Durant le confinement, la chasse va continuer !

Les chasseurs ont été autorisés par le gouvernement à chasser durant le confinement pour réguler le gibier.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 2 Nov 2020, à 9 h 56 min

Tandis que les Français ne peuvent plus sortir de chez eux sauf pour des raisons valables et pendant une durée réduite, les chasseurs ont obtenu eux, le droit de continuer de chasser. Une dérogation donnée par la secrétaire d’État à la biodiversité afin de permettre la régulation annuelle de la faune sauvage et éviter que des dégâts majeurs ne se produisent dans les champs au printemps 2021.

Réguler le grand gibier même durant le confinement

Le grand gibier, comme les sangliers ou encore les cervidés, doit être régulé : les dégâts que ces animaux provoquent aux cultures durant l’année, en particulier au printemps, se chiffrent en millions d’euros, et ce sont les agriculteurs qui en sont victimes. Les chasseurs sont ainsi chargés de cette régulation, avec des quotas d’animaux à abattre.

Or, ces « prélèvements », comme ils sont appelés par les chasseurs, se font essentiellement en novembre : selon le président de la Fédération Nationale de la Chasse (FNC), entre un tiers et un quart de l’ensemble. S’ils sont confinés, les chasseurs ne peuvent donc pas tuer ces animaux et il y a un réel risque d’augmenter de manière considérable les dégâts aux cultures en 2021.

La régulation du gibier autorisée, la chasse à courre interdite

La FNC a donc obtenu du gouvernement le droit d’avoir des dérogations au confinement pour aller chasser. Mais Bérangère Abba, secrétaire d’État à la Biodiversité, a tenu à préciser sur Twitter et par communiqué que « c’est uniquement sur demande de l’autorité administrative afin d’éviter les dégâts aux cultures et forêts dus à la prolifération du grand gibier que des actions exceptionnelles de chasse pourront avoir lieu ». Pas question, pour le gouvernement, qu’on dise qu’il a réservé un traitement de faveur pour les chasseurs.


D’ailleurs, si la chasse visant à réguler les espèces nuisibles est autorisée exceptionnellement, la chasse à courre est interdite. Concernant les espèces, les discussions seront réalisées au niveau local : si les sangliers et les chevreuils risquent de poser des problèmes sur tout le territoire, le sort des lapins, des faisans ou encore d’autres cervidés sera décidé en concertation avec les préfets.

Illustration bannière : Les chasseurs pourront en effet bénéficier de dérogations durant le confinement © PRESSLAB

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

20 commentaires Donnez votre avis
  1. et pour la pêche, on fait quoi, car je rappelle que le milieu aquatique et surtout de nos rivières sont en danger elles aussi

  2. D’autres pays en Europe ont fait exactement la même chose en autorisant leurs chasseurs à limiter les espèces pouvant occasionner des dégâts ( Allemagne, pourtant pays très vert !!! ), Autriche, Belgique, Royaume Uni , … ) Dans ces pays, les chasseurs sont considérés comme des bienfaiteurs ! En France, ils sont insultés ! Il doit y avoir un problème quelque part !

    • On dit « surpopulation de sangliers » !
      Pourtant, ce sont les chasseurs qui les nourrissent, par chez moi (45) : mangeoires un peu partout en forêt.
      Cherchez l’erreur.
      On a affaire à un lobby, c’est aussi simple que cela.
      Sans compter la confiscation de certaines parties du domaine public, régulièrement le samedi, la pollution découlant de l’utilisation des plombs.
      Les nouveaux seigneurs !

  3. Je pensais que Consoglobe était 1 jpurnal pro animaux et environnement alors qu’est ce que c’est que cet article mensonger et pro chasse?

    Les chasseurs sont des dangers publiques, ils provoquent des milliers d’accidents (de crimes) chaque année, ils terrorisent les forêts, sont des personnes violentes, agressives et armées, les 3/4 sous l’emprise de l’alcool!

    Ils ne régulent en rien la nature bien au contraire, de part leur élevage de faisans, sangliers,lapins etc ils ont complètement dérégulé la nature!

    Sans parler de leus balles en plomb qui empoisoinnent les sols (saturnisme).

    75% des français sont opposés à la chasse, quans est ce que cette pratique mzurtrière va telle prendre fin?

    Mais le Houvernement de Macron adore la chasse, il n’y a rien qu’à voir la pauvre femme Elisa tuée par des chiens de chasse mais on essaie de mettre la faute à son chien muselé qui l’a défendu

    On se battra jusqu’à ce que la chasse soit abolie définitivement!

    Et quant aux pro chasse, essayez de vojs infofmrz et d’avoir 1 conscience, tuer 1 animal est 1 crime!

  4. Non, ils ne nous font pas vivre ! Ils nous empoisonnent avec leurs engrais, pesticides et autres produits chimiques. Ils empoisonnent et ils tuent la faune sauvage. On est dans une république de privilèges, une espèce de république bananière !!!

  5. Les agriculteurs comme les chasseurs ne respectent rien, les routes sont impraticables aux périodes d’ensilage, les gros C… de chasseurs avinés décerébrés qui tirent sur tout ce qui bouge, peuvent vivrent leurs passions, moi cycliste je suis puni !!!
    Vivement 2022 ……..

  6. C’est leurs congélateurs qu’ils faut remplir pour l’hiver

  7. Quelle surprise, les chasseurs ont le droit de se déplacer plus que 1km pour vivre leur passion (plaisir de tuer) pendant le confinement, mais les particuliers sont limités pour se promener ou promener leurs chiens????

    Inadmissible!!!!

  8. Comme d’habitude, une minorité inutile mais se prétendant « indispensable » a obtenu ce qui est interdit à 65 millions de français à savoir s’éloigner de plus de 1 Km de chez soi.
    Liberté, égalité,… ces mots n’ont pas la même signification pour les politique que pour nous pauvre peuple.
    C’est une honte d’avoir osé sous ce prétexte cousu de fil blanc ou je devrais plutôt dire rouge, la régulation des espèces.

  9. Vous les soit disant protecteur de la nature n’oubliait pas que sont les agriculteurs qui vous nourrissent et le chasseur et le premier à éviter une catastrophe sanitaire !

    • Ah ah ah, sur 45 millions d’animaux tués chaque année en France, 21 millions proviennent d’élevages!!

      Les chasseurs élèvent des sangliers, oui oui vous l’avez hien entendu, faisans pour les relacher 24h apres dans la nature et leur tirer dessus et provoquer ainsi un dérèglement de la nature et d’inombrables accidents!

      C’est scandaleux!!

      Donc arrêtez avec vos fausses excuses de  » protéger » les cultures (bourrėes de pesticides et ogm) car les seuls nuisibles et dangers sont ces criminels de chasseurs!

    • Non les agriculteurs ne nous nourrissent plus depuis longtemps, ils nourrissent l’industrie chimique, le Crédit Agricole et l’industrie qui fabrique des engins surdimensionnés. Ce ne sont pas ces agriculteurs là qui nous nourrissent, pas ceux de la FNSEA en tous les cas, eux ce sont des empoisonneurs !
      Quand au « gibier » qui est en excès c’est juste celui qu’ils élèves pour tirer dessus. Les autres animaux ont disparu !
      Ils ne respectent pas la terre, pourquoi voudriez vous qu’ils respectent la vie
      Il faut virer tous ces criminels

  10. si les chasseurs ne paye plus les dégâts de gibier qui va le faire, vous ?

    • N’importe quoi, surtout qu’ils bénéficient d’aides de l’Europe à chaque fois qu’ils constatent qu’un épis de maïs planté en lisière de forêt (en plus) est grignoté !
      j’exagère à peine

  11. llll

  12. s’ils commencaient par chasse les salauds qui tuent les chevaux ce serait au moins utile!! ce ne sont pas trois malheureux chevreuils (en tout cas ici) qui vont faire du mal aux culures surtout que les cultures en ce moment il n’y en a pas!!on est en hiver!! et ce n’est pas en 1 mois que la population va augmenter vu que la reproduction est finie!!
    donc juste le plaisir de tuer!!

  13. Parce que vous croyez qu’ils vont s’en prendre qu’aux « grands gibiers » ????
    Ces criminels !
    Ce sont eux qui sont la cause des dérèglements, Si on veut réguler ce sont les chasseurs et les agriculteurs qui empoisonnent la terre (souvent les mêmes) qu’il faut éliminer.

    • penser bien que c’est les agriculteurs qui vous font vivre !!

    • propos intelligents félicitations pour ce haut niveau

Moi aussi je donne mon avis