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. j’habite Bruxelles dans la commune d’Anderlecht, où puis-je trouver des salons bio où l’on applique les méthodes de coloration de et de soins que vous conseillez. vos conseils sont précieux et j’aimerais les appliquer.

    merci d’avance françoise rooseleer

  2. Pourquoi vouloir à tout prix cacher les cheveux blancs, c’est beau et ça souligne l’expérience de la vie.

  3. On se demande pourquoi les marques classiques, qui semblent parfois avoir du mal à vendre leurs produits (promotions nombreuses) ne font pas une gamme plus naturelle. Elles se privent vraiment d’un marché qui existe et qui ne trouve pas les produits qu’il voudrait.

    La distribution de produits plus naturel reste tellement confidentielle qu’ils se vendent très très peu de ce seul fait.

  4. bonjour, Dans les magasins, on ne voit pas autre chose que des teintures classiques et… toxiques qui doivent drôlement polluer en plus.

    Pourquoi ces nouveaux produits plus écolos ne sont pas vendus couramment. Où les trouver ?? j’angoisse lorsque je fais une teinture, je la laisse un peu moins que le temps indiqué, je rince bien, et je fais même un shampooing avec du shampooing dilué avec de l’eau pour éliminer un maximum de produit qui reste sur le cuir chevelu.

    • utiliser des produits natuliques si vous avez des cheveux blancs et logona 100/100 végétale ne couvre pas les cheveux juste par transparence ,bien aussi!

  5. Bonjour et merci pour les conseils, j’ utilises les teintures en poudre logona
    mais je n’ étais pas satisfaite au niveau des tempes ( cheveux blancs).je vais rajouter du henné pur .

  6. bonsoir , teinture vegetale ça va bien pour ceux qui veulent avoir les cheveux chatain , aurbun de couleur chaude c’est plus facile mais quand on veut des cheveux blond cendré car c’est la seule couleur qui me va au teint alors la pour l instant ça n existe pas pour les couleurs froide .. que faire ? , j ai des cheveux blanc j aimerais cacher en blond cendré ,je me suis renseigner helas ça n existe pas malheureusement c’est désolant . j ai deja essayer les couleurs un peu roux , chatain , aurbun etc , rien ne me va au teint ( j avais l air malade )
    alors quelle est la solution ????

    • natuliques ,c’est bio et couvre a 100/100 les cheveux blancs
      garantie sans,ammoniaque ,résorcine ,parabens,ppd,silicone,phenoxyéthanol,acide chimique,mauvaises odeurs, et la cerise sur le gâteau !!! ils sont non testée sur les animaux !!!
      j’adore!

  7. On aurait aimé savoir comment faire pour passer aux colorations végétales??? quand on a fait toute sa vie des colorations, mais non végétales!
    Je crois que c’est tout de même assez compliqué, surtout quand on a les cheveux blancs à la racine et que ceux-ci ne se colorent pas en châtain, du moins dans la couleur que l’on désire réellement. En coloration végétale, ce n’est pas la couleur qui s’adapte mais la personne qui doit s’adapter à la couleur.
    Merci si vous avez toutes ces informations

    • N’ayez pas peur et ne vous compliquez pas la vie : la coloration végétale est très simple !
      Il existe de nombreuses teintures végétales en poudre ou prêtes à l’emploi. Si vous choisissez un châtain, vous aurez un châtain peut-être pas uniforme comme celui des teintures chimiques mais avec des nuances selon les mèches plus ou moins grises ou blanches. J’utilise depuis 10 ans les teintures en poudre Logona, en mélangeant plusieurs nuances et parfois en ajoutant du henné pur, et j’aime beaucoup le résultat obtenu : un auburn plus ou moins sombre ou cuivré et mes cheveux sont en super forme, très brillants.
      Faites un essai et vous verrez….

    • Moi aussi j’ai fais des colorations chimiques pendant des années – pendant + de 20 ans- (coiffeurs ou vendues en Hyper) mais le passage au végétal s’est fait très simplement et quelle différence ! Je mélange henné + brou de noix(et/ou Katam) + indigo (pour couvrir mes cheveux blancs) et j’obtiens un châtain intense magnifique avec de beaux reflets. Les colorations végétales (vendues quasi prêtes à l’emploi ne couvrent pas les cheveux blancs… j’en suis revenue et j’ai vite passé aux poudres colorantes à mélanger soi-même).
      L’henné est un soin donc on peut y aller sans problème. Je vous conseille le site aroma-zone : pas mal de conseils aussi pour doser les poudres et trouver la couleur qui vous correspond. De plus les prix sont tout à fait raisonnables.
      Le Sidr évite les démangeaisons et fixe les pigments, il embellit aussi les cheveux. Perso cette poudre est indispensable et me sert aussi de shampoing. L’inconvénient : il faut laisser poser 3h !!! mais à part cet inconvénient, le reste n’est que avantages.
      Ce site (ci-dessous) est super : bourré de conseils (j’ai démarré grâce à ce site qui répond à toutes les inquiétudes): henneindigoetcompagnie.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=74&Itemid=59&limitstart=2
      Sautez le pas et adieu aux produits chimiques, je vous garantie que vous deviendrez vite une inconditionnelle avec des cheveux magnifiques et en bonne santé.

Moi aussi je donne mon avis