Les 20 outils de civic tech à avoir dans sa boite à outils citoyenne

Vous avez certainement déjà entendu parler de la ‘civic tech’. Pas encore ? Comme son nom l’indique, il s’agit de l’ensemble des technologies destinées à soutenir les citoyens en tant que citoyens : soit pour mieux prendre part à la décision publique, soit pour s’engager plus facilement. Voici la sélection consoGlobe.com.

Rédigé par Stephen Boucher, le 12 Oct 2016, à 7 h 38 min

Les outils de civic tech prolifèrent, les start-ups se multiplient… On en compte aujourd’hui plusieurs dizaines, beaucoup très utiles, d’autres moins, comme en témoignait le premier « Forum de la Civic Tech », qui s’est tenu à Paris samedi 8 octobre. Voici quelques repères pour se repérer dans ce bouillonnement citoyen, cette « pandémie participative », pour reprendre les propos de Tristan Rechid, membre du « conseil des sages » de la liste citoyenne et participative de la mairie de Saillans.

La civic tech pour mieux participer à la décision publique

On peut classer les civic techs françaises en deux familles : celles qui permettent de participer aux processus de formation de la loi, de la décision publique, et celles qui permettent de faire, en parallèle des circuits officiels.

civic tech

© Secrétariat d’Etat au Numérique et à l’innovation /SIRCOM

Vous voulez influer les débats ? Participez aux pétitions

Aux côtés des traditionnelles pétitions sur papier et des bonnes vieilles manifestations dans la rue, Avaaz vous invite à relayer des pétitions dont l’objectif est de recueillir un nombre de signataires tellement massif qu’il ne peut être ignoré par les gouvernants. Avaaz revendique ainsi d’avoir contribué à interdire le glyphosate avec ses quelque 2.250.000 signatures. D’autres, comme change.org ou mesopinions.com, vous permettent d’organiser en quelques clics votre propre pétition.

Est-ce que ça marche ?

Le cas du quasi-million de signatures contre la loi travail finalement approuvée grâce à l’usage de l’article 49.3 de la Constitution, illustre bien que cela ne suffit pas. Mais d’autres exemples montrent toutefois que donner de la voix sur internet en un simple clic peut être un signal déclencheur pour les autorités publiques : les près de 900.000 entrées de la pétition initiée par Bloom contre le chalutage profond ont certainement aidé à son interdiction au niveau européen en juin 2016, de même que la pétition « Stop au gâchis alimentaire en France ».

En ce moment

Un groupement d’ONG dont Les Amis de la Terre, a lancé une pétition, signée et soutenue par consoGlobe.com pour demander la garantie des objets à 10 ans : signez !

Lire page suivante : les civic tech pour changer la loi, voter, débattre…

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. A ne pas oublier la nouvelle plateforme de démocratie citoyenne et directe : https://www.mypriority.org

Moi aussi je donne mon avis