Le comptage national des oiseaux de jardin a lieu ce weekend

Pas de projets pour ce week-end ? La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) proposent de faire du comptage des oiseaux dans nos jardins, samedi 26 et dimanche 27 janvier.

Rédigé par Lucia García Botana, le 26 Jan 2019, à 7 h 45 min

Le comptage national des oiseaux de jardins s’inscrit dans le cadre de l’Observatoire des oiseaux des jardins, qui, lui, fonctionne tout au long de l’année. C’est la septième édition de cette initiative qui a pour but d’apprendre et de découvrir l’importante diversité d’oiseaux qui nous côtoient et qui sont parfois menacés.

Sciences participatives : grand comptage des oiseaux « familiers »

Comme chaque année, le protocole est simple : il faut trouver un jardin et y dénombrer les oiseaux hivernants qu’on peut y observer durant 1h, soit le samedi, soit le dimanche. Moineaux, rouge-gorge, mésanges, pinsons, bouvreuils, fauvettes : si tous ces animaux étaient jadis dénommés « familiers », certains d’entre eux deviennent de plus en plus rares.

Comment participer au comptage ?

  • Pour participer, il faut choisir un jour, samedi 26 ou dimanche 27 janvier 2019, et un créneau d’observation, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus clémentes et les oiseaux plus actifs.
  • Il suffit d’observer et noter durant une heure tous les oiseaux qui fréquentent un jardin, parc public, cour ou même un balcon. Une fiche d’aide à l’observation rassemblant les principales espèces d’oiseaux qui peuvent y être observées est disponible en téléchargement.
  • Afin que les experts de l’Observatoire des oiseaux des jardin analysent vos données, il faut les saisir sur le site http://www.oiseauxdesjardins.fr.

Pourquoi un comptage des oiseaux dans les jardins ?

Résultats scientifiques du comptage national des oiseaux

L’an passé, 298.127 oiseaux ont été comptabilisés dans 7.856 jardins, soit une hausse de 1.100 lieux par rapport à 2017. On observe que le moineau domestique, la mésange charbonnière et la mésange bleue font la course en tête des espèces les plus abondantes.

Petite surprise cependant, le rouge-gorge familier qui se classait en tête des espèces les plus fréquemment observées dans les jardins jusqu’alors, passe en 3e position en janvier 2018, derrière la mésange charbonnière et la mésange bleue. Il a été vu dans 75 % des jardins participants, contre 85 % auparavant.

comptage national oiseaux

Espèce peu courante observée l’année dernière : le gros bec casse-noyaux © Nick Vorobey

En moyenne 37,9 oiseaux ont été observés par jardin durant le dernier week-end de comptage (2018). Ils étaient 31,6 en 2017.

À noter aussi en janvier 2018, la présence d’espèces peu courantes d’habitude comme le Grosbec casse-noyaux, la Mésange noire ou encore le Tarin des aulnes.

Les verra-t-on encore cette année ?

Pour toute consultation ou problème, l’Observatoire met à disposition l’adresse oiseauxdesjardins@lpo.fr.

Illustration bannière : Bouvreuil – © Wildlife World
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai grandi dans la région rurale de Galicia, en Espagne, où les montagnes et les forêts rencontrent l'océan Atlantique. Ma conscience envers la protection...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis