Chasse à la baleine : le Japon persiste et signe

Rédigé par Alan, le 5 Sep 2014, à 12 h 45 min

Une décision de la CIJ avait contraint le Japon à arrêter la chasse à la baleine. Sans véritable surprise, les Japonais ont décidé de reprendre, mais attention avec de « nouvelles méthodes ».

Le Japon va reprendre la chasse à la baleine en Antarctique

L’Australie doit fulminer. Lundi 31 mars 2014, la Cour internationale de Justice de la Haye avait décidé d’interdire au Japon de poursuivre la chasse à la baleine dans l’Océan Antarctique. Alors que toute pêche commerciale était interdite, un texte autorisait cependant la pêche à des fins scientifiques.

Le Japon chassait donc la baleine, officiellement dans le cadre d’un programme scientifique. L’Australie a alors attaqué le pays, apportant des preuves à la Cour internationale de Justice de la Haye que les programmes scientifiques menés sur les baleines, Jarpa et Jarpa II, dissimulaient des activités non scientifiques. Et la CIJ de décréter que la mascarade avait assez duré.

Le Japon, mauvais perdant, n’avait pas caché son intention de chercher à continuer. Il n’aura fallu au pays que quelques mois pour trouver une parade.

chasse-a-la-baleine-rorqual-commun-ban

Un nouveau programme de recherche scientifique

Ce qui avait coincé dans l’argumentaire du Japon était principalement :

  • trop peu de méthodes de recherche non-létales sur les baleines
  • manque de rigueur et de clarté dans l’échantillonnage
  • des objectifs de chasse trop élevés

Le Japon a donc annoncé un nouveau programme de recherche prenant en compte ces remarques. Il s’agit à présent :

Cela signifie tout de même retourner dans l’Océan Antarctique et le Japon ne compte pas arrêter de pêcher les petits rorquals. En 2013-2014, le Japon avait déjà capturé plus de 200 petits rorquals en un ans, même si les prises avaient baissé, en parallèle avec la baisse de demande de viande de baleine.

rorqualCommun

Pas question d’arrêter la chasse

En vérité, il ne s’agit d’ailleurs pas plus de renoncer à la pêche commerciale, mais le Japon souhaite construire un modèle « compatible » avec l’écosystème de l’Antarctique.

Reste à l’Agence japonaise des pêches à soumettre ce nouveau programme de recherche à l’International Whaling Commission (IWC) mi-septembre en Slovénie, pour une entrée en vigueur en 2015.

Quoi qu’il en soit, le Japon continue en parallèle de chasser la baleine dans le Pacifique Nord et dans ses eaux, deux zones non concernées par la décision de la CIJ.

Le Japon fait partie des principaux pays récalcitrants à arrêter la chasse à la baleine. En attendant, septembre est aussi le mois de la reprise de la chasse au dauphin à Taiji, en parallèle du massacre aux îles Féroé (Danemark). De la même manière, la chasse à la baleine fait partie des traditions que le Japon ne souhaite pas arrêter.

*

chasse à la baleine programme scientifique Japon 2015

Lisez plus sur la chasse à la baleine :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. c’est une honte à ce pays!!!!que font nos gouvernements depuis le temps .On se rend compte que nous détruisons beaucoup d’animaux au point d’arriver à leur disparition,au lieu de penser à l’ARGENT,AU POUVOIR,et j’en passe réfléchissez que vous n »avez une seule terre et qu’elle n’est pas inépuisable et que c’est elle qui nous permet de vivre harmonieusement si i’ on veut bien la respecter.

  2. C’est tout simplement HONTEUX, et pourquoi personne ne réagi? les lois ne sont elles pas faites pour être respectées. Paul Watson va pouvoir repartir pour essayer d’arrêter ce massacre, mais malheureusement ses bateaux ne sont pas assez puissant, et la poursuite, très dangereuse, pour son équipage est vouée a l’échec. Merci et Bravo pour son courage, il lui faudrait des moyens beaucoup plus important pour faire échec à ses barbares! Que tous ceux qu’ils le peuvent lui apporte sont soutien, il le mérite amplement!

  3. Le nucléaire et les compagnies de chasse de baleines sont des entreprises et là-bas aussi « on aime l’entreprise ! »
    « Croissance, croissance… » (Sur l’air de « Voyage, Voyage… »)

    • A fukushima et les environs c’est plutôt la décroissance et c’est un euphémisme !
      L’idéal lorsque l’on mange du poisson, c’est manger les petits, sardines, maquereaux par exemple et non les gros en bout de chaîne alimentaire, où ils ont eu le temps d’accumuler le mercure.
      Apparemment ce sont des « entreprises » qui vivent dangereusement et mettent la vie des autres en danger ! Peut-être que les patrons vivent ailleurs et ne mangent pas de baleine…
      Money, money, money must be funny in the rich man’s world – Abba

  4. Ils veulent faire des recherches, eh bien qu’ils s’occupent de leurs centrales nucléaires et des environs de Fukushima, avant qu’ils ne fassent péter la planète !! Qu’ils laissent les baleines tranquilles !

  5. Incroyable et scandaleux ! Comment ne peuvent-ils pas respecter la nature et les décisions mondiales ! Nature Corner.

  6. POURQUOI? PUISQU IL Y A UNE ORGANISATION QUI A DECIDE « NON A LA PECHE A LA BALEINE « LES LAISSE T ON FAIRE LA MOI N EST PAS LA MËME POUR TOUT LE MONDE

    • C’EST ABSOLUMENT SCANDALEUX, ILS FAUT QUE BEAUCOUP DE MONDE SOUTIENNENT PAUL WATSON ET SON EQUIPAGE DU « SEA SCHEPPEARD », ET QU’ON LUI DONNENT LES MOYENS D’AVOIR DES BATEAUX PLUS RAPIDES ET PLUS PUISSANT, IL FAUT A TOUT PRIX ARRÊTER CETTE MASCARADE, SEVIR CONTRE CES MASSACRES QUI REPRENNENT MALGRE LEUR INTERDICTION. COURAGE A LUI ET A TOUS CES BENEVOLES QUI RISQUENT LEUR VIE POUR SAUVER LES BALEINES !

Moi aussi je donne mon avis