Chasse : dites non à la réautorisation du piégeage d’espèces protégées !

Alerte : un projet d’arrêté fixant la liste des espèces « susceptibles d’occasionner des dégâts » veut réautoriser le piégeage d’une dizaine d’espèces d’oiseaux et de mammifères, dont le renard, le putois et le geai. Il reste trois jours pour participer à la consultation publique.

Rédigé par Paul Malo, le 24 Jun 2019, à 10 h 05 min

Va-t-on vers une nouvelle autorisation pour trois ans du piégeage d’espèces qui devraient être protégées ? Les associations de défense de la nature appellent à la mobilisation contre un projet d’arrêté meurtrier.

Trois ans de massacre à craindre

Il vous reste trois jours pour participer à la consultation publique lancée par le gouvernement. Son objet : un projet d’arrêté fixant la liste des espèces « susceptibles d’occasionner des dégâts » et réautorisant le piégeage du renard, du putois et du geai, entre autres, parmi une dizaine d’autres espèces d’oiseaux et de mammifères.

Le gouvernement va-t-il réautoriser le piégeage du renard. ©WildMedia

Face à ce projet, les associations de défense de la biodiversité appellent à réagir vite et fort.  En début de mois la LPO avait déjà donné l’alerte sur ce projet d’arrêté. En effet, si ce texte va à son terme, ces animaux pourront être éliminés pendant les trois années à venir, que ce soit par tir, piégeage ou déterrage, même en dehors de la période d’ouverture de la chasse dans les départements où leur destruction par des piégeurs agréés sera autorisée.

Donnez votre avis en participant à la consultation publique en cliquant ici

Quels dégâts réels avérés ?

Pourquoi ce projet ? Le ministère identifie trois risques majeures à ces animaux jadis dits « nuisibles » : d’une part « pour la santé et la sécurité publique », d’autre part « pour la protection des écosystèmes » et enfin pour « les activités agricoles, forestières et aquacoles ». C’est pourquoi l’État entend, via ce projet d’arrêté, « réduire l’impact des dégâts que certains spécimens provoquent dans un territoire donné, en particulier si leur densité y est trop élevée ».

Le piégeage serait autorisé même en dehors des périodes de chasse © stocksolutions

« Quels dégâts ? », interrogent les principales associations de défense de la faune sauvage telles que France nature environnement (FNE) et l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas). Selon elles, figurent sur cette liste des espèces en danger, tel le putois ou le geai des chênes.

Ce texte risque donc encore d’affaiblir des populations d’animaux sans aucun fondement scientifique. Pour les associations, il ne tient pas du tout compte de l’impact positif des animaux sur l’activité agricole ou dans la lutte contre la maladie de Lyme dans le cas du renard.

La LPO appelle au retrait du texte d’arrêté, département par département, des espèces n’ayant pas causé plus de 10.000 euros de dommages par an ces dernières années, en application de la jurisprudence du Conseil d’État.

Illustration bannière : Putois emprisonné dans une cage – © alina007
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




17 commentaires Donnez votre avis
  1. Sauf que rappelez nous à cause de qui elle est venue en france ?
    Les chasseurs qui voulaient des trophée exotiques !
    Le monde est si petit

  2. Arrêtez tous ces piégeages, massacres et tueries . l homme est le cancer de cette terre Foutez leur la PAIX !

  3. il faut arrêter le massacre!!!!

  4. Oui je suis d’accord pour qu’on arrête de tuer dès espèces dites nuisibles.resulta au bout de dix ans,plus de lièvre,plus de perdreaux,de faisans,de cailles,de niché de passereaux,plus de lapin déjà qu’il n’y a n’a plus la faute a c’est bon agriculteurs qui pendant des décennies ont injecté la mixomatose et maintenant la nouvelle maladie ,qui au bout de 4 à 5 jours plus de lapin .La les associations sont silencieuses silence radio.je souhaite qu’il ni est plus des espèces nuisibles commet ça dans nos campagnes ils resteras les agriculteurs les plus gros pollueur car avec eux plus un insecte et les espèces dites nuisibles

    • Rappelons que ce sont les mêmes ONGs qui ont obtenu la protection intégrale du chat domestique. Ces ONGs ne font que de la protection sélective, toujours en faveur des prédateurs les plus visibles et les plus télégéniques… et systématiquement au détriment des proies

    • sauf que les chasseurs prennent du gibier élevé pour la chasse, et remplissent les réserves avec trop d’animaux, comme les sangliers

      De plus, si on arrêtait de voler leurs terres, ils ne seraient plus « trop nombreux » ces animaux.
      faut arrêter de se foutre de la gueule du monde les chasseurs, vous n’êtes que des hypocrites complètement malades

  5. Arretons svp d’embêter tout le monde sur n’importe quoi … !
    Je ne suis pas chasseur, mais les bénéfices apportés par les chasseurs; qui sont pour la plupart (tout comme les pêcheurs) des amoureux de la nature, sont autrement plus importants que l’impact du piegage de ces animaux dits « nuisibles » (même si le terme de nuisible n’est certes pas satisfaisant).

    Par exemple:
    – qui se battrait auprès des agriculteurs pour préserver des haies / taillis dans les champs ?
    – qui nettoierait les berges des rivieres et abords de prairies ?
    – qui s’opposerait à la construction de nouvelles zones commerciales, autoroutes, ou autre ?
    s’il n’y avait pas les 1,5 millions de chasseurs et autant de pêcheurs ?

    Oui il resterait quelques « écolos », mais arretons svp d’opposer écolos et chasseurs/pêcheurs: tous sont convaincus de la nécessité de préserver l’environnement. Et ce n’est pas parce que 10% des chasseurs sont sans foi ni lois qu’il faut amalgamer.

    • Haha ! Merci, vous m’avez bien fait rire 😀

    • Vous avez évidemment raison mais comment voulez-vous expliquer cela à des personnes embrigadées dans de vraies sectes, prêtes à promouvoir des massacres de biodiversité au nom de la cause (250 000 chauves souris tuées chaque année par les éoliennes allemandes), incapables d’entretenir les réserves dont ils ont la charge (devenant des paradis à sangliers et à ragondins), fermant les yeux sur les massacres d’animaux sauvages dans leurs villes au nom de leur petit confort…

  6. Je viens juste de découvrir votre site, je ne peux donc pas avoir envoyé de commentaire.
    Donc,je maintiens que la seule et unique espèce nuisible qui doit figurer sur la liste de nuisibles à détruire c’est l’homme qui s’est appropié la plabète et la détruit sans vergogne.

  7. La liste des nuisibles devrait se réduire à une seule espèce, la plus nuisible pour toutes les espèces: l’homme qui s’approprie la planète et la détruit sans vergogne.

  8. Avec ou sans animaux ce monde coure à sa perte, qui en définitif appartiendra aux……. CHINOIS puisqu’il sont les plus nombreux donc autant je compati pour les animaux et que je suis contre les destruction du vivant pour le remplacé je ne sais par quelle espèce d’hominidé autant cela me laisse de glace de savoir qu’ils hériterons d’une planète pourrie jusqu’à l’os ou il y aura aucun intérêt pour certain que de VOLER et EXPLOITER les autres je pense que la politique de la terre brulée pourrait mm les disuader de continuer leur connerie qu’ils crèvent !!!!!!:

  9. Rien à dire si les ONGs dites de protection de l’environnement prennent en charge à leurs frais les dégâts des renards, corvidés et autres mustélidés sur les élevages amateurs… mais j’en doute fortement

    • Quels dégâts ? les seuls dégâts que des animaux causent à l’écosystème ce sont les dégâts humains !

  10. Ca suffit ces horreurs!! Arretez cela bon sang!!

  11. Arrêtez tous ces piégeages, massacres et tueries . La nature s’auto régule d’elle même . Le pire des prédateurs et nuisibles c’est l’homme. Toute excuse est bonne pour assouvir cet instinct primaire du chasseur avec la bénédiction des plus hautes autorités.

    • Comme les oies aux Pays Bas ou les Bernaches du Canada en Belgique (plusieurs milliers euthanasiées les semaines précédentes faute de prédateur… dont l’homme fait évidemment partie. Rappelez nous qui a protégé cette espèce invasive et exotique pendant des années en France?

Moi aussi je donne mon avis