Contrefaçon : des calissons d’Aix fabriqués en Chine

La chine a déposé une marque ‘les calissons d’Aix’ en juin dernier. Les fabricants aixois sont en colère et tentent de protéger un savoir-faire régional.

Rédigé par Maylis Choné, le 16 Nov 2016, à 10 h 20 min

Depuis le mois de juin, des Chinois ont déposé une marque : « les calissons d’Aix ». Une contrefaçon inacceptable pour les fabricants aixois, qui tentent de protéger un produit traditionnel et régional.

Des calissons non protégés

Depuis quelques mois, les calissoniers sont en colère. La marque déposée par la Chine « les calissons d’Aix » est, selon eux, une insulte à leur savoir-faire régional, connu et reconnu dans le monde entier. Les exigences des fabricants chinois ne sont certes pas les mêmes qu’en Provence, mais un public non averti peut s’y tromper. La crainte est justifiée.

Mauvaise période pour les calissoniers, en pleine tentative d’export dans le monde de leurs gourmandises. En effet, l’Union des Fabricants de Calissons d’Aix (UFCA) essaye d’obtenir une Indication Géographique Protégée (IGP) pour protéger ses calissons. Mais la demande n’a pas encore abouti. Ce label, reconnu à l’étranger permettrait de sauver le calisson. La confiserie serait définie comme un produit de la région d’Aix-en-Provence uniquement, ce qui offrirait une belle visibilité à la ville d’Aix-en-Provence et à la région PACA.

Un cahier des charges strict

En 2002, un cahier des charges avait été produit pour encadrer les pratiques de fabrication de la confiserie. Mais il avait été refusé par les fabricants, qui souhaitaient garder une marge de créativité  dans la recette et faisaient front contre un mode de conception unique.

Il a finalement été adopté en 2010. Tout y est défini. Il faut donc un tiers d’amandes, d’un tiers de fruits confits (avec 80 % de melon au minimum) et d’un tiers de sucre, un nappage de glace royale, le tout disposé sur une fine couche de pain azyme. Détail crucial contre la contrefaçon, la poudre d’amandes est formellement interdite et les melons doivent provenir de Provence.

Illustration bannière : Des calissons d’Aix © Anna_Pustynnikova Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. La poudre d’amande interdite, mais alors c’est sous quelle forme les amandes qu’ils mettent dans ces calissons ?

Moi aussi je donne mon avis