Le palmarès de la conso durable 2011

Rédigé par Jean-Marie, le 22 Nov 2011, à 18 h 45 min

7. LES PRODUITS MÉNAGERS ÉCOLOGIQUES

Écologiques, économiques, pratiques et performants, les produits d’entretien naturels ont un petit parfum d’antan. Bicarbonate de soude, blanc de Meudon, vinaigre blanc et Terre de Sommières, savon noir ou d’Alep… sont de retour dans nos placards avec les nouvelles marques de lessives vertes. Autrefois obsédé par la « lutte bactériologique », le  consommateur se fait à l’idée de nettoyer avec l’aide et le respect de la nature. Les recettes de grand-mères n’ont rien perdu de leur efficacité et sont aujourd’hui plus que jamais plébiscitées par le consommateur.

produits menagers ecoloDans le commerce, une vague verte déferle avec des marques « green » (Rainette, Etamine du Lys, Ecover, Arbre Vert, …). Les produits classiques évoluent aussi : les produits ménagers labellisés, eux, pèsent 135 millions d’euros. Par ailleurs, le marché des lessives concentrées explose ainsi que celui des lessives diluées : le but est d’inciter le consommateur à avoir la main moins lourde en n’utilisant plus qu’une dose de lavage maximum de 75 ml. Cette démarche, pour la France, vise à réduire la quantité de détergents liquides de 140.000 tonnes, celle des emballages de 6.000 tonnes et de réduire la circulation de 5.000 camions en un an. Un liquide vaisselle concentré sur 4 est un liquide vaisselle bio.

*

Planetoscope : Nombre de lessives faites en France

Un article sur le sujet : La vague verte des produits ménagers
Mais aussi  La gamme des produits ménagers écologiques

Tous les articles sur la lessive

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Juste une question peut être stupide mais ce classement est basé sur quelles études, quelle méthodologie ? Je trouve dommageable et peu crédible (et opposable) de ne pas indiquer ces sources ou sa méthodologie surtout lorsqu’on met en avant un flop qui peut porter préjudice à certains.Cela s’appelle de la discrimination diffamatoire. Le développement durable n’est plus une affaire d’amateurisme et exige un minimum de rigueur. Les lois en terme de publication d’étude existent, elles sont valables pour tout le monde. Petits comme gros.

  2. pas étonnant son classement au flop ,lui qui a été l’instigateur de la taxe carbone sans se soucier d’une partie de la population qui est écrasser par les taxes ,impots et autres ….
    Sauver la planète ok mais pour qui ???la bourgeoisie et nantie de cette planète ????

  3. Je trouves honteux d’inscrire LA PERSONNE de Nicolas Hulot dans ce palmarès au même titre que les jouets en cartons ou les tableaux végétaux !
    C’est une grande Ame et qui continue à l’être.

    Si chaque de nous faisons autant que lui pour la planète je pense que nous évoluerions bien différemment.

    • Jean-Marie

      Et bien nous sommes d’accord 🙂 c’est bien pourquoi, on regrette que cette personne, un quasi symbole d’une écologie populaire amoureuse de la nature, se soit fourvoyée en politique…. Mais la carrière de Nicolas Hulot n’est pas certainement fini. Attendons.

  4. Top intéressant ! merci pour la rétrospective

Moi aussi je donne mon avis