Primes, taxes, impôts… Tout ce qui change au 1er Janvier 2019

Qui dit nouvelle année dit nombreux changements, grands et petits, dans notre quotidien. Tour d’horizon de ceux qu’il faut impérativement connaître en ce 1er janvier 2019 !

Rédigé par MEWJ79, le 1 Jan 2019, à 10 h 10 min

À nouvelle année, nouvelles règles et nouveaux tarifs dans bien des domaines. Tour d’horizon de ce qui va changer dans votre quotidien.Impossible de ne pas avoir entendu parler de la mise en place du prélèvement à la source, qui entre effectivement en vigueur en ce début janvier, ou des mesures annoncées pour tenter de calme la grogne des Gilets Jaunes. Mais à part cela, qu’est-ce qui change côté nature, énergie… ?

Au 1er janvier 2019, adieu le glyphosate

Le principal changement pour les amoureux de l’environnement est sans doute l’interdiction du glyphosate à compter du 1er Janvier 2019. Il sera désormais interdit pour les particuliers de détenir ou utiliser des pesticides chimiques de synthèse, dont les désherbants contenant du glyphosate.

1er janvier

Adieu le roundup ! le glyphosate est désormais considéré comme un cancérigène probable © defotoberg Shutterstock

Adieu le Roundup ! Le glyphosate est désormais classé « cancérogène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Celles ou ceux qui continueraient à posséder et à se servir de ces produits dangereux pour l’environnement comme pour la santé risquent six mois de prison et jusqu’à 30.000 euros d’amende. Seul bémol : si cela fait déjà un an que les villes n’ont déjà plus le droit de pulvériser du glyphosate sur leurs espaces verts, les professionnels agréés, eux, ont tout de même obtenu une prolongation jusqu’en 2022 auprès de la Commission Européenne.

Halte aux promotions abusives

La loi EGAlim entre en vigueur en cette année 2019, malgré la récente censure de bon nombre de ses articles par le Conseil Constitutionnel. Elle signe notamment la fin de ce que l’on a surnommé les « promotions Nutella ». Ainsi, désormais, les promotions sur les produits alimentaires ne pourront pas excéder 34 % du prix de vente au consommateur.

Mais ce n’est là que la première étape de la mise en application de cette loi. En effet, par la suite, à partir du 1er Février, plus aucun produit alimentaire ne pourra être revendu à moins de 10 % du prix auquel il a été acheté. Enfin, à compter du 1er mars, le volume global des promotions sera limité à 25 % du chiffre d’affaires ou du volume prévisionnel d’achat entre le fournisseur et le distributeur fixé par contrats.

En 2019, les promotions sur les produits alimentaires ne pourront pas excéder 34 % du prix de vente au consommateur©Song_about_summer

Des changements à tout va

Parmi les autres décisions entrant en vigueur en ce 1er Janvier, on peut aussi souligner le fait que Airbnb, Abritel-HomeAway, LeBonCoin, Tripadvisor, et toutes les autres plateformes de location doivent désormais collecter la taxe de séjour.

Côté entreprises, la facturation électronique va permettre d’économiser papier et courriers. Elle devient obligatoire pour les PME de 10 à 250 salariés. Dans un an, ce sera également le cas pour les TPE.

Revenus

Le smic brut est revalorisé de 1,5 % et le brut passe de 9,88 à 10,03 euros, soit 1.521,22 euros par mois pour un temps plein.

Mesure d’urgence pour apaiser la colère des Français et plus spécialement des Gilets jaunes, la prime d’activité sera revue de 90 euros, dès le 5 février.

Mobilité

Côté pollution, les autocars les plus polluants, aux normes Euro 4 et antérieurs, n’auront plus le droit de circuler. En ce qui concerne le bonus-malus automobile, le malus auto voit son seuil abaissé de 3 grammes, passant ainsi de 120 à 117 g de CO2 rejetés par kilomètre. Par ailleurs, la prime à la conversion est étendue. Versée lors de l’envoi à la casse d’une voiture ancienne et de l’achat d’un nouveau véhicule peu polluant, cette prime est reconduite et étendue aux véhicules hybrides et d’occasion. Elle est par ailleurs doublée pour les 20 % des ménages les plus modestes, ainsi que pour les actifs ne payant pas d’impôts et parcourant au moins 60 km chaque jour pour se rendre à leur travail.

1er janvier

Les tarifs réglementés du gaz en baisse © Wolfilser

Énergie

Les tarifs réglementés du gaz appliqués à près de 4,5 millions de foyers par Engie vont baissé de 1,9 %.

Le montant maximum du chèque énergie est revu à la hausse de 50 euros à partir d’aujourd’hui… Il varie entre 76 et 277 euros, avec un plafond d’attribution qui s’élève à 10.700 euros pour une personne seule et 16.050 euros pour un couple.

Article mis à jour et republié

Illustration bannière : Bonne année 2019 – © Zamurovic Photography
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis